Comportement du Chien

Décodez les attitudes de votre chien

Parfois les attitudes de votre chien vous paraissent très claires ; mais, à d'autres moments, vous pouvez mal interpréter ses demandes ou ses émotions. Il est important de savoir décoder les attitudes du chien pour parvenir à une bonne entente. Votre chien peut communiquer avec vous par les nombreuses attitudes qu'il utilise avec ses congénères. Si les autres chiens le comprennent instinctivement, il n'en est pas toujours de même pour nous. Mieux vaut interpréter correctement ses attitudes afin de ne pas se tromper et bien comprendre ce qu'il vous "dit".
Si l’homme et le chien ont des comportements similaires, le chien reste un animal dont les instincts peuvent conduire à développer des comportements étranges. Quelques explications sont donc nécessaires pour les décrypter. Si voir votre chien tourner sur lui-même avant de se coucher ou encore renifler ses congénères peut vous paraître bien étrange, sachez que ces comportements ont une signification et ne sont en rien le signe d’une perturbation de votre animal.

Votre chien donne des petits coups de museau

Quand votre chien vous donne des petits coups de museau, il fait un geste de pacification ou vous invite à jouer avec lui. C'est une attitude qu'il a acquise lorsqu'il n'était qu'un chiot et qu'il donnait des coups de nez dans les tétines pour activer l'arrivée du lait. En vous poussant du museau, votre chien vous offre son amitié, son affection, mais il peut également être à la recherche de sécurité.

Votre chien donne ou lève la patte

Lorsque votre chien vous donne ou lève la patte, c'est encore un reste du temps où il n'était qu'un chiot. Il pressait alors le ventre maternel en tétant. Ensuite, cela reste une demande de nourriture et, plus généralement, une demande d'attention. Mais le chien peut aussi s'arrêter dans son élan en levant une patte avant. C'est une attitude caractéristique des chiens de chasse lorsqu'ils se mettent "à l'arrêt". Mais les autres chiens adoptent aussi cette attitude qui révèle une concentration intense mais qui peut être une marque d'indécision.

Votre chien se couche sur le dos

Si votre chien se couche sur le dos, c'est un signe de soumission passive. Si vous étiez en train de le gronder, arrêtez la punition ! Votre chien a compris. Pour lui, il ne serait pas naturel de continuer à être puni alors qu'il a accepté votre autorité. Si votre chien se couche spontanément sur le dos, n'insistez pas trop sur les caresses. Votre chien les considère comme des actes de domination de votre part. Contentez-vous d'un signe d'approbation et passez à autre chose, car votre compagnon pourrait devenir vraiment trop soumis et ce n'est pas bon, ni pour lui ni pour vous.

Votre chien vous regarde droit dans les yeux

S'il vous regarde droit dans les yeux votre chien est peut-être en train de vous provoquer. Mais parfois, il peut agir ainsi simplement pour mieux comprendre vos intentions, votre ordre ou vos états d'âme. Tout dépend du contexte. Il cherche à mieux capter ce que vous attendez de lui. S'il vous fixe dans les yeux et que son corps reste décontracté, c'est une attitude amicale. Il écoute vraiment ce que vous lui dites et fait du mieux qu'il peut pour vous comprendre. Mais si son corps est raide et tendu, votre chien est sur le point de se rebeller et il vous lance plutôt un défi.

Votre chien retrousse les babines

Quand votre chien retrousse les babines, il peut vous sourire ou vous menacer. C'est une attitude amicale lorsqu'il soulève sa lèvre supérieure, la truffe vers le haut et que les coins de sa gueule semblent retroussés jusqu'aux oreilles. Au contraire, c'est une attitude menaçante lorsque la gueule est entrouverte, que les babines découvrent les dents et surtout les crocs alors que la lèvre supérieure comme la lèvre inférieure sont retroussées. Assurément, votre chien n'est pas content et il le montre.

Votre chien mâche de l'air

Votre chien mâche de l'air quand il offre la paix. Il est dans un état de bien-être et le montre aux autres chiens ou à son maître. C'est peut-être lié à l'apaisement de la faim. Quoi qu'il en soit, votre chien est content et il vous le montre.

Votre chien lèche dans le vide

S'il lèche dans le vide, c'est également un signe de pacification. Tout va bien et le chien ne veut pas de problème. Il peut agir ainsi face à un autre chien qui approche ou face à un humain. Il signifie son intention de paix même si on a parfois l'impression qu'il est plutôt en train de se moquer.

Il remue la queue

La queue est un des moyens d’expression non verbale du chien. Sa position et la manière dont il la remue vous permettront de cerner l’humeur de votre chien. Ainsi, lorsqu’il met sa queue entre ses pattes arrière, vous devez y voir un signe de peur. Par contre, lorsqu’il remue la queue énergiquement et sans rythme précis, le chien peut vouloir témoigner la joie de vous voir. Si la queue est haute et qu’il la remue de façon lente, il cherche plutôt à marquer son territoire en diffusant son odeur.

Il aboie à l’arrivée de ses maîtres

Si on dit que le chien « fait la fête » à ses maîtres lorsqu’ils reviennent au domicile, en leur aboyant dessus, il s’agirait au contraire plutôt d’une réprimande de la part de votre chien. En effet, un chien qui aboie à l’arrivée de ses maîtres est, certes, content de les revoir, mais leur signifie surtout qu’il est stressé par leurs déplacements qui modifient ses habitudes.

Il mange ses excréments

Certains comportements du chien sont tout à fait normaux ; à l’inverse, le fait de manger ses excréments doit être considéré comme un trouble du comportement, qui aurait plusieurs explications possibles. Ainsi, un chien qui aurait été trop réprimandé voire traumatisé lors de l’apprentissage de la propreté, pourrait manger ses excréments afin de les dissimuler à son maître. Le fait de manger la matière fécale, qui est non alimentaire, peut également soulager des irritations digestives.

Il lèche sans arrêt

Dès la naissance, le chiot est habitué à être léché par sa mère, afin de le rassurer et de lui montrer son affection. En grandissant, il peut arriver que le chien reprenne ce comportement et lèche sans arrêt ses congénères comme les humains. En faisant cela, il marque son affection et adopte un comportement protecteur.

Il essaie d’attraper sa queue

Le chien qui essaie d’attraper sa queue n’adopte pas ce comportement par jeu ou par nécessité mais bien pour attirer l’attention de son maître. Il s’agit là d’un comportement stéréotypé : le chien perçoit l’attention que vous lui portez, étant étonné par ce comportement, et le reproduit afin que vous le regardiez. Le simple fait d’ignorer ce comportement suffira à le faire cesser.

Il tourne en rond avant de se coucher

Si le chien est désormais domestiqué, il garde l’instinct primitif de tourner en rond avant de se coucher, comportement utilisé à l’état sauvage pour aplatir la surface sur laquelle il se trouve. Cela permettait ainsi de faire fuir les parasites et insectes qui s’y trouvaient.

Il vole tout ce qui traîne

Il peut arriver que votre chien vole ce qui traîne, notamment de la nourriture. Ce comportement dérangeant peut toutefois vite être réglé, à condition d’être ferme sur l’éducation. Il n’a en effet peut-être pas assimilé que cet acte lui était interdit. Il est donc dans votre intérêt de le réprimander si vous le prenez sur le fait et surtout de lui apprendre des ordres simples tels que le « non » ou le « pas toucher ».

Il renifle ses congénères

Les sens du chien, et notamment son odorat, sont beaucoup plus développés que ceux de l’homme. Le fait de renifler ses congénères est donc une sorte de langage non verbal normal qui permet aux chiens de faire connaissance et de communiquer.

Il mime l’acte sexuel sur des coussins

Le fait de mimer l’acte sexuel revêt plus de l’instinct de domination. En adoptant ce comportement, le chien vise à prendre le dessus, sur les objets comme sur les humains, et à déposer son odeur. Ce comportement, certes normal, est pourtant dérangeant et doit être réprimé.

Il ne supporte pas les autres chiens

Un chien est un animal de meute qui accepte, en général, facilement le contact avec d’autres chiens. Néanmoins, en l’absence de sevrage ou ayant été élevés seuls, les chiens n’auront pas eu d’éducation leur permettant de supporter les autres chiens et d’adapter leur comportement face à eux.

Résumé

Les attitudes du maître peuvent-elles être mal interprétées par le chien ?
Malheureusement oui : les codes sociaux ne sont pas les mêmes entre les chiens et les humains et peuvent même parfois être radicalement opposés. Ainsi, rassurer excessivement son chien quand il a peur valide son comportement et lui explique qu'il a raison d'avoir peur. Le faire dormir avec vous et lui donner à manger avant vous, le place en dominant d'un point de vue hiérarchique, ce qui est contraire au bon fonctionnement d'une maison avec un chien. Prenez donc garde à la communication non verbale !

Que Faires si les comportements étranges persistent ?

Si certains comportements étranges du chien sont tout à fait normaux, d’autres sont à contrôler tant pour son bien-être que pour le vôtre. Dans le cas où votre éducation ne suffirait pas, faites appel à un éducateur canin, voire à un vétérinaire comportementaliste, qui saura cerner la cause du comportement et vous aidera à trouver la méthode qui le fera cesser.