Race et Morphologie

L'étude des chiens et des races de chiens est appelée cynologie. Elle regroupe les approches, les techniques, les philosophies et les divers outils utilisés pour l’éducation canine et le bon comportement des chiens ainsi que leur sélection biologique.
On distingue quatre grandes catégories de chiens définies par Jean Pierre Mégnin, selon leur morphologie :
Les molossoïdes (chiens de « type molosse ») sont des chiens au museau plus ou moins court et à la tête plutôt ronde. Ce type morphologique inclut les dogues tel le Dogue argentin, les chiens de type montagne tel le Saint-Bernard dévolus à la garde mais également des chiens exclusivement utilisés comme animal de compagnie tels le carlin ou le bouledogue français
Les braccoïdes (chiens de « type braque ») possèdent un museau long carré et des oreilles tombantes. Ce type morphologique inclut principalement les chiens de chasse autres que les lévriers. Il s'agit essentiellement de chien courant ou de recherche au sang tel le Chien de Saint-Hubert, de chiens d'arrêts tel l'Épagneul breton ou encore les chiens de rapporteur de gibier tel le Labrador.
Les graïoïdes (chiens de « type lévrier ») ont une longue tête dolichocéphale, un corps fin et une poitrine descendue et un volume très faible de tissu adipeux. Son corps a des proportions similaires à celui du guépard. Cette morphologie est particulièrement adaptée à la course à vitesse importante et à la chasse de proies rapides. Ce type morphologique inclut lévriers classiques comme le Greyhound, le Whippet ou le Saluki et les lévriers primitifs tels le chien du Pharaon.
Les lupoïdes (chiens « ressemblant morphologiquement au loup ») ont une tête « pyramidale » et des oreilles généralement droites à l'image de leur ancêtre sauvage duquel les proportions se sont moins différenciées que pour les trois catégories précédentes. Ce type morphologique inclut les chiens de berger, les chiens de type spitz et nordiques mais aussi certains terriers. Les exemples types de chien lupoïde sont le Malinois, Berger allemand, border collie ou le Husky sibérien.
La Fédération cynologique internationale est la principale association chargée de la standardisation canine. Elle reconnait 335 races regroupées en dix groupes, dont la classification est en partie basée sur les quatre morphologies décrites précédemment, et en partie sur la spécialisation fonctionnelle de chaque race.

Les différents pelages et robes des chiens

Entre les poils longs, courts, durs, soyeux, les robes sombres, claires, simples, composées ou modifiées, la fourrure des chiens peut prendre de multiples aspects. Quelques pistes pour s’y retrouver. Si l’aspect des poils du chien est une question de race ou de croisement, la couleur du pelage est due à la pigmentation de ces poils. Ainsi, nos animaux peuvent-ils se parer de multiples robes.
Les pelages des chiens
Le pelage du chien varie du poil ras au poil long, plus ou moins lisse, plus ou moins bouclé. En fait, la fourrure est constituée de deux couches de poils : La première est celle que l’on voit, avec les poils dits de couverture et autrement appelés jarres ; la seconde est celle des sous-poils ou du duvet, plus fine et plus claire, mais à la densité plus importante. Les différentes façons de nommer le pelage d’un chien tiennent donc à la fois compte des jarres et des sous-poils. Ainsi, un chien à poil ras aura les deux couches de la même longueur et rases – c’est le cas des boxers par exemple. On peut également parler de poils courts et doubles avec des jarres courts et un duvet laineux (labrador), de poils longs et doubles, où le sous-poil est dense et plus long à certains endroits qu’à d’autres alors que la longueur des poils de couverture varie (colley, spitz). Le pelage de chiens comme les briards est dit à poils mi-longs ou longs et secs – il n’y a qu’à voir son aspect un peu rêche –, celui des fox terriers à poil dur, celui des bichons maltais et des yorkshires à poil long et soyeux. N’oublions pas, enfin, les poils bouclés (tout au moins les jarres) des caniches et des bichons frisés.
Les couleurs, motifs et formes des robes
Encore plus variés sont les couleurs, motifs et formes que peuvent prendre les robes de nos animaux de compagnies préférées. A la base, tout est question de pigmentation et de mélanines :l’eumélanine donne des couleurs sombres, le noir et le marron ; la phéomélanine est à l’origine des couleurs claires, dites fauve ; l’absence de pigmentation produit des poils blancs.
La couleur des chiens varie ainsi de l’acajou à l’urajiro en passant par le lilas, le bleu, le cerf, le chocolat, etc. En dehors des robes simples, ces teintes se mêlent et s’emmêlent dans les robes dites composées, c’est-à-dire contenant une pigmentation sombre et une claire : on parle de fauve masquée, fauve charbonnée, fauve bringuée (avec des rayures), noire marquée de fauve… Quant aux robes modifiées, elles décrivent des robes simples ou composées qui ont subi des modifications diverses. Une robe peut ainsi être grisonnée (parsemée de poils blanchâtres), panachée ou encore bigarrés (quand certains pigments sombres sont éclaircis). On l’aura compris, les possibilités sont pour ainsi dire infinies, et certaines robes très particulières portent également un nom. On dit ainsi rubican lorsque des poils blancs sont parsemés ici et là ou encore quatroeillé quand le chien présente une couleur feu juste au-dessus des yeux.
Le pelage, signe de bonne santé. La brillance du pelage est un signe de bonne santé chez le chien. Son entretien régulier, particulièrement par le brossage, permet de prévenir la chute des poils, certaines maladies, mais aussi de mettre en évidence la présence de plaies ou lésions.

Les chiens de Petite taille

Vous recherchez un petit chien de race ? De l'Affenpinscher au Yorkshire terrier, en passant par le Chihuahua et le Jack Russell, découvrez les chiens de petite taille avec pour chacun d'eux une fiche détaillée avec les caractéristiques, les origines, le caractère .

Affenpinscher

1

Appartenant au groupe des pinschers, schnauzers, molossoïdes et bouviers suisses, l’Affenpinscher est un chien petit et solide, avec une tête caractéristique rehaussée de sourcils broussailleux, d’une barbe imposante et de moustache, doux et affectueux avec sa famille mais aussi très têtu.
Origines et histoire
L’Affenpinscher est présent sur des tableaux allemands du XVIe siècle, et notamment sur des gravures d’Albrecht Dürer (1471-1528) il était alors utilisé comme chasseur de rat et comme animal de compagnie. Le premier standard officiel date de 1913.
Caractéristiques physiques
L’Affenpinscher est un petit chien, compact, s’inscrivant dans un carré et dont la face a une expression simiesque. Le poil est dur et bien fourni, la robe noire, la tête de forme arrondie avec des yeux foncés et en boule, des oreilles petites, droites et attachées haut. Il est reconnaissable à sa démarche trottinante.
Caractère et éducation
L’Affenpinscher est un chien téméraire, attentif, têtu et fidèle, qui peut parfois faire preuve d’emportement et de passion.
Alimentation
L’alimentation industrielle convient tout à fait à l’Affenpinscher. Selon les recommandations du vétérinaire, on lui donnera un seul repas par jour, le soir, ou deux, un le matin et l’autre le soir.
Santé
L’Affenpinscher présente des dispositions à certaines maladies : la luxation de la rotule, la persistance du canal artériel, la nécrose aseptique de la tête fémorale ou encore la maladie de Legg-Perthes-Calvé. Plutôt délicat, il est également sujet à des problèmes intestinaux. Espérance de vie : 15 ans
Cadre de vie
Il s’adapte parfaitement à la vie en appartement. Mais comme tout chien rustique, la présence d’un jardin lui permettra de courir en toute tranquillité.
Avec les enfants
Ce chien de famille au caractère très agréable convient parfaitement à la présence de jeunes enfants dans le foyer.

Bichon bolonais ou bolognese

2

Le bichon bolonais (bolognese dog en anglais) est un petit chien de compagnie au poil plutôt flou long sur tout le corps. Il est très sérieux, peu remuant et attaché à son maître.
Origines et histoire
Le bichon bolonais est connu dès la fin du XIIe siècle. Il était très apprécié durant la Renaissance dans les différentes cours. C'est une race peu répandue.
Caractéristiques physiques
Il a le tronc carré, de grands yeux intelligents, des oreilles longues et pendantes. Le poil est blanc, formé de boucles qui couvrent l'animal des pieds à la tête.
Caractère et éducation
C'est un chien sérieux, très affectueux et intelligent, attaché à sa famille. Il est toujours de bonne humeur. Il est calme et très facile à éduquer, calme. C'est un bon gardien d'alarme.
Alimentation
Son alimentation ne présente pas de particularités.
Santé
C'est un petit chien robuste qui ne craint pas grand-chose. Son poil doit être brossé chaque jour. Espérance de vie : 12 ans
Cadre de vie
C'est un chien d'appartement qui n'a pas besoin de faire beaucoup d'exercice et se contente de sorties quotidiennes calmes.
Avec les enfants
Il aime jouer avec les enfants et retrouve vite son calme.

Bichon havanais

3

Le bichon havanais (Havanese Cuban Bichon en anglais) est un petit chien de compagnie. Il est couvert de poils longs et soyeux. C'est un chien affectueux, joyeux très sympathique.
Origines et histoire
Le bichon havanais serait issu de Cuba avant d'être importé sur la côte méditerranéenne. Pour d'autres, il aurait fait le voyage inverse. Il serait issu de croisements entre des bolonais, des caniches nains, mais aussi de maltais. Il n'est présent en Europe que depuis les années 1980 et reste encore assez rare.
Caractéristiques physiques
C'est un petit chien gracieux au crâne aplati et large. Les yeux sont grands, les oreilles pointues et retombantes. Son corps est plus long que haut, la queue est portée relevée. Le poil est long et plat. La robe peut être blanche, beige, grise ou tachetée.
Caractère et éducation
Le bichon havanais est vif, affectueux, digne et propre. Il est câlin et facile à dresser. Il aboie peu sauf s'il entend des bruits suspects mais il apprend facilement à différencier les bruits "normaux" des autres. C'est un chien intelligent qui fait un bon gardien d'alarme. Il aime jouer et semble ne jamais se lasser de s'amuser.
Alimentation
Le bichon havanais n'a pas besoin d'une alimentation particulière. Il peut être nourri avec des croquettes de qualité qui le garderont en bonne santé. Il est important de ne pas le suralimenter afin de limiter les risques d'obésité. Comme c'est un chien actif qui aime bouger, les promenades doivent lui permettre de se dépenser.
Santé
Malgré sa petite taille, c'est un chien robuste. Son poil ne demande pas de soins excessifs. Il n'est pas nécessaire de le toiletter mais un brossage deux fois par semaine permet de lui garder toute sa beauté. Il perd peu ses poils même lorsqu'il vit essentiellement à l'intérieur. Espérance de vie : environ 15 ans
Cadre de vie
Le bichon havanais n'est pas fait pour vivre en permanence à l'extérieur. Il apprécie la chaleur des appartements car il craint le froid et l'humidité. Des sorties régulières lui permettent de dépenser son énergie.
Avec les enfants
C'est un chien qui adore s'amuser et qui apprécie donc beaucoup la présence d'enfants. Ce sont souvent ces derniers qui se lassent les premiers.

Bichon maltais

4

Le bichon maltais (maltese dog en anglais) est un chien de compagnie. Sa principale caractéristique est sa robe au poil très long, dense et brillant. C'est un petit chien vif, affectueux et intelligent.
Origines et histoire
Les origines du bichon maltais ne sont pas certaines. Il est très ancien et viendrait de l'île de Malte. Il aurait croisé avec des caniches nains et des épagneuls nains. Ses ancêtres étaient appréciés sur les bateaux et dans les entrepôts des ports de la Méditerranée centrale pour détruire les rongeurs. C'est une des races les plus anciennes et il était déjà connu sous la Rome antique.

Caractéristiques physiques
C'est un petit chien de compagnie dont la longueur du museau doit faire le tiers de la longueur totale du corps. Sa truffe est noire et volumineuse. Ses yeux sont grands et de teinte ocre clair. Les oreilles sont tombantes et bien fournies de poil. Les membres sont musclés, bien d'aplomb et l'ossature est solide. La caractéristique la plus importante est sa robe aux poils très longs et luisants.
Sa robe est une caractéristique importante. Elle est de couleur blanc pur ou bien ivoire clair.
Qualité et longueur du poil
Le poil du bichon maltais fait son charme. Il est très long, très dense, brillant et tombant. Il doit être brossé chaque jour. Il n'y a pas de mue.
Queue
La queue retombe sur le dos. Elle est ornée d'une frange richement garnie.
Allures
Les allures sont unies, dégagées, rasantes. Elles sont courtes et rapides.
Taille et poids
La taille est comprise entre 21 et 25 cm pour le mâle et entre 20 et 23 cm pour la femelle. Le poids varie entre 3 et 4 kg.
Caractère et éducation
Le bichon maltais est un chien discret et gentil mais il est également astucieux. Il saura vite profiter des failles de son éducation. Il voue une véritable adoration à son maître. Il s'éduque facilement, car il est intelligent. Il convient toutefois de lui poser ses limites dès son plus jeune âge. S'il doit être réprimandé, il faut le faire à l'instant même où il commet une faute. Une intonation de voix ferme est suffisante. Il est également important que son maître lui montre qu'il est content de lui. C'est un chien qui peut se montrer susceptible. Même âgé, il reste très joueur, courageux et aboie contre les inconnus ou les intrus.
Alimentation
L'alimentation du bichon maltais doit être adaptée à son âge et à son activité. Les aliments industriels secs lui conviennent tout à fait à partir du moment où ils sont de bonne qualité. Ce chien peut être exigeant sur sa nourriture et il n'a pas forcément beaucoup d'appétit. Mais il ne faut pas lui donner de friandises de manière trop fréquente afin de limiter la prise de poids.
Santé
Le bichon maltais est un chien robuste qui n'est pas souvent malade. Il faut surveiller ses yeux qui peuvent couler légèrement. Il doit dormir à l'intérieur et il faut lui éviter l'humidité. Sa robe demande des soins quotidiens. Espérance de vie : au moins 15 ans.
Cadre de vie
Le bichon maltais doit être sorti plusieurs fois par jour pour se dépenser mais il est vraiment un chien d'appartement. Les soins obligatoires pour ses poils rendent la vie à l'extérieur très compliquée et fastidieuse. C'est un chien très efficace en agility.
Avec les enfants
Le bichon maltais est un animal joueur, vif et gentil qui peut très bien vivre avec de jeunes enfants si ces derniers savent le respecter.

Bull terrier miniature

5

Le bull terrier miniature (English miniature bull terrier en anglais) est un terrier très musclé et ramassé. Il est têtu, très joueur et a besoin d'un maître ferme.
Origines et histoire
La race est issue de croisements entre le bulldog anglais et le white english terrier. Une sélection a été établie pour créer la race des bull terriers miniatures.
Caractéristiques physiques

Il a un corps très musclé, une tête en forme d'œuf. Le poil court peut être blanc avec des marques sur la tête et le corps. Autrement, la couleur doit être plus présente que le blanc.
Caractère et éducation
C'est un chien très joueur, mais têtu. Il ne doit pas avoir un maître novice. Il lui faut une éducation ferme. Il peut se montrer jaloux et doit être socialisé dès son plus jeune âge.
Alimentation
Il faut faire attention à ce qu'il ne prenne pas trop de poids.
Santé
C'est un chien robuste, mais il y a de nombreuses maladies génétiques. Espérance de vie : 13 ans
Cadre de vie
Il peut vivre en appartement s'il peut se dépenser chaque jour. Sinon il risque de devenir destructeur de son environnement.
Avec les enfants
Il s'entend très bien avec les enfants de la famille.

Chihuahua

6

Le chihuahua appartient au groupe des chiens d'agrément. Originaire du Mexique, le chihuahua (est le plus petit chien du monde. Il est également l'un des plus intelligents, à fort caractère mais qui adore les câlins.
Origines et histoire
Le chihuahua est la plus ancienne race canine du continent américain. C'est aussi la plus petite au monde. Originaire du Mexique, il tire son nom d'une province de ce pays mais il y aurait été introduit par les Chinois. Sa présence en Europe ne commence qu'à la fin du XVIIIe siècle.
Caractéristiques physiques
Le chihuahua est un chien de très petite taille. Il a une tête en forme de pomme avec un museau court et pointu, des yeux ronds et très noirs. Ses grandes oreilles sont semi-érigées. Son corps est compact, plus long que haut. Il y a deux variétés de chihuahua : à poils courts et à poils frisés.
Sa robe
Toutes les couleurs sont admises pour la robe du chihuahua. Il peut être unicolore ou blanc et noir, crème, feu. Il ne doit jamais être de couleur merle.
Qualité et couleur du poils
Il existe deux variétés de poils. Le chihuahua à poils courts a des poils bien couchés. Ils peuvent être légèrement plus longs au niveau du cou et de la queue. C'est un poil brillant et doux. Le chihuahua à poils longs a un poil fin et soyeux qui forme un panache à la queue et des franges aux oreilles.
Queue
La queue est portée recourbée sur le haut du dos ou sur le côté, attachée haut. Chez la variété à poils longs, la queue forme un panache. Au repos, elle tombe en formant un léger crochet.
Allure
Les allures sont longues et élastiques, vives et actives. La tête est portée haute et le dos reste ferme.
Taille et poids
Le chihuahua ne doit jamais dépasser un poids de 3 kg. Une fois adulte, ce poids peut varier de 500 g (ce qui n'est pas assez) à 3 kg. Pour les standards de cette race, on tient davantage compte du poids que de la taille. Cette dernière peut varier de 13 à 20 cm.
Caractère et éducation
Le chihuahua est extrêmement intelligent et s'adapte très vite aux nouvelles situations. Il peut être têtu et doit être éduqué de manière traditionnelle. Il doit être socialisé dès son plus jeune âge et peut se montrer agressif envers les inconnus lorsqu'il est dans les bras de son maître. Il aime les câlins et a besoin d'exercice. Caractère : courageux, vif, rusé, affectueux, fidèle, intelligent.
Alimentation
Le chihuahua doit être nourri avec des aliments de qualité. Il est sujet aux problèmes dentaires c'est pourquoi les croquettes sont fortement conseillées. Le surpoids est à éviter absolument. Lorsqu'il est jeune, il doit être alimenté de manière très régulière.
Santé
Même s'il est tout petit, le chihuahua est robuste. Toutefois les accidents dus à des erreurs de manipulation ou à des chutes peuvent avoir de très graves conséquences. Il a tendance à souffrir d'hypoglycémie lorsqu'il est stressé ou quand il n'a pas mangé depuis plusieurs heures. Espérance de vie : 15 ans
Cadre de vie
C'est un chien actif et tonique qui aime se promener longuement. Il aime courir et s'amuser avec les autres chiens mais est tout à fait adapté à la vie en appartement.
Avec les enfants
Le chihuahua est particulièrement petit. Une chute ou une mauvaise manipulation peuvent être fatales. C'est un chien qui aime jouer et que l'on s'occupe de lui mais il est déconseillé de le mettre en présence de très jeunes enfants. De plus, il déteste être taquiné et peut se montrer agressif.

Coton de Tuléar

7

Le coton de Tuléar est un petit chien de compagnie. Il est couvert d'un long poil dense qui ressemble à du coton. Il aime autant le grand air que la maison, est gai et très résistant.
Origines et histoire
Le coton de Tuléar ressemble au bichon auquel il serait apparenté. Il vient de Tuléar, un port de Madagascar. Il aurait été croisé avec les chiens locaux et les conditions de vie difficiles sur l'île ont mis en place une sélection naturelle. Ce petit chien est extrêmement robuste et sa fourrure le protège parfaitement du froid comme de la canicule. S'il n'y a plus beaucoup de Cotons de Tuléar sur l'île de Madagascar, ils sont désormais très présents en France, pays dépositaire de la race.
Caractéristiques physiques
Sa principale caractéristique est son manteau composé d'un poil long et dense, blanc comme du coton. La tête est assez large, légèrement bombée, le museau est droit avec un stop peu marqué. Les yeux sont ronds, vifs et bien écartés. Les oreilles triangulaires sont tombantes et fines à leur extrémité. Ce chien est plus long que haut avec un dos ferme. Les membres sont droits et musclés.
Sa robe
La robe est majoritairement blanche. Les oreilles peuvent être légèrement gris clair ou fauves.
Qualité et longueur du poil
Le poil du coton de Tuléar est l'une de ses principales caractéristiques. Il est particulièrement doux et souple, ressemble à du coton et n'est jamais dur ou rêche. Il est dense et très abondant. Il peut être légèrement ondulé.
Queue
La queue est attachée bas, portée basse au repos et gaiement recourbée au-dessus du dos lorsque le chien est en mouvement.
Allure
Les allures sont libres et faciles. L'amplitude est peu élevée et le dos reste toujours ferme.
Taille et poids
La taille pour le coton de Tuléar mâle est de 25 à 30 cm pour le mâle et de 22 à 27 cm pour la femelle. Le mâle pèse entre 3,5 et 6 kg, la femelle entre 3 et 5 kg.
Caractère et éducation
Le coton de Tuléar est un chien très gai, joueur, bien équilibré et très sociable que ce soit avec les humains ou les autres animaux. Il aime beaucoup s'amuser, est très affectueux. Il peut se montrer méfiant envers les inconnus. Il supporte très mal la solitude et acceptera difficilement de rester seul toute la journée. Il est facile à éduquer mais lorsqu'il est jeune il doit pouvoir dépenser quotidiennement son énergie et avoir des jouets à sa disposition. Il faut tout de même être ferme et cohérent car le coton de Tuléar est très intelligent ; il comprendra vite qu'il peut faire ce qu'il veut.
Alimentation
Le coton de Tuléar n'a pas besoin d'un régime particulier. Des aliments industriels de qualité sont tout à fait adaptés. Il a tendance à être gourmand, il ne faut donc pas lui donner de friandises en dehors de son repas.
Santé
Ses origines ont fait du coton de Tuléar un chien extrêmement robuste et rustique. Il n'est jamais malade. Son poil doit être brossé régulièrement mais sans excès. Espérance de vie : 15 ans en moyenne
Cadre de vie
C'est un chien de compagnie qui aime autant la maison que le grand air. Il aime beaucoup nager et peut suivre son maître en promenade pendant des kilomètres.
Avec les enfants
Même s'il est très vif, le coton de Tuléar peut vivre sans problème avec des enfants. Il adore jouer avec eux et fait très attention à ne pas les faire tomber.

Épagneul japonais

8

L'épagneul japonais (Japanese chin) est un petit chien de compagnie au poil abondant. Il est très docile et affectueux avec son maître, mais coléreux avec les étrangers.
Origines et histoire
Il serait originaire de Chine, puis serait arrivé en Corée avant d'être offert à l'empereur du Japon en 732.
Caractéristiques physiques
C'est un petit chien trapu et robuste avec une tête plutôt grande et un nez ultra-court. Le prognathisme est prononcé. Le poil est long, épais blanc avec des taches noires ou rousses.
Caractère et éducation
Il est très dévoué à ses maîtres, docile, affectueux, intelligent, mais coléreux avec les étrangers. Il aboie très rarement. Il doit être éduqué avec douceur et patience.
Alimentation
Le surpoids est à surveiller. Une alimentation sèche de bonne qualité lui convient.
Santé
C'est un chien robuste. Il faut nettoyer régulièrement ses oreilles et ses yeux et le brosser quotidiennement. Il craint les fortes chaleurs et peut être sujet à des problèmes cardiaques et respiratoires. Espérance de vie : 14 ans
Cadre de vie
Ce chien est fait pour vivre en appartement.
Avec les enfants
Il aime les enfants et c'est un chien très gai et joueur.

Epagneul tibétain

9

L'épagneul tibétain (Simkhyi en anglais) est un petit chien de compagnie. Ce n'est pas un chien de chasse et il ressemble au cavalier King-Charles. Il est très curieux et sensible.
Origines et histoire
Comme son nom l'indique, ce chien est originaire du Tibet. Il était présent depuis fort longtemps dans les monastères tibétains et fut importé en Grande-Bretagne au début du XIXe siècle. Il pourrait être issu de croisements entre le carlin, l'épagneul japonais et le pékinois. Il est également connu sous le nom de "tibbie".

Caractéristiques physiques
L'épagneul tibétain est un chien de petite taille ne dépassant guère 25 cm et 7 kg. Il a un museau fort, un crâne en forme de dôme, des yeux marron, des oreilles pendantes et frangées dans leur partie inférieure. La queue en panache est recourbée sur le dos. Le poil est abondant et plat. La robe peut être fauve, dorée, noire mais aussi noire et feu, crème, blanche ou marron.
Caractère et éducation
L'épagneul tibétain est un chien vif, affectueux, gentil, attentif au moindre bruit. Il est sympathique et amical en famille mais revêche avec les étrangers. Il est extrêmement curieux et semble toujours vouloir tout savoir. Cette curiosité insatiable peut l'amener à fuguer. Il est facile à éduquer mais comme il est très intelligent il repère rapidement les faiblesses de ses maîtres et peut en profiter. Il joue de son charme et conserve un caractère farceur. Il ne faut pas le forcer à obéir mais agir avec calme et par renforcement positif.
Alimentation
L'épagneul tibétain n'est pas un chien particulièrement gourmand mais ce n'est pas une raison pour lui donner trop souvent des friandises. C'est un chien actif dont l'alimentation doit être équilibrée et adaptée à son âge.
Santé
L'épagneul tibétain est robuste. Seule l'atrophie progressive de la rétine est à diagnostiquer chez les géniteurs. Sa robe demande peu d'entretien.Espérance de vie : 14 à 15 ans environ
Cadre de vie
C'est un petit chien qui s'adapte très bien à la vie en appartement mais qui apprécie les sorties actives. Son côté indépendant lui permet d'attendre ses maîtres avec patience.
Avec les enfants
L'épagneul tibétain est très actif, adore joue. Il est parfait compagnon pour les enfants que ce soit pour des câlins ou pour des parties de jeux.

Griffon bruxellois

10

Le griffon bruxellois est un petit chien de compagnie, très alerte et intelligent, dont le corps peut s’inscrire dans un carré presque parfait, avec un poil légèrement ondulé et suffisamment long pour en apprécier la structure.
Origines et histoire
Le griffon bruxellois est un descendant du Smousje, un petit chien à poil dur présent depuis des siècles dans les environs de la Belgique. Il est présenté dans des tableaux du XVIIe siècle comme un charmant chien de compagnie. Au XIXe siècle, l'apport de sang du King-Charles Spaniel Ruby et du Carlin lui conféra son poil noir et court, fixant ainsi le type actuel de la race. Très vigilants, ces chiens furent utilisés pour garder les carrosses et chasser les rongeurs des écuries.
Caractéristiques physiques
Fier et robuste, le griffon bruxellois a une solide ossature, avec une structure compacte. Il est en outre très élégant dans ses allures et sa construction, et séduit par son expression presque humaine. Le poil n’est jamais bouclé, mais ondulé, trimmé, ébouriffé, sans être trop long pour ne pas nuire à la silhouette, de couleur rouge ou roussâtre, avec un peu de noir à la garniture de la tête. La tête est large et arrondie, avec de grands yeux noirs, ronds et bien écartés. Les oreilles sont taillées en pointe.
Caractère et éducation
Le griffon bruxellois est un chien très intelligent, vif et curieux, qui forme un excellent chien de compagnie. Amusant et joyeux, il est fort attaché à son maître et participe très activement à la vie de la famille. Très vigilant, il n’est ni peureux, ni agressif. Son éducation est plutôt facile.
Alimentation
Des aliments de très bonne qualité sont indispensables à sa bonne santé. Les croquettes industrielles sont une alimentation équilibrée qui lui convient parfaitement.
Santé
Le griffon bruxellois est un chien qui craint la chaleur. Il faut donc penser à l’abriter lors des fortes températures et lui donner suffisamment d’eau. Il est en outre sujet à des affections oculaires. Espérance de vie : environ 14 ans
Cadre de vie
Le griffon bruxellois se plaît aussi bien en maison qu’en appartement, mais il aura besoin d’un maître dynamique qui l’entraînera régulièrement dans ses exercices physiques.
Avec les enfants
Bien qu’il soit un excellent chien de compagnie, le griffon bruxellois n’est guère adapté aux enfants en raison de grande vivacité.

Lhassa Apso

11

Appartenant au groupe des chiens de compagnie, le Lhassa Apso (ou Apso Seng Kyi) est un chien au corps allongé, massif et bas, mais vif et harmonieux, avec une belle cascade de poils tombant sur les yeux. Il est particulièrement gai, joueur et sûr de lui.
Origines et histoire
Croisement entre le Terrier tibétain et l’Épagneul tibétain, la race s’est développée dans les monastères bouddhistes et les villages entourant Lhassa, ville sacrée. Elle symbolisait le petit chien accompagnant Bouddha qui avait la capacité de se métamorphoser pour protéger son maître. Très ancienne, elle ne s’est répandue que récemment en Europe, au début du siècle dernier, grâce aux Anglais en poste aux Indes qui les ramenèrent avec eux ; considéré comme sacré, il était cependant donné avec beaucoup de réticence, ce qui explique cette rareté. Le nom d’Apso signifie "poil de chèvre", en référence à sa fourrure. Il était considéré comme un porte-bonheur par les Chinois, d’où son autre surnom "chien talisman", à son arrivée en Europe.
Caractéristiques physiques
Le Lhassa Apso est un chien allongé et trapu, avec une tête importante. Il a une cascade fournie de poils tombant sur les yeux, ainsi qu’une barbe et des moustaches abondantes. De grandeur moyenne, les yeux sont de couleur foncée. Lourdement frangées, les oreilles sont tombantes. Le corps est plus long que la hauteur au garrot.
Sa robe
Sont admises toutes les couleurs unies, à l’exception du ton chocolat, mais aussi les bicolores et les tricolores : doré, sable, miel, gris foncé, ardoise, blanc ou encore bringé noir.
Qualité et longueur du poil
Le poil est lourd, droit et dur, jamais soyeux ni laineux. Le sous-poil est épais et abondant, dû à son adaptation à la rudesse du climat du Toit du Monde.
Queue
Abondamment frangée, elle est portée au-dessus du dos, et non pas en crémaillère, avec le plus souvent un nœud à son extrémité.
Allure
L’allure est dégagée et vive.
Taille et poids
Le Lhassa Apso mesure entre 23 et 26 cm au garrot, idéalement 25,4 cm pour les mâles, pour un poids de 5 à 7 kg.
Caractère et éducation
Calme et enjoué avec la famille à laquelle il apporte beaucoup d’affection, de fidélité et de joie de vivre, il fait à l’inverse preuve de beaucoup de réserve avec les étrangers, mais se liera facilement avec quelqu'un bien intentionné. Bon chien d’alarme, il aboie fortement à l’approche d’un intrus. Il se montre sociable, avec une tendance dominante, avec les autres animaux. Ce chien doué d’une grande sensibilité, voire, parfois, de susceptibilité, et très intuitif, a néanmoins besoin d’une éducation stricte. Il est important de ne pas lui laisser passer tous ses caprices dès son plus jeune âge ; il faut se montrer ferme, juste et constant dans les exigences. Caractère : gai, joueur, intelligent, sensible, fidèle.
Alimentation
Les croquettes et boîtes de l’alimentation industrielle sont bien adaptées à l’âge, au poids et à l’activité du Lhassa Apso. Son eau doit être renouvelée tous les jours.
Santé
Le Lhassa Apso est un chien très robuste, sans problème de santé particulier. Sa fourrure très fournie lui permet même d’affronter les températures les plus basses. Il ne faut cependant pas oublier de le vermifuger, de le vacciner et de le protéger contre les tiques et les puces. En raison d’une abondante fourrure, il lui faut un brossage quotidien et des bains réguliers. Espérance de vie : 14 à 18 ans.
Cadre de vie
Le Lhassa Apso se plaît aussi bien à la campagne qu’en ville. C’est un parfait chien d’appartement qui apprécie autant les siestes que les balades. Fidèle et attaché à sa famille, il a besoin d’un maître qui le câline.
Avec les enfants
Le rapport avec les enfants est très bon, à condition que ceux-ci le respectent. Il aime beaucoup jouer avec eux.

Pinscher nain

12

Le pinscher nain est un chien d'agrément vif mais équilibré. C'est un chien de petite taille robuste, musclé, très performant comme ratier.
Origines et histoire
Le pinscher nain est une race récente, qui est originaire de Stuttgart en Allemagne. Il apparaît dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Il a tout de suite été très apprécié par les Américains qui ont permis de faire évoluer la race. Il est connu en France depuis les années 1950.
Caractéristiques physiques
Le pinscher nain est un chien de petite taille, harmonieux et bien proportionné. Il ne doit jamais avoir de signes de nanisme, comme des yeux saillants. La tête est longue, droite et robuste. La denture est vigoureuse. Les yeux sont ovales et sombres. Les oreilles, attachées haut, peuvent retomber en forme de V replié. Elles peuvent aussi être naturellement dressées. Les membres sont droits et musclés.
Sa robe
La robe peut être de deux couleurs différentes : soit unicolore rouge-marron, rouge cerf ou rouge brun foncé ; soit bicolore avec du noir et du feu ou noir et chocolat.
Qualité et longueur du poil
Le poil est court, ras et soyeux. Comme il n'y a pas de sous-poil, le pinscher nain ne mue pas.
Queue
La queue peut être coupée dans les cinq jours qui suivent la naissance. Elle est alors amputée au niveau de la troisième vertèbre. Elle est insérée haut et portée relevée. Dorénavant cela est interdit par la loi,sauf pour motif médicale.
Allures
Les allures sont relevées et troussées. C'est naturellement un trotteur. Le dos reste ferme. Les foulées sont énergiques, harmonieuses, franches et dégagées. L'impulsion est bonne et l'extension des antérieurs est franche.
Taille et poids
Le pinscher nain, mâle ou femelle, mesure de 25 à 30 cm. Le poids varie pour le mâle de 3 à 6 kg et pour la femelle de 3 à 5 kg.
Caractère et éducation
C'est un chien très énergique, qui semble ne jamais vouloir s'arrêter de bouger. Il aboie au moindre bruit suspect, n'a peur de rien et adore jouer. Il est très amusant, mais il sait aussi se tenir tranquille quand il le faut. Il est gai, facétieux. Le pinscher nain est facile à éduquer, car c'est un chien intelligent. Il est très dévoué à son maître et s'entend bien avec les autres animaux. Même s'il est de petite taille, il va chercher à protéger sa famille et fait un excellent gardien. Il est curieux mais peut se montrer têtu, voire hargneux. Il doit être socialisé dès son plus jeune âge, car il pourrait attaquer des chiens nettement plus grands que lui. Il ne convient pas à des maîtres sédentaires et trop laxistes.
Alimentation
Le pinscher nain est très gourmand et il a tendance à prendre rapidement du poids. Il faut donc veiller à lui donner une alimentation équilibrée adaptée à son activité. C'est un chien qui doit être musclé, mais sans être gras.
Santé
Ce chien robuste craint néanmoins le froid et l'humidité. Il faut par ailleurs veiller à ne pas trop solliciter ses pattes fines. Il doit être vacciné chaque année et vermifugé régulièrement. Son poil ras ne nécessite pas d'entretien particulier. Espérance de vie : 15 ans environ.
Cadre de vie
Ce n'est pas un chien qui peut rester en permanence à l'extérieur, car il craint le froid et l'humidité. Dans un appartement, il doit pouvoir dépenser son énergie chaque jour à l'extérieur.
Avec les enfants
S'il est socialisé correctement dès son plus jeune âge, le pinscher nain peut très bien vivre et s'amuser avec les enfants.

Schipperke

13

Le schipperke est un petit chien de compagnie et un chien de berger. Il ressemble à un berger belge miniature avec ses longs poils noirs. Il est exubérant, intelligent et adore les chevaux.
Origines et histoire
Il fut sélectionné en Flandre par le commandant de marine Renssens, mais c'est une race très ancienne dont les origines remonteraient au XVIe siècle. Il descendrait du chien de Louvain et a été peu modifié par l'homme. Il était très apprécié sur les péniches et les bateaux où il chassait les rongeurs. Il en existe deux variétés différentes, une grande de 5 à 9 kg et une moyenne de 3 à 5 kg.
Caractéristiques physiques
Le schipperke a un corps puissant et plein de vigueur, court et ramassé. Sa tête, au museau effilé, ressemble à celle d'un renard. Son front est large et légèrement bombé, ses oreilles triangulaires sont érigées et très mobiles. Le poil est abondant, dur et court sur la tête et les membres, mais se répand en une ample crinière. La robe est toujours noire et unie.
Caractère et éducation
C'est un chien exubérant, facile à éduquer, intelligent et curieux. Il se méfie des étrangers, et c'est un défenseur acharné de son territoire. Il est tout à fait agréable, toujours sûr et équilibré. Il n'est pas craintif, et ce grand sportif aime le travail et les jeux. Il apprécie la présence d'autres animaux et en particulier celle des chevaux. Caractère : vif, gai, vigilant, obéissant, intelligent et curieux.
Alimentation
L'alimentation du schipperke ne pose pas de problèmes particuliers. C'est un chien actif qui doit recevoir une nourriture adaptée à ses besoins. Il peut s'agir d'aliments industriels secs ou humides, de rations "maison".
Santé
Le schipperke est un animal très robuste, qui est rarement malade. Il est infatigable et adore se promener aux côtés des cavaliers ou des joggeurs. Espérance de vie : de 12 à 15 ans environ.
Cadre de vie
Ce petit chien peut très bien vivre en appartement si son maître lui permet de faire de longues promenades quotidiennes pour dépenser son énergie. Jamais fatigué, il sera très bien dans une maison avec un jardin.
Avec les enfants
Le schipperke est très doux avec les enfants dont il partage facilement les jeux et qu'il saura protéger.

Schnauzer nain

14

Le schnauzer nain  est un petit schnauzer à la barbe hirsute. Il est très affectueux, mais craintif.
Origines et histoire
Comme les Schnauzers géant et moyen, il descend du terrier, mais avec du sang d'Affenpinscher.
Caractéristiques physiques
Il a une longue tête avec un museau fort, des yeux sombres et ovales, un cou long et arqué. Le poil est dur et raide et se développe en sourcils broussailleux et une barbe hirsute. La robe est noire ou poivre et sel.
Caractère et éducation
Il est très affectueux, énergique, facile à dresser mais souvent aboyeur. C'est un chien très équilibré, mais pour obéir il doit éprouver du respect et de l'estime pour son maître.
Alimentation
Une bonne alimentation industrielle sèche lui convient parfaitement.
Santé
C'est un chien très robuste qui est rarement malade. Comme les autres schnauzers, son poil doit être épilé de manière régulière. Espérance de vie : 14 ans
Cadre de vie
Il s'adapte aussi bien à la vie en appartement qu'à l'extérieur.
Avec les enfants
Il est sans danger pour les enfants.

Shih Tzu

15

Le shih tzu est un chien d'agrément. Le shih tzu est un petit chien à la tête arrondie et au poil riche et long. Il est vif, joueur et ami des enfants.
Origines et histoire
Le shih tzu serait issu d'un croisement entre le Lhassa-Apso et de petits chiens chinois. Il devint l'animal favori de l'impératrice de Chine au XIXe siècle. Il est arrivé en Angleterre en 1930 et fut différencié du Lhassa-Apso en 1934. Il arrive en France dans les années 1950. On l'appelle aussi "chien lion" ou "chien chrysanthème".
Caractéristiques physiques
Le shih tzu a une tête arrondie et large entre les yeux avec une barbe fournie et des moustaches. Le museau est carré et court ; le chanfrein est long et le nez noir. Les yeux sont sombres, grands et arrondis ; les oreilles longues et pendantes avec un poil riche et long qui se confond avec celui du cou. Le corps est plutôt allongé et compact. Les membres courts sont forts et musclés. L'ossature est robuste.
Sa robe
La robe est composée de poils longs et abondants, non crêpés avec un bon sous-poil. Toutes les couleurs sont admises. La liste et l'extrémité de la queue blanches sont recherchées.
Qualité et longueur du poil
Le poil est long, abondant, dense mais pas bouclé. Il doit être peigné très souvent et peut être attaché sur la tête.
Queue
La queue fournie est enroulée sur l'échine. Elle est attachée haut et portée gaiement. Le panache est abondant.
Allure
Les allures sont altières avec un mouvement harmonieux. C'est un chien gracieux qui se déplace la tête et la queue portées hautes. Les pieds antérieurs doivent se déplacer dans l'axe du corps. La démarche est assurée, avec un air d'importance.
Taille et poids
Le shih tzu a une taille comprise entre 22 et 26,5 cm pour les mâles et entre 20 et 25 cm pour les femelles. Le poids est compris entre 5 et 8 kg pour les mâles et entre 4 et 7 kg pour les femelles.
Caractère et éducation
C'est un chien joyeux et courageux. Il est vif, joueur, ami des enfants et plein de charme oriental. Il reste un compagnon calme et sociable tout en adorant s'amuser et faire de l'exercice. Même s'il apprécie son confort, il a donc besoin de sortir quotidiennement. Il n'aboie pratiquement jamais mais est très expressif, patient et intelligent. Il peut être têtu et n'aime pas être forcé. Il se vexe facilement mais est très loyal envers son maître. Il a besoin d'une éducation claire et cohérente. Caractère : intelligent, actif, amical et joueur.
Alimentation
Le shih tzu a tendance à l'embonpoint. Il est donc important de ne pas le suralimenter. Jusqu'à six mois, il peut avoir trois repas quotidiens. De six mois à un an, deux repas sont recommandés. Par la suite, un seul repas suffit.
Santé
Le shih tzu est un chien robuste. Les yeux doivent être nettoyés régulièrement. Il est assez sensible à la chaleur. L'état des oreilles doit être surveillé et il est possible de faire réaliser une épilation du conduit auditif. Le shih tzu ne perd pas ses poils mais il faut le brosser quotidiennement pour éviter la formation de boules de poils. Espérance de vie : 14 ans
Cadre de vie
C'est un chien qui se plaît essentiellement à l'intérieur. Il convient aussi bien aux personnes âgées qu'aux familles avec des enfants. Il aime l'exercice.
Avec les enfants
Il est très joueur et se révèle un compagnon agréable avec les enfants du moment qu'ils respectent son indépendance.

Teckel

16

Appartenant au groupe des Teckels, le Teckel est un chien bas sur pattes, au corps compact et vigoureux, d’une très grande intelligence; ce dominant dans l’âme ne laisse passer à son maître aucune erreur.
Origines et histoire
Il était, dès le Moyen Âge, utilisé en Allemagne pour la chasse aux blaireaux, qu’il était capable de déloger dans leurs terriers grâce à sa morphologie particulière. Il descend des bassettes, et fut spécifiquement élevé dans ce but. Son nom vient d’ailleurs de cet animal, "dachs" en allemand. Le club de race le plus ancien est celui fondé en Allemagne en 1888. Il se décline aujourd'hui en trois variétés standard, naine, et Kaninchen, avec trois types de poils : ras, dur et long. Si la variété à poil ras est la plus ancienne, celle à poil long a été créée au XVIle siècle par croisement avec des épagneuls dont ils héritent la douceur de caractère. La variété à poil dur, née vers la fin du XIXe siècle, provient du croisement entre le Teckel à poil ras, le Dandie Dinmont Terrier, le Schnauzer et éventuellement le Scottish-Terrier. Les variétés nains et Kaninchens sont plus récentes.
Caractéristiques physiques
Le teckel est un chien bas sur pattes, aux membres courts, avec un corps long qui est au demeurant compact et très musclé. Il a un port de tête altier, avec une expression très attentive. Les oreilles sont attachées haut, d’une longueur sans exagération, arrondies et mobiles. Il se montre très vif et agile.
Sa robe
Les Teckels à poil ras et long sont en général unicolore, de couleur rouge, ou bicolore, avec du feu et du noir, même si l’on trouve également des spécimens arlequin. La robe des poils durs est bicolore, soit noir et feu, soit sanglier. Très rare, on trouve dans les trois poils une robe chocolat.
Qualité et longueur du poil
Pour le teckel à poil dur, le pelage est régulier sur tout le corps, avec une barbiche et des sourcils broussailleux. Le poil du Teckel à poil long est soyeux, doux, brillant et lisse. Celui du Teckel à poil ras est court, épais et brillant.
Queue
La queue n’est pas attachée trop haut ; elle est portée dans la continuité de la ligne du dessus, de manière légèrement tombante. Une très légère courbure est autorisée dans son dernier tiers.
Allure
Les allures du teckel sont étendues, aisées et énergiques ; le mouvement est d’une bonne amplitude, avec un léger mouvement élastique imprimé par la puissante poussée des postérieurs.
Taille et poids
La taille n’est pas déterminée par le standard. Sa longueur doit s’accorder avec harmonie à sa hauteur au garrot, dans un rapport d’environ 1 à 1,7 jusqu'à 1,8 et la distance du sternum au sol correspond à approximativement un tiers de la hauteur au garrot. Le Kaninchen pèse environ 3,5 kg, le Nain environ 4 kg et le Standard 9 kg maximum, le poids idéal étant de 6,5-7 kg.
Caractère et éducation
Le Teckel est un chien aimable, audacieux, affectueux et gai, d’un caractère équilibré. Il n’est ni agressif, ni peureux, mais se montrera de nature plutôt réservée avec les étrangers. Ce chien de chasse animé d’une véritable passion pour ce sport est persévérant, doté d’un nez fin et polyvalent. Il se révèle également un excellent chien de compagnie. Il se montre facilement joueur, plein d’énergie et de malice. Le Teckel à poil ras est, plus que les autres variétés, exclusif. Celui à poil long est le plus câlin. Celui à poil dur se caractérise par son côté très volontaire. Possessif, il se montre volontiers jaloux. Ses aboiements en font également un bon chien de garde. En raison de son fort caractère, il est important de lui donner dès son plus jeune âge une éducation ferme, mais douce, car il n’est pas réceptif à la brutalité ; intelligent, il apprend très vite. En raison de sa nature dominante, il faut lui apprendre le plus tôt possible quelle est sa place dans la famille. Caractère : vif, équilibré, intelligent, affectueux, énergique, malicieux, exclusif.
Alimentation
Les possesseurs de Teckels trouveront dans l’alimentation industrielle une nourriture adaptée à leur poids, leur âge et leur activité physique. Selon les conseils du vétérinaire, on lui donnera un seul repas le soir, ou deux, un le matin et un autre, plus copieux, le soir. L’eau doit toujours être disponible.
Santé
Ce chien robuste ne connaît qu’une seule faiblesse, au niveau de la colonne vertébrale ; l’apparition de hernie discale peut lui être évitée en surveillant tout risque d’embonpoint, en lui épargnant de fréquentes montées d’escaliers et en ne le faisant pas sauter de trop haut. Le Teckel a poil long a besoin d’un brossage quotidien, celui à poil dur, un brossage régulier. Espérance de vie : 12-14 ans
Cadre de vie
Le Teckel est un grand sportif, qui peut s’adapter à la vie en ville, dans une maison ou un appartement, à condition de bénéficier de fréquentes sorties qui lui permettront de se dépenser.
Avec les enfants
Le Teckel est un excellent compagnon de jeux pour les enfants, à condition d’apprendre à ceux-ci à le respecter, car il n’apprécie pas de se faire manipuler avec inattention. Il sait distinguer les adultes des enfants et se montre plus indulgent envers les seconds.

Welsh corgi pembroke

17

Le Welsh corgi pembroke est un chien de berger plus long que haut aux oreilles dressées. Il est très sociable et jamais agressif.
Origines et histoire
On trouve des traces de cette race dans la civilisation des Celtes qui l'amenèrent en Grande-Bretagne. Il n'a subi aucune modification de la part des éleveurs.
Caractéristiques physiques

Il a une expression de renard et la stature d'un basset avec des membres courts et un dos long. Il n'a presque pas de queue. Son poil est de longueur moyenne, rouge unicolore, sable, fauve, noir feu avec des taches blanches sur la poitrine, le cou et les pattes.

Caractère et éducation

Il est vif, affectueux, intelligent et très apte au dressage. Il n'a peur de rien et n'est jamais agressif.

Alimentation
 Une alimentation sèche de qualité est tout à fait adaptée. Le surpoids est à éviter.
Santé
Le corgi est très robuste, mais il faut faire attention à son dos en évitant les sauts et les escaliers. Espérance de vie : 13 ans
Cadre de vie
 Le corgi s'adapte à la vie en appartement, mais peut tout aussi bien vivre à l'extérieur.
Avec les enfants
C'est un compagnon idéal pour les enfants.

West Highland white terrier

18

Le West Highland white terrier ou westie est un terrier de petite taille. S'il traquait autrefois le petit gibier, il est aujourd'hui un excellent chien de compagnie à la personnalité fort agréable.
Origines et histoire
Au milieu du XIXe siècle, un éleveur de Cairn-terriers trouva des chiots blancs dans une porté qui aurait dû être sable clair. Ces cairns blancs donnèrent naissance, après une rigoureuse sélection, au West Highland white terrier. Leur couleur permettait de ne pas les confondre avec les renards.
Caractéristiques physiques
Ce terrier a une poitrine profonde, des pattes courtes et musclées. Ses mâchoires sont fortes, son crâne légèrement bombé, ses yeux sombres et perçants. Ses petites oreilles sont dressées, son poil est dur et blanc pur.
Caractère et éducation
C'est un chasseur impitoyable et curieux, un grand sportif qui adore jouer. Il est affectueux, rusé et a besoin de beaucoup de compagnie. C'est un chien sociable et amical qui peut être très câlin. C'est un dominant qui doit être éduqué avec fermeté. Il excelle dans les jeux d'agility.
Alimentation
Son alimentation peut être à base de croquettes de bonne qualité, adaptées à son âge et à son activité.
Santé
C'est un chien rustique, mais son pelage doit être toiletté régulièrement. Il peut être sujet aux problèmes de peau. Espérance de vie : 11 ans environ
Cadre de vie
Il peut vivre en appartement, mais doit avoir la possibilité de se défouler quotidiennement.
Avec les enfants
Ce terrier adore jouer avec les enfants.

Yorkshire terrier

19

Le yorkshire Tterrier est un petit chien de compagnie. Il a un long poil soyeux bleu et feu. C'est un chien affectueux et vif.
Origines et histoire
La race a été créée au XIXe siècle dans le comté anglais du Yorkshire, pour les mineurs qui cherchaient un chien capable de chasser les rats dans les galeries des mines. Il est le résultat du croisement de skye-terriers, de terriers black and tan, de terriers dandie dinmont et de maltais. Le premier yorkshire correspondant au standard actuel fut présenté en 1870.
Caractéristiques physiques
Le yorkshire terrier est un petit chien bien proportionné et vigoureux. Sa tête, petite et plate, présente un museau de longueur moyenne, une denture régulière, des yeux sombres et vifs. Les oreilles en forme de V sont petites, érigées ou semi-érigées.
Sa robe
La robe est de couleur bleu acier, feu et doré sur la tête, la poitrine et les membres.
Qualité et logueur du poils
Les poils sont raides, luisants, longs et soyeux. Sur la tête, ils sont si abondants qu'il est souvent nécessaire de les attacher. Les poils fauves s'éclaircissent à leur extrémité.
Queue
La queue peut être coupée (nouvelle norme,interdiction de couper la queue), dans les cinq jours suivants la naissance, à la moitié de sa longueur. Elle est portée au niveau du dos. Quand elle n'est pas coupée, la queue a un poil abondant. Elle est portée la plus droite possible.
Allures
Les allures sont dégagées, l'impulsion est bonne. Les membres sont portés droits devant. En mouvement, le dos reste parfaitement droit.
Taille et poids
La taille du yorkshire terrier mâle est comprise entre 15 et 25 cm ; celle de la femelle varie de 14 à 24 cm. Le poids ne doit pas dépasser 3,1 kg.
Caractère et éducation
Le yorkshire terrier est un tout petit chien, mais qui a conservé son tempérament de terrier. Il est très vif, fort têtu, mais affectueux. Il a besoin de se dépenser physiquement et peut sans problème partir pour de longues promenades. Courageux et intrépide il a gardé son instinct de tueur de souris et de rats. Il a l'ouïe très fine et aboie au moindre bruit suspect, ce qui en fait un bon chien d'alarme. Il est respectueux envers son maître mais méfiant envers les étrangers.Peu sociable avec les autres animaux, le yorkshire terrier doit être socialisé dès son plus jeune âge. Son éducation doit être ferme. Il peut et aime participer à des sports canins ou apprendre des tours.
Alimentation
Comme pour tous les chiens, l'alimentation du yorkshire terrier doit être adaptée à son âge et à son activité. C'est essentiel pour qu'il reste en bonne santé. Il ne faut pas le suralimenter ni lui donner les restes des repas. Il doit toujours avoir de l'eau fraîche et propre à sa disposition.
Santé
Le Yorkshire Terrier est un petit chien mais particulièrement robuste, il faut faire attention aux chutes qui peuvent avoir de graves conséquences. Sa robe doit être entretenue et brossée quotidiennement. Cette race est disposée aux tumeurs des glandes sudoripares et aux tumeurs testiculaires. Espérance de vie : 14 ans en moyenne.
Cadre de vie
Le Yorkshire est un chien d'appartement mais qui doit pouvoir dépenser son énergie quotidiennement. S'il vit dans une maison avec un jardin et s'il ne participe pas à des concours, les poils peuvent être régulièrement coupés afin qu'ils ne traînent pas par terre.
Avec les enfants
C'est un excellent compagnon pour les enfants. Il est malicieux et aime jouer mais ne doit pas être confondu avec un jouet.

Les chiens de taille moyenne

Vous recherchez un chien de taille moyenne ? Du Barbet au Whippet, en passant par le Shar pei et le Berger australien, découvrez les chiens de taille moyenne avec pour chacun d'eux une fiche détaillée avec les caractéristiques, les origines, le caractère et des photos.

Barbet

20

Le barbet est un chien d'eau très rare au poil laineux long et frisé. Il est très sociable et adore se baigner.
Origines et histoire
Il doit son nom à sa barbe lui donnant un aspect très débonnaire. C'est le chien d'eau français et l'ancêtre du caniche. Il était apprécié des grognards de Napoléon Ier.
Caractéristiques physiques

C'est un chien qui ne perd pas ses poils longs, laineux, frisés et pouvant former des mèches. La robe peut être noire, grise, marron, sable ou blanche.
Caractère et éducation
Il est gai, enjoué, obéissant, intelligent, facile à dresser et affectueux. Il est calme à l'intérieur, mais aime se dépenser et doit avoir la possibilité de nager régulièrement. Il est très sociable et a besoin de compagnie.
Alimentation
Il peut être nourri avec une bonne alimentation industrielle sèche.
Santé
Il est très résistant. son poil doit être brossé quotidiennement. On peut le couper aux ciseaux ou le tondre une à deux fois par an. Espérance de vie : 14 ans
Cadre de vie
Il peut s'adapter à la vie en appartement, mais a surtout besoin de compagnie.
Avec les enfants
Le barbet est un excellent compagnon de jeux.

Basenji

21

Le basenji est un chien appartenant au groupe des spitz et de type primitif. Ce chien de petite taille, à l’expression « stupéfaite » lorsqu’il dresse les oreilles, a longtemps été utilisé pour suivre des pistes et signifier la présence d’animaux dangereux ou de proies. Il est très sociable avec sa famille, mais se montre relativement méfiant vis-à-vis des étrangers.
Origines et histoire
Les origines de cette race sont particulièrement anciennes, puisque l’on en trouve des traces sur des

inscriptions datant d’il y a cinq mille ans, notamment dans les tombeaux des pharaons. Certaines tribus africaines l’utilisait en outre dans les forêts, comme chien guide. Il n’a été introduit en Europe qu’en 1934. Selon certains chercheurs, il serait par ailleurs l’ancêtre des terriers.

Caractéristiques physiques
Le basenji est un chien de petite taille, à l’aspect solide, doté d’une musculature sèche. De largeur moyenne, la tête est bien ciselée, avec un front ridé lorsqu’il dresse les oreilles, qu’il a petites et pointues. Attachée haut, la queue forme un ou deux anneaux. Le poil est court, très fin et soyeux, généralement de couleur saure avec des taches blanches, même si l’on trouve aussi des sujets blanc et noir ou feu, blanc et noir. Son allure est décrite comme aristocratique.
Caractère et éducation
Le basenji est un chien très propre, qui se nettoie de façon méticuleuse, un peu à la manière d’un chat. Très amical envers sa famille, il se montre néanmoins méfiant vis-à-vis des étrangers. Il n’est en outre pas très docile, ayant tendance à ne plus répondre dès lors qu’il flaire une piste. Il se montre alors particulièrement agile et rapide. Le Basenji n’aboie pas, mais émet des gloussements et glapissements, sortes de vocalises proches des chanteurs tyroliens. Son éducation et sa socialisation doivent être entreprises tôt, en raison de son caractère indépendant et têtu ; son éducation doit se faire avec douceur, affection et fermeté. Caractère : très propre, élégant, affectueux, intelligent, indépendant, têtu, actif.
Alimentation
Le basenji peut se montrer difficile et ne manger que s’il apprécie l'odeur de la nourriture. Néanmoins, il a une certaine tendance à l’obésité, de sorte qu’il faut bien surveiller son alimentation et ne pas abuser des gâteries. Ce chien étant très actif, il faut lui donner une alimentation adaptée à ses besoins énergétiques. Quantité et type de nourriture dépendront donc de son âge, de son poids et de son activité physique.
Santé
Ayant vécu durant des millénaires dans les savanes et les forêts d’Afrique en chassant, le Basenji est un chien particulièrement robuste, qui connaît très peu de problèmes de santé. Toutefois, la rareté des sujets d’origine génère une étroite consanguinité qui peut être source de problèmes. Un gant doit être passé quotidiennement sur son poil. Espérance de vie : de 11 à 12 ans.
Cadre de vie
S’il est très propre en appartement, le basenji reste un chien primitif, qui a besoin de beaucoup d’exercice. S’il n’habite pas une maison avec un jardin, il devra être sorti plusieurs fois par jour. En effet, laissé seul et ne bougeant pas suffisamment, il s’ennuiera vite et adoptera un comportement destructeur.
Avec les enfants
Le basenji est un chien qui s’adapte très bien aux enfants, se montrant doux et patient avec eux.

Basset des Alpes

22

Appartenant au groupe des chiens courants et chiens de recherche au sang, le basset des Alpes est un chien bas sur patte et robuste, couramment utilisé pour la chasse au lièvre et au renard ; il est très déterminé et combatif.
Origines et histoire
On trouve déjà sous l’Antiquité des chiens de chasse qui ressemblaient beaucoup au basset des Alpes actuel. Entre 1881 et 1885, le prince héritier Rodolphe de Habsbourg demanda à ses chasseurs d’emmener dans leurs battues en Turquie et en Égypte de tels chiens. La race est reconnue en 1932 par la Fédération cynophile de l’Autriche sous le nom de « basset des Alpes de l'Erzgebirge » ce n’est qu’en 1975 que le nom actuel lui est donné, l’Autriche étant le pays d’origine qui lui est attribué.
Caractéristiques physiques
Le Basset des Alpes est un chien robuste et bas sur pattes, avec une ossature particulièrement développée. Son poil est serré et sa musculature est ferme. Ses yeux sont de couleur marron foncé, ses oreilles sont attachées haut et pendantes, avec une extrémité bien arrondie. La queue est attachée haut, portée légèrement abaissée.
Caractère et éducation
Le basset des Alpes est principalement utilisé comme chien courant pour la chasse au lièvre et au renard. Déterminé, endurant et combatif, éveillé et aimable, il peut également se montrer craintif et fugueur. Il lui faut une éducation ferme mais tout en douceur.
Alimentation
L’alimentation industrielle est tout à fait adaptée au Basset des Alpes. Selon les conseils du vétérinaire, on lui donnera un seul repas le soir, ou deux repas, un le matin et un second le soir. Il est important de lui laisser de l’eau à disposition.
Santé
Ce chien robuste et résistant aux intempéries ne connaît pas de problème de santé particulier.Espérance de vie : jusqu’à 12 ans
Cadre de vie
Une maison avec un jardin clôturé est pour lui l’idéal. Il a en outre besoin d’un maître plutôt sportif qui l’emmène faire de longues promenades. Il peut s’habituer à la vie citadine, à condition d’y être confronté très jeune.
Avec les enfants
Particulièrement affectueux, le Basset des Alpes s’entend très bien avec les enfants, représentant pour eux un très bon compagnon de jeu.

Basset fauve de Bretagne

23

Le basset fauve de Bretagne est un chien de chasse. Il est plus long que haut et particulièrement gentil avec les enfants.
Origines et histoire
La race est née de nombreux croisements entre le grand griffon fauve de Bretagne et le basset vendéen.
Caractéristiques physiques
Il est de petite taille avec un dos long et des pattes légèrement torses. Son poil est dur, épais et court. Il est fauve plus ou moins foncé ou doré.

Caractère et éducation

Basset fauve de Bretagne C'est un chien actif, tenace, énergique, courageux et très gentil. Il est facile à éduquer.

Alimentation

L'alimentation industrielle sèche de bonne qualité lui convient parfaitement. La ration doit être adaptée à son activité, surtout en période de chasse.

Santé

C'est un chien robuste, peu sujet aux maladies. Son poil requiert un entretien régulier mais sans excès. Espérance de vie : 14 ans environ

Cadre de vie
Il s'adapte à la vie en appartement s'il peut se dépenser chaque jour.
Avec les enfants
Le basset fauve de Bretagne est un chien très affectueux, gentil avec les enfants et qui aime jouer.

Basset Hound

24

Le basset hound est un chien de chasse de petite taille. Il a des pattes courtes, un dos long et des oreilles très longues. C'est un chien placide et très affectueux.
Origines et histoire
Le basset hound serait un descendant du saint-hubert. Il a eu un fort développement dans les pays anglo-saxons. À la fin du XIXe siècle, les éleveurs anglais s'opposent. Le basset hound doit-il rester exclusivement un chien de chasse ou peut-il également devenir un chien de compagnie ? La querelle est tranchée par les éleveurs américains qui en font un excellent chien de compagnie sans lui ôter ses qualités de chasseur.
Caractéristiques physiques
Le basset hound, doté de pattes courtes et de pieds massifs, a l'ossature lourde mais sans gaucherie. Sa tête est grande et bien proportionnée. Son crâne a la forme d'un dôme avec une protubérance occipitale marquée. La peau de sa tête est lâche et forme des rides. Son cou est puissant. Les yeux bruns en losange présentent un regard doux et triste. Les oreilles sont très longues, attachées bas, tombantes et papillotées.
Sa robe
Toutes les couleurs de chien courant sont admises, mais le basset hound est généralement blanc avec des taches noisette ou sable. Il peut être tricolore.
Qualité et longueur du poil
Le poil est dur, court, lisse, serré et luisant.
Queue
La queue est assez longue, légèrement recourbée et portée gaiement.
Allures
C'est un chien puissant et actif, de grande endurance. Les allures sont franches, dégagées et unies. L'impulsion est puissante et les antérieurs sont étendus vers l'avant. Il n'y a jamais de raideur et aucun doigt ne traîne au sol.
Taille et poids
La taille moyenne est de 35,5 cm. Le poids est généralement compris entre 18 et 23 kg.
Caractère et éducation
Doux sans être timide, le basset hound est extrêmement dévoué à son maître. C'est un chien qui n'est jamais agressif, envers les gens ou les autres animaux. Il est vraiment très pacifique, placide et affectueux. Il supporte mal la solitude. Le basset hound peut se montrer têtu et a besoin d'une éducation ferme. Il peut être nécessaire de le tenir en laisse à la campagne, car, lorsqu'il flaire un gibier, il peut ne plus écouter son maître et suivre la trace.
Alimentation
L'alimentation industrielle de bonne qualité est tout à fait adaptée au basset hound. Il faut être vigilant et éviter toute surcharge pondérale, très mauvaise pour son dos.
Santé
Si ce chien est robuste, il faut cependant prendre certaines précautions pour le garder longtemps en bonne santé. Il craint le froid et l'humidité, causes d'arthrose. Il faut lui éviter de descendre et monter trop souvent les escaliers, car ceux-ci sont néfastes pour son dos. Il est nécessaire de surveiller ses oreilles de façon régulière. Les yeux peuvent être essuyés quotidiennement pour limiter la formation de mucus et toute irritation. En raison de leur morphologie, les bassets hound doivent être aidés pour se reproduire. L'insémination artificielle est souvent pratiquée. Espérance de vie : 12 ans environ.
Cadre de vie
Le basset hound peut vivre en appartement ou dans une maison avec un jardin clôturé. Dans ce second cas, il est recommandé de le faire dormir à l'intérieur, dès qu'il commence à faire froid ou humide. Il a besoin de beaucoup se dépenser et des sorties quotidiennes sont indispensables. Il craint également les grandes chaleurs.
Avec les enfants
C'est un chien très patient avec les enfants, qui aime jouer avec eux et n'est jamais agressif.

Beagle

25

Le beagle est le chien courant par excellence. Il est vigoureux, bien proportionné et d'une intelligence sans pareille, ce qui fait de lui un chien de chasse des plus doués et également un excellent chien de compagnie.
Origines et histoire
Plusieurs hypothèses existent quant aux origines du beagle. Si certains considèrent que cette race descend de chiens courants français introduits en Grande-Bretagne aux environs du XIe siècle, d'autres soutiennent qu'elle est apparue en Angleterre bien avant ou qu'elle pourrait même être originaire de la Grèce antique. Quoi qu'il en soit, ce sont les Britanniques qui ont fixé les traits définitifs du beagle à la fin du XIXe siècle. Sélectionné à l'origine pour ses aptitudes à la chasse à courre, du lièvre en particulier, le beagle est la race de chiens courants la plus répandue en France et même dans le monde. Bien plus qu'un chasseur, il est considéré aujourd'hui comme un véritable chien de compagnie.
Caractéristiques physiques
Le beagle est un chien vigoureux et compact, à l'allure distinguée. Son corps est bien proportionné, avec un rein puissant et souple et une poitrine descendue sous le coude. Sa tête est forte, sans être grossière, et ne porte ni ride ni froncement. Ses longues oreilles sont plates et bien arrondies à leur extrémité.
Sa robe
Toutes les couleurs reconnues pour les chiens courants sont admises, à l'exception du foie. L'extrémité de la queue est toujours blanche. La robe du beagle est le plus souvent tricolore (noir, brun et blanc), mais il existe également des sujets bicolores ou entièrement blancs.
Qualité et longueur du poil
Le poil du beagle est court, dense et résistant aux intempéries.
Queue
La queue est forte et de longueur modérée. Elle est attachée haut et portée gaiement, sans être enroulée ni inclinée vers l'avant.
Allure
Le beagle avance d'un pas sans contrainte, droit devant et avec beaucoup d'allonge des antérieurs. L'impulsion est donnée par les membres postérieurs. Il ne roule pas dans les allures. Lorsqu'il court, il ne doit ni être serré derrière ni faucher ou tricoter à l'avant.
Taille et poids
Le beagle mesure entre 33 et 40 cm au garrot. Le standard de la race ne définit pas de limites de poids, mais il pèse entre 12 et 17 kg en règle générale.
Caractère et éducation
Le beagle possède un caractère vif et jovial. Très joueur, il est aimable et relativement facile à vivre. Il ne montre ni timidité ni agressivité. C'est cependant un chien déterminé et têtu : il est essentiel de canaliser son énergie débordante et de l'éduquer correctement dès son plus jeune âge. Très intelligent, il sait parfaitement jouer de ses charmes pour obtenir ce qu'il veut. Il possède une voix au timbre reconnaissable et a parfois tendance à beaucoup aboyer. Caractère : enjoué, de tempérament égal, énergique, intelligent.
Alimentation
Le beagle est un chien excessivement gourmand, ce qui le pousse souvent à avoir un tempérament voleur. Il est important de lui donner une alimentation de qualité adaptée à sa taille, à son activité et à son âge. La ration journalière doit être fractionnée en un ou deux repas. Il convient de limiter les friandises, afin d'éviter l'obésité.
Santé
Le beagle est résistant et d'un entretien très simple : un ou deux brossages par semaine pour éliminer les poils morts sont suffisants. Ses longues oreilles doivent cependant être nettoyées régulièrement à l'aide d'un produit adapté, pour éviter que des corps étrangers ou des parasites n'entraînent des inflammations. Cette race est notamment prédisposée à l'hypothyroïdie et au rétrécissement pulmonaire. Espérance de vie : douze ans en moyenne.
Cadre de vie
Il s'agit d'un chien énergique, qui a besoin de se dépenser beaucoup. Il peut vivre en appartement s'il a la possibilité de bénéficier d'au moins deux longues sorties par jour, mais une maison avec jardin à la campagne est un cadre beaucoup plus adapté. Rustique, il peut vivre à l'extérieur.
Avec les enfants
Doux et adorable avec les enfants, le beagle constitue un compagnon de jeu infatigable.

Beagle-harrier

26

Le beagle-harrier est un chien courant. De taille moyenne il est tricolore. C'est un chien tenace et affectueux.
Origines et histoire
Il est issu du croisement réalisé en France par le baron Gérard Grandin de l'Épervier entre le beagle et le harrier au XIXe siècle.
Caractéristiques physiques
C'est un chien de taille moyenne, bien bâti, distingué, élégant et vigoureux. Le poil est assez épais, pas trop court mais plat. La robe est tricolore avec du feu plus ou moins vif.
Caractère et éducation
Il est courageux, plein d'entrain, énergique, intelligent et affectueux. C'est un chien facile à éduquer. Il a bon caractère, mais a besoin de faire beaucoup d'exercice.
Alimentation
Une alimentation sèche de bonne qualité adaptée à son activité et à son âge lui convient.
Santé
C'est un chien robuste sans problème de santé particulier. Ses oreilles doivent être nettoyées régulièrement. Espérance de vie : 10 ans environ
Cadre de vie
Il peut vivre dans un appartement s'il a la possibilité de courir longuement chaque jour.
Avec les enfants
Le beagle-harrier est très joueur et s'entend bien avec les enfants.

Bearded collie

27

Le bearded collie ou colley barbu est un chien de berger et de bouvier au long poil. C'est un chien gai et affectueux.
Origines et histoire
Il commença vraiment à être utilisé comme chien de berger à partir du XVIe siècle. Il serait apparenté au bobtail.
Caractéristiques physiques
C'est un chien de taille moyenne, robuste avec une grande tête, des oreilles plantées hautes. Il a un

poil rude, très fourni qui peut être ardoise, fauve roux, tous les gris, les noirs, les sables avec des taches claires.

Caractère et éducation
C'est un excellent compagnon et un très bon chien de berger. Il est fiable, très lié à son maître tout en restant méfiant face aux étrangers. Il peut se montrer têtu, mais aime travailler.
Alimentation
Une alimentation industrielle sèche lui convient très bien lorsqu'elle est de bonne qualité.
Santé
Le bearded collie est robuste et résistant. Son pelage doit être brossé chaque jour et il faut contrôler régulièrement ses oreilles. Espérance de vie : 14 ans environ
Cadre de vie
Il peut s'adapter à la vie en appartement, mais doit pouvoir se défouler quotidiennement.
Avec les enfants
C'est un chien très doux et joueur avec les enfants.

Bedlington terrier

28

Le bedlington terrier est un chien de chasse. Il ressemble à un petit agneau avec son poil épais et feutré qui a tendance à boucler. C'est un chien doux et affectueux.
Origines et histoire
La race a été créée aux environs de 1880 par des mineurs anglais désireux d'obtenir un chien capable d'exterminer les rats dans les mines. Il est issu du croisement entre le dandie-dinmont, le otterhound et le whippet.
Caractéristiques physiques
Il a une tête en forme de poire, de longues mâchoires et il ressemble à un mouton. Son poil est épais, cotonneux de couleur blanche, bleue, noire, marron ou sable avec ou sans feu.
Caractère et éducation
C'est un chien affectueux, dévoué et intelligent qui a conservé son instinct de chasseur. Il est très câlin, vif à l'extérieur et calme à l'intérieur. Il doit être socialisé jeune par un maître ferme et expert.
Alimentation
Une bonne alimentation industrielle sèche lui convient.
Santé
C'est un chien peu sujet aux maladies.Espérance de vie : 15 ans
Cadre de vie
Il aime la compagnie et peut vivre en appartement ou à l'extérieur.
Avec les enfants
Il adore jouer, mais n'apprécie pas d'être embêté.

Berger australien

29

Le berger australien ou Australian Shepherd, est une race de chiens de berger. C’est un chien bien proportionné, avec des yeux en amande et des oreilles triangulaires, particulièrement intelligent.
Origines et histoire
De nombreuses théories existent sur les origines du berger australien, mais l’on s’accorde sur le fait que la race s’est développée uniquement aux États-Unis. Les Basques, peuple de pasteurs, possédaient depuis des centaines d’années des chiens ressemblant beaucoup au berger australien. Dans le courant du XIXe siècle, nombre d’entre eux ont émigré en Australie, pays réputé pour ses élevages de moutons, à la recherche d’un emploi. Bien que très appréciés dans ce pays pour leurs compétences et leurs chiens, certains de ces bergers ont cependant émigré, avec leurs chiens et leurs moutons, vers les États-Unis au début du XXe siècle. La race y a dès lors été développée, en raison notamment de sa grande agilité, idéale pour conduire les troupeaux, et on lui a donné le nom de Australian Sheperd, souvent abrégé en Aussie. Le berger australien apparaît en France dans les années 1980, tandis que la Société centrale canine la reconnaît officiellement en 2007, après lui avoir donné un accord provisoire en 1996.
Caractéristiques physiques
Le berger australien est un chien bien proportionné, légèrement plus haut que long, avec une taille et une ossature moyennes. Les yeux, en amande, peuvent être marron, bleus, ambre et/ou n’importe quelle association entre ces couleurs. Les oreilles sont triangulaires, attachées haut sur la tête, avec des pavillons relativement petits. Ce chien attentif et très vif se montre souple et agile, porté par une musculature bien charpentée et sans lourdeur. La femelle doit présenter les caractéristiques de son sexe sans que l'ossature soit frêle.
Sa robe
Les couleurs de sa robe sont variées et témoignent de beaucoup d’originalité ; les quatre couleurs sont le rouge merle, le rouge tricolore, le bleu merle et le noir tricolore, ce qui offre de nombreuses possibilités d’associations, de sorte qu’il n’y a jamais deux chiens identiques.
Qualité et longueur du poil
Ses poils sont d’une longueur et d’une texture moyennes. Son poil est droit à ondulé, avec un sous-poil variant en quantité selon les saisons. Le poil est court et lisse sur la tête, les oreilles, le devant des membres antérieurs et sous les jarrets.
Queue
Elle est droite. D’après le standard, la queue est naturellement courte ou bien écourtée, ne devant pas dépasser dix centimètres. Mais aujourd'hui, de nombreux pays européens interdisent la coupe de queue.
Allure
Le berger australien est un chien vigilant et intelligent, souple et agile. Le regard est vif et amical. Son allure est unie, facile et dégagée. Grand sportif, il se montre très fluide dans ses mouvements, avec des enjambées couvrant bien le terrain, en équilibre. Il doit ainsi être capable de changer d’allure ou de direction immédiatement.
Taille et poids
Chez le mâle, la taille varie entre 51 et 58 cm ; chez la femelle, elle oscille entre 46 et 53 cm. La qualité ne doit pas être sacrifiée au profit de la taille.
Caractère et éducation
Le berger australien est un chien de travail intelligent, particulièrement doué pour la conduite et la garde des troupeaux, et doté de suffisamment d’énergie pour travailler toute la journée. Il a besoin de se dépenser au quotidien. Son tempérament est stable, il se montre naturellement bon et rarement querelleur. Excellent chien de compagnie et très rapide, il est adapté à de nombreux sports et travaux, tels que la conduite de troupeaux ou la fouille de décombres. Sociable, il tolère bien ses congénères et s’adapte bien à une vie au sein d’une famille avec enfants. C’est un chien très attachant, qui déteste la solitude. Caractère : protecteur, de bonne nature, actif, intelligent, affectueux.
Alimentation
Les possesseurs de chiens trouveront facilement une alimentation industrielle adaptée à l’âge, au poids, à la taille et au niveau d'activité du chien, ainsi que des aliments correspondant au niveau d'activité physique de chaque chien et à son état de santé. Le berger australien n’est pas un gros mangeur. Il faut en moyenne 320 g de croquettes par jour pour un mâle et 280 g pour une femelle, à distribuer en une à deux fois. Les croquettes contenant peu d’eau, il est important de laisser à sa disposition une gamelle d’eau.
Santé
Le berger australien nécessite un bon brossage en profondeur, une fois par semaine. Il est important de le vermifuger au moins trois fois dans l’année et de veiller à ce que ses vaccinations soient bien à jour tout au long de sa vie. Il est cependant intolérant a I'ivermectine, présente dans certains vermifuges, qui constitue pour cette race un violent poison. Ce chien ne présente pas de pathologie particulière. Il est toutefois conseillé d’opter pour un chiot né de parents testés officiellement et indemnes de dysplasie des hanches et de tares oculaires. Espérance de vie : treize à quinze ans
Cadre de vie
Ce chien très actif a besoin de beaucoup d’espace pour faire de l’exercice. Il peut néanmoins s’adapter à la vie citadine, à condition de bénéficier de longues promenades quotidiennes pour dépenser son énergie et canaliser son ardeur. Détestant la solitude, il a besoin également de compagnie.
Avec les enfants
Le berger australien s’adapte très bien à la vie de famille avec enfants. Il sait se montrer doux et affectueux avec ceux-ci, apportant sa présence, sa fidélité, sa constance et sa joie de vivre. Il est néanmoins important de lui donner dès son plus jeune âge une bonne éducation pour ne pas que ses qualités deviennent des défauts.

Border Collie

30

Le border collie est un chien d'utilité de taille moyenne aux poils longs ou courts. C'est un chien de berger très résistant, intelligent, équilibré, volontaire, attentif et très apte au dressage. Ce chien d'exception a besoin de maîtres très disponibles, car l'exercice lui est indispensable.
Origines et histoire
Le border collie descend des chiens gardiens de troupeaux de rennes. Il fut introduit en Ecosse par les conquérants vikings et fut ensuite croisé avec des bergers de vallée. Il tire son nom des Collies qui regroupent tous les chiens de berger écossais et de Border qui fait référence à la zone géographique comprise entre l'Ecosse et l'Angleterre.
Caractéristiques physiques
Le border collie est un chien de taille moyenne, agile, élégant et doté d'une très grande résistance. Il a un standard assez large, car sa principale caractéristique est son attitude face à un troupeau. Doté de poils longs, mi-longs ou courts, c'est un chien bien proportionné à la silhouette harmonieuse et très endurant.
Sa robe
La couleur la plus fréquente chez le border collie est le noir associé au blanc. La robe peut aussi être fauve clair à marron chocolat, tricolore: blanc, noir et feu. Il peut aussi avoir une robe bleu merle, sable merle ou bleu. Le blanc ne doit jamais être la couleur dominante.
Qualité et longueur du poil
Les poils peuvent être longs ou courts. Dans les deux cas, le poil est dense, de texture moyenne avec un sous-poil doux et serré permettant de résister aux intempéries. Dans la variété à poils longs, une sorte de crinière entoure le cou. C'est un poil rustique, facile à entretenir par brossage régulier.
Queue
La queue est modérément longue, attachée bas et garnie de poils. La pointe se recourbe vers le haut. Parfois relevée, elle ne remonte en aucun cas sur le dos.
Allure
Le border collie a une allure dégagée, facile et régulière. Les pieds se lèvent très peu et il donne l'impression de se déplacer sans bruit et très rapidement. Il est très dynamique et peut même parfois sembler hyperactif.
Taille et poids
La taille idéale du border collie mâle est de 53 cm pour un poids de 20 kg. Pour la femelle, la taille est comprise entre 40 et 45 cm pour un poids oscillant entre 13 et 18 kg.
Caractère et éducation
Le border collie est d'un naturel ardent et très endurant. Ce chien vif et intelligent n'est pas agressif. Il aime apprendre et travailler. C'est un excellent conducteur de troupeaux, qui sait aussi être affectueux et amical. Il est particulièrement facile à dresser, mais il peut vite devenir destructeur s'il n'a pas assez d'activité.
Alimentation
L'alimentation industrielle propose de nombreuses boîtes et croquettes adaptées aux chiens qui se dépensent beaucoup. Le border collie n'est pas spécialement un gros mangeur, mais comme il est toujours en mouvement, il faut compenser sa perte d'énergie.
Santé
L'entretien du poil est facile et se contente d'un brossage régulier. Ce chien particulièrement robuste doit être vermifugé au moins trois fois par an et ses vaccinations doivent être à jour tout au long de sa vie. Espérance de vie : de 12 à 15 ans.
Cadre de vie
Le border collie a un grand besoin d'activité. Il n'est pas fait pour vivre en ville et encore moins en appartement. Dans une maison, il doit pouvoir sortir plusieurs fois par jour pour dépenser son énergie.
Avec les enfants
Le border collie n'est pas un chien agressif et il peut très bien vivre avec des enfants qui respectent son espace vital. C'est un chien sensible et instinctif, qui doit apprendre à maîtriser sa grande vitalité.

Border terrier

31

Le border terrier est un chien de terrier et de compagnie. Sa tête originale ressemble à celle de la loutre. Il est audacieux, très endurant avec un bon caractère.
Origines et histoire
Le border terrier est né près de la frontière entre l'Angleterre et l'Écosse, dans la région du même nom. La race fut créée spécialement pour chasser le renard très nuisible dans cette région. Il est apparu en France à la fin des années 1980.
Caractéristiques physiques

Ce petit terrier a une tête qui ressemble à celle de la loutre avec un museau court et massif couvert de moustaches, des yeux sombres et vivants, des petites oreilles en forme de V qui tombent vers l'avant. Son ossature est légère. Son poil est dur et dense avec un sous-poil abondant. La robe peut être rousse, brune, rouge, bleue et feue.
Caractère et éducation
Le border terrier est un chien audacieux, remuant et un chasseur implacable. Il est souple, robuste, solide, d'une très grande gentillesse. Ennemi féroce des renards, il coexiste sans problème avec d'autres animaux mais il est déconseillé de le mettre en présence de furet, de gerbille ou rongeurs. C'est un chien obéissant, facile à éduquer et attentif. Il aime travailler et peut participer à des concours d'agility.
Alimentation
Le border terrier doit recevoir une alimentation de qualité adaptée à son âge et à son activité. Il doit toujours avoir de l'eau fraîche et propre à sa disposition.
Santé
Ce chien est robuste et rarement malade. Il est très endurant et peut suivre des randonnées à cheval ou à vélo. Il ne perd pas ses poils mais doit être toiletté de manière régulière par épilation. Cela lui permet de garder un poil dense. Espérance de vie : environ 12 ans
Cadre de vie
Le border terrier est un chien très actif. Il peut s'habituer à la vie en appartement s'il a la possibilité de courir chaque jour. Mais il reste plus adapté à la vie à la campagne ou dans une maison avec un jardin.
Avec les enfants
Les très jeunes enfants ne sont pas forcément les bienvenus car le border terrier n'est pas toujours très patients. Quand ils grandissent, il devient un formidable compagnon de jeu.

Bouledogue français

32

Le bouledogue français est le molossoïde de petit format typique parmi les chiens d'agrément et de compagnie. Compact et puissant, il est affectueux et dévoué à son maître.
Origines et histoire
Résultat du croisement entre le bulldog anglais et différents terriers, puis de nouveaux mélanges avec des races indéterminées, par les éleveurs passionnés des quartiers populaires de Paris à la fin du XIXe siècle, le bouledogue français actuel est un descendant très lointain des molosses de l’Épire et de l'Empire romain. D'abord utilisé par les bouchers et les cochers des halles comme ratier et gardien, il a rapidement su conquérir le cœur de la haute société et des artistes grâce à son caractère intelligent et à son physique original. Fixé en 1898, année où la race a été reconnue par la Société centrale canine, le standard du bouledogue français a très peu évolué depuis.
Caractéristiques physiques
Malgré sa petite taille, le bouledogue français se caractérise par sa puissance, son ossature forte et sa musculature très développée. Son physique bréviligne est ramassé dans toutes ses proportions. Sa tête est forte, large et carrée. Sa face, courte et camuse, comprend des rides et des plis presque symétriques. Ses oreilles sont placées haut et portées droites. Le rein est court et large, le dos large et musclé, la croupe oblique, la poitrine cylindrique et bien descendue, les côtes très arrondies et le poitrail largement ouvert.
Sa robe
Sa robe est uniformément colorée fauve, bringée ou non, ou à panachure limitée, moyenne ou envahissante. Toutes les nuances du fauve sont admises.
Qualité et longueur du poil
Le bouledogue français présente un beau poil ras, serré, brillant et doux.
Queue
La queue courte, attachée bas sur la croupe et collée sur les fesses, est épaisse à la base, nouée ou cassée naturellement et effilée à son extrémité.
Allure
Les allures sont dégagées, les membres se déplaçant parallèlement au plan médian du corps.
Taille et poids
Le poids doit se situer entre 8 et 14 kg, mâles et femelles confondus. La taille doit être proportionnée au poids et oscille généralement entre 25 et 35 cm.
Caractère et éducation
Derrière un air effronté et un caractère bien trempé se cache un chien vif et intelligent. C'est un sportif infatigable, éveillé et très joueur. Courageux, c'est un bon gardien. Ce compagnon tendre au grand cœur, sociable et émotif, voue un attachement sans faille à son maître, avec qui il est particulièrement affectueux. Cet amour exclusif le rend souvent dominant. Il faut donc l'éduquer correctement dès son plus jeune âge, en faisant preuve de douceur et de persuasion. Il est important de lui apprendre à la fois l'obéissance, la propreté et à savoir faire face à la solitude. Caractère : actif, intelligent, joueur, affectueux.
Alimentation
La nourriture doit être de qualité et adaptée à la taille, au poids, au niveau d'activité et à l'âge du chien. Il existe des aliments industriels spécifiquement étudiés pour les bouledogues français, à distribuer en un ou deux repas par jour à l'âge adulte.
Santé
Son point faible est sa respiration : il ronfle souvent de façon très bruyante et risque des crises fatales en cas de chaleur ou de stress. Toute situation d'enfermement est donc à éviter. Il est également très sensible au niveau de la colonne vertébrale et prédisposé aux problèmes de dos et aux hernies discales. Espérance de vie : 12 ans en moyenne.
Cadre de vie
Chien citadin par excellence, le bouledogue français s'adapte très bien à la vie en appartement. Il nécessite plusieurs balades par jour pour pouvoir maintenir sa forme physique, sans toutefois avoir besoin de grands espaces. Il ne faut cependant pas le faire courir, sous risque de le voir s’essouffler rapidement, et éviter la proximité de plans d'eau : c'est un piètre nageur.
Avec les enfants
Le bouledogue français adore les enfants et apprécie particulièrement de partager leurs jeux.

Bouvier australien

33

Le bouvier australien est un chien de bouvier. De taille moyenne, il a le poil dur. C'est un chien infatigable et extrêmement intelligent.
Origines et histoire
La race a été obtenue essentiellement par des croisements entre Collie et Dingo. Depuis ses origines, c'est un excellent chien de troupeaux de bovins. Depuis de longues années, c'est un auxiliaire indispensable pour les fermiers australiens en tant que bouvier résistant et agile. C'est un chien capable de parcourir de très grandes distances et de travailler dans des espaces immenses.
Caractéristiques physiques
Le bouvier australien est un chien de taille moyenne à petite, au poil raide, dur et assez court. C'est un

animal puissant sans être lourd. La tête est plutôt forte, les oreilles dressées et modérément pointues. La robe peut être de deux couleurs : soit bleu moucheté soit rouge truité.
Caractère et éducation
Le bouvier australien est astucieux, obéissant et très intelligent. Il est fidèle et souvent méfiant vis-à-vis des inconnus.Il peut se montrer têtu et a besoin d'un maître ferme mais qui ne s'impose pas par la force. C'est un chien rustique qui est facile à dresser mais qui a besoin d'énormément d'exercice, car il se révèle infatigable. C'est aussi un bon gardien de la maison.
Alimentation
Le bouvier australien doit se dépenser beaucoup physiquement pour rester en bonne santé. Son alimentation doit être en mesure de combler ses besoins énergétiques. Une nourriture industrielle sèche est parfaitement adaptée si elle est de bonne qualité.
Santé
C'est un chien très rustique et robuste qui est peu sujet aux maladies. Toutefois, cette race est prédisposée à deux maladies héréditaires. Les chiens à robe merle peuvent être atteints de surdité. L'atrophie progressive de la rétine est également à détecter chez cette race.Espérance de vie : environ 13 ans
Cadre de vie
Ce chien ne peut pas vivre en appartement, car il a un besoin énorme et constant de se dépenser. On dit de lui qu'il est infatigable. Il est impératif de le sortir longuement chaque jour pour qu'il puisse courir. Il peut très facilement participer à des concours d'agility.
Avec les enfants
Le bouvier australien est un très bon compagnon pour les enfants. Il est joueur et actif.

Bouvier de l'Entlebuch

34

Ne vous fiez pas à la petite taille du bouvier de l'Entlebuch, cet adorable compagnon a de l'énergie à revendre.
Origines et histoire
C'est en 1889 que le bouvier de l'Entlebuch est décrit pour la première fois sous le nom de Entlibucherhund. Ce chien vivait dans la vallée d'Entlebuch dans le canton de Berne où il conduisait les troupeaux et gardait les propriétés. Pour éviter son extinction, le docteur Kobler fonda le club de la race le 28 août 1926 afin d'en promouvoir l'élevage pur. Puis en 1927, le professeur Albert Heim rédigea le premier standard. Actuellement, l'effectif reste encore modeste. Cependant, son caractère et son physique attrayant en font un chien de famille de plus en plus populaire.
Caractéristiques physiques
Le bouvier de l'Entlebuch est compact et athlétique, noir avec des tâches fauves et blanches comme tous les bouviers suisses. Son poil court est brillant, épais et couché, le sous-poil est bien dense et laineux. Sa tête robuste dévoile de puissantes mâchoires et des petits yeux marron foncé, lui donnant une expression éveillée et douce. Les oreilles, en forme de V, retombent sur les côtés du crâne. Sa queue est naturellement absente. Dans le cas contraire, elle est soit raccourcit de 10-15 cm à la naissance (interdit en europe), soit laissée longue.
Caractère et éducation
Le bouvier de l'Entlebuch est docile, gentil et intrépide. Il est fidèle, digne de confiance et un soupçon méfiant envers les étrangers. Extrêmement attentif et intelligent, il ne quitte pas son maître des yeux et aime travailler. Son maître doit rester cohérent dans son éducation. C'est un chien qui apprend très vite, il devra donc expérimenter des situations dès le plus jeune âge pour une socialisation parfaite.
Alimentation
Son alimentation doit être équilibrée en calcium et vitamines. Comptez trois repas par jour jusqu'à 6 mois, puis un à deux repas une fois adulte. Évitez les friandises, sauf pour les récompenses en éducation.
Santé
Le bouvier de l'Entlebuch est rustique, infatigable, sans problème de santé particulier. En période de mue, le sous-poil devra être éliminé au moyen d'un peigne à dents métalliques.Espérance de vie : environ 12 ans
Cadre de vie
Son tempérament de feu en fait un chien de berger hardi qui a besoin de se dépenser. Il doit disposer de grands espaces pour courir en liberté. Si son maître s'occupe de lui au quotidien par des activités aussi bien physiques que mentales, il s'adaptera à la vie en appartement. Il sera heureux de faire de l'agility et du canicross.
Avec les enfants
Le bouvier de l'Entlebuch se montre très doux avec les enfants avec lesquels il aime beaucoup jouer.

Bull-terrier

35

Le bull-terrier  appartient au groupe des Terriers et non à celui des molosses comme on pourrait le croire. On différencie le bull-terrier Standard et le bull-terrier Miniature. Tous deux semblent avoir un œuf sur la tête et un profil "nez romain" spécifique. Autrefois chien de combat, c'est aujourd'hui un chien de compagnie dont il ne faut pas stimuler l'agressivité.
Origines et histoire
Le bull-terrier est un croisement entre le Bulldog anglais et le White English Terrier au XVIIIe siècle.

En 1830, les combats entre Bulldogs et taureaux étaient très populaires et ce chien fut croisé avec des

Terriers pour lui donner plus d'agilité. Il aurait également du sang de dalmatien et de staffordshire bull-terrier. Il fut d'abord un chien de combat avant de devenir un chien de compagnie. Il fut reconnu en France en 1943.
Caractéristiques physiques
Le bull-terrier est musclé et puissant. Il a corps arrondi avec une grande hauteur de poitrine qui se trouve plus près du sol que le ventre. Le dos est court et forme une courbe légère au niveau du rein. Ce dernier est large et musclé. Il a la particularité d'avoir une tête ovoïde et un profil courbé. Les yeux sont petits, obliques et enfoncés. Les oreilles sont petites et naturellement dressées.
Sa robe
La robe du bull-terrier peut être blanche, blanche à taches noires ou avec la tête bringée. Elle peut être fauve, bringée, tricolore. Le bleu comme le foie ne sont pas admis.
Qualité et longueur du poil
Le poil est court, serré et brillant. Il est dur au toucher. Le sous-poil d'hiver a une texture beaucoup plus douce.
Queue
La queue est courte et portée à l'horizontal. Elle est attachée bas, épaisse à la base pour se terminer en pointe fine.
Allure
Les allures sont régulières et faciles. Les enjambées sont grandes et dégagées. Les membres restent parallèles et l'impulsion est forte.
Taille et poids
Il n'y a pas de taille ou de poids standards. L'ensemble doit apparaître harmonieux, bien proportionné et puissant.
Caractère et éducation
Le bull-terrier est un très bon chien de compagnie, jovial et très sociable. Il est très attaché à son maître, aux membres de sa famille, mais n'est pas forcément un bon gardien. Il est dynamique, joueur et a besoin de grandes promenades pour se dépenser. La solitude ou l'ennui peuvent le rendre destructeur.Il est important de ne pas stimuler son agressivité et de le sociabiliser le plus possible dès son jeune âge. Il peut être éduqué pour l'agility. Il faut lui donner envie de faire ce qu'il doit.
Alimentation
Le bull-terrier est un chien gourmand qu'il ne faut pas suralimenter. Des aliments industriels secs de bonne qualité sont recommandés. Un excès de nourriture lors de la croissance peut avoir de graves conséquences.
Santé
C'est un chien robuste mais qui a une peau très sensible. Les problèmes cardiaques sont à surveiller et les affections congénitales des articulations sont encore fréquentes. Espérance de vie : 11 ans environ
Cadre de vie
Il déteste être seul et peut vivre en appartement s'il a la possibilité de faire de grandes promenades quotidiennes. C'est un chien qui a besoin de beaucoup se dépenser. Le bull-terrier miniature peut souffrir d'une luxation du cristallin, une maladie héréditaire.
Avec les enfants
Le bull-terrier doit être socialisé et éduqué dès son plus jeune âge. Il est très joueur mais sa forte musculature et son comportement enjoué peuvent poser des problèmes avec des enfants. Il lui faut un maître sûr de lui qui se pose en chef de meute et les enfants doivent rester vigilants.

Bulldog Anglais

36

Le bulldog est un molossoïde trapu, compact et court sur pattes. Son museau large est incliné vers le haut. Il donne l'impression d'avoir mauvais caractère, mais c'est un chien très affectueux.
Origines et histoire
La race descend de l'ancien mâtin asiatique, mais elle a été créée en Grande-Bretagne. Le nom de ce chien est d'origine médiévale et se réfère non seulement à son aspect robuste de petit taureau, mais aussi à son attitude agressive, à la puissance avec laquelle il affrontait les taureaux de combat dans les arènes. Ces combats furent interdits en 1835 et faillirent entraîner la fin du bulldog. Il est devenu aujourd'hui un parfait animal de compagnie.
Caractéristiques physiques
Ses babines pendantes et son corps trapu sont des traits caractéristiques du bulldog. Il est petit, large et compact, avec une tête forte et massive. Le front est large et la peau forme des rides épaisses. Le museau est court et camus. Les babines supérieures sont retombantes et la mâchoire inférieure avance très fortement devant la supérieure. Les yeux sont ronds, écartés et très foncés. Les petites oreilles se replient vers l'arrière. Les membres sont forts et musclés, le poitrail est imposant.
Sa robe
La robe est de couleur fauve et blanc ou bien blanc bariolé. Le noir n'est pas accepté. Elle peut être unicolore avec un masque noir. Les couleurs sont toujours uniformes et brillantes.
Qualité et longueur du poil
Le poil est court, lisse et épais.
Queue
La queue est courte et portée basse. Elle est ronde et s'amincit vers l'extrémité.
Allures
Les allures semblent étriquées, comme si le chien se tenait sur la pointe des pieds. Les postérieurs rasent le sol.
Taille et poids
Le poids idéal pour le mâle est de 25 kg. Il est de 23 kg pour la femelle. La taille est comprise entre 30 et 35 cm.
Caractère et éducation
Aujourd'hui, le bulldog est un chien doux, réservé, fidèle, casanier, digne et aristocratique. Il est très affectueux et peut sembler paresseux. C'est un chien calme, qui n'est plus agressif, même s'il se montre protecteur envers son maître. Son aspect très féroce ne reflète pas la réalité de son caractère. Il est important de le socialiser très tôt et de se montrer ferme dans son éducation. Toute tendance à l'agression lorsqu'il est jeune doit être réprimée. C'est un chien têtu, qui a besoin d'une éducation rigoureuse. Même si la sélection l'a énormément assagi, ses origines sont toujours là. De plus, il a une très bonne mémoire, et ce qui est permis le sera à vie.
Alimentation
L'alimentation ne doit pas être trop riche, afin d'éviter le surpoids. Des croquettes de bonne qualité sont recommandées. Il doit toujours avoir à sa disposition de l'eau propre et fraîche.
Santé
Le bulldog est un chien qui n'est pas fait pour les gros efforts physiques. Il craint les fortes chaleurs. Il peut avoir des problèmes de dos et il faut lui éviter la montée et la descente des escaliers lorsqu'il est jeune. Des problèmes au niveau du palais sont également fréquents. Les plis de sa face doivent être surveillés et nettoyés régulièrement. C'est un chien qui bave beaucoup. Espérance de vie : environ 9 ans.
Cadre de vie
Le bulldog n'est pas fait pour vivre en permanence à l'extérieur. Ce n'est pas un grand sportif, mais les longues promenades ne lui font pas peur si la température n'est pas trop élevée.
Avec les enfants
Le bulldog est un bon compagnon pour les enfants. Il est toujours prêt à les défendre en cas de danger, tout en étant calme et patient.

Cairn Terrier

37

Le cairn terrier est un terrier de petite taille. Il est puissant avec un poil dur et épais. C'est un chien très actif, joueur mais têtu.
Origines et histoire
C'est l'un des terriers le plus anciens d'Écosse. Il est sans doute issu d'un croisement entre les terriers des Highlands et des chiens bassets apportés par les Vikings au IXe siècle. Il fut longtemps un chien de travail qui tuait les nuisibles. Il tire son nom des "cairns", ces petits monticules de pierres marquant les limites d'une propriété et dans lesquels il devait se faufiler pour attraper les animaux de petite taille. Il est très présent en France.
Caractéristiques physiques
Le cairn terrier est un petit chien compact et court sur pattes. Il a une tête large et forte, un museau épais. Les yeux sont couleur noisette foncée. Les oreilles en pointes sont portées dressées. Les membres courts ont une ossature solide.
Sa robe
La robe peut être rouge, sable, gris, poivre et sel, gris sombre. Tous les bringés sont admis. La robe ne doit pas être noir pur, blanche ou bicolore noir et feu.
Qualité et longueur du poil
Le poil de couverture est abondant et dur. Il est droit et hirsute. Le sous-poil imperméable est doux, laineux, comme de la fourrure.
Queue
La queue est courte, naturellement portée haute et de manière joyeuse.
Allure
Les allures sont faciles et dégagées. L'impulsion des postérieurs est forte et les antérieurs s'étendent loin vers l'avant.
Taille et poids
La taille du cairn terrier mâle et femelle est comprise entre 28 et 31 cm. Le poids idéal est de 6 kg mais il peut varier de 6 à 12 kg.
Caractère et éducation
C'est un chien particulièrement intelligent et vif mais qui a conservé son caractère de terrier et de chasseur. Il accepte difficilement les autres animaux, surtout ceux qui sont plus petits que lui. Il est curieux, très sûr de lui et ne craint pas de s'attaquer à plus gros que lui. Le cairn terrier peut se montrer têtu et il peut être difficile à dresser. Il a besoin d'un maître qui soit encore plus têtu que lui, ferme et déterminé. Avec un maître trop tolérant, il aura tendance à se conduire comme le chef. Il faut l'éduquer en étant ferme, en posant clairement les limites mais sans être brutal. Il est performant à l'agility, au cani-cross et à la chasse au terrier. Il est affectueux, joueur, adore les câlins. Il est particulièrement endurant.
Alimentation
Il doit avoir une alimentation de très bonne qualité adaptée à son âge et à son activité. Les aliments industriels ne doivent pas être trop riches en protéines afin de limiter l'apparition de problèmes de peau. L'alimentation industrielle de mauvaise qualité peut entraîner des calculs urinaires.
Santé
C'est un chien robuste et rustique qui ne craint pas le froid. Il peut être atteint de dermite séborrhéique surtout lorsqu'il vieillit. Il faut alors utiliser un shampoing désinfectant. Si le chien ne fait pas de concours, il est déconseillé de l'épiler. Espérance de vie : environ 14 ans
Cadre de vie
Le cairn terrier a énormément d'énergie. S'il vit en appartement, il doit pouvoir faire de longues promenades chaque jour. S'il ne se dépense pas assez, il risque de faire des bêtises à l'intérieur. Il est mieux dans un jardin et avec un maître sportif.
Avec les enfants
Le cairn terrier est déconseillé dans les familles avec de jeunes enfants. C'est un chien qui manque de patience et qui est exubérant. Il sera un merveilleux compagnon pour des enfants plus grands qui le respectent.

Carlin

38

Chien de compagnie, le Carlin est un véritable molosse en format miniature, d’un caractère très doux et affectueux.
Origines et histoire
Vieux de plus de trois millénaires, le Carlin est un chien originaire de Chine ; il était alors le chien préféré des Mandarins, et on le trouvait aux côtés des moines tibétains de l’époque. Il fait ensuite son apparition en Europe vers le XVIe siècle, tout d’abord en Hollande, pays qui revendique d’ailleurs également sa paternité en raison du beau travail de sélection effectué, mais aussi en Angleterre où avec l'avènement de Guillaume III au trône en 1669, il devient un chien très apprécié dans les salons aristocratiques.
Caractéristiques physiques
Le Carlin ressemble à un petit molosse, avec une tête massive et ronde, des yeux proéminents, un front strié de rides et un museau carré et court. Douces au toucher, ses oreilles sont petites et forment une rose ou un bouton. Ses formes sont compactes, sa musculature ferme et les proportions de son corps ramassées.
Sa robe
Sa robe est noire, sable ou abricot avec un masque noir, marron foncé ou argent. Elle n’est que rarement blanche ; on parle alors de Carlin albinos.
Qualité et longueur du poil
Son pelage est court et doux ; il mue très peu.
Queue
La queue est en tire-bouchon : elle est tordue et enroulée strictement sur la hanche. Le double tour est particulièrement recherché.
Allure
L’allure du Carlin est particulièrement digne, portée par un regard intelligent. Elle est compacte, musclée et très carrée. Le mouvement est dans l’axe du corps, avec un léger roulis du train arrière.
Taille et poids
La taille préférée est de 30-40 cm chez le mâle, et de 26-36 cm chez la femelle.
Caractère et éducation
Le Carlin est un chien adorable, qui se montre d’une grande douceur avec ses propriétaires comme avec des étrangers. Il est particulièrement affectueux et attaché à son maître. Il adore les caresses Dépourvu de toute agressivité, il adore jouer, tout en sachant être calme aux moments nécessaires. On sera surpris de le voir adopter des attitudes humaines, telles que regarder la télévision ou dormir dans un lit avec la tête posée sur un oreiller. En dépit de son aspect de molosse, il est donc un véritable chien de compagnie, très fidèle. D’une tendance plutôt indépendante, il n’est cependant pas facile à éduquer ; il est nécessaire de se montrer ferme avec lui dès son plus jeune âge. Caractère : joueur, doux et vivace, sociable, intelligent
Alimentation
Les croquettes et autres boîtes issues de l’alimentation industrielle sont parfaitement adaptées à son âge et à son poids ; elles peuvent donc lui être données sans aucun problème. De l’eau doit toujours être à sa disposition, en particulier durant les fortes chaleurs, auxquelles il est très sensible.
Santé
Le Carlin est un chien à la santé fragile. Ses articulations sont particulièrement délicates. En raison de son museau aplati, il est sujet à l'insuffisance respiratoire. Ses yeux rougissent facilement et sont sujets à des blessures et inflammations. Sa phase de croissance doit faire l’objet d’une particulière attention, car elle est plutôt délicate. Mais si on s’occupe bien de lui, le Carlin est un chien robuste qui est rarement malade. Côté toilettage, quelques coups de brosses suffisent, avec une attention plus spécifique portée à la ride du nez et aux yeux. Espérance de vie : 11-15 ans
Cadre de vie
Le Carlin n’est heureux qu’aux côtés de son maître. Il a besoin, pour son épanouissement, d’être entouré de gens et d’affection. Il vit très bien dans une maison comme dans un appartement, n’ayant pas besoin de faire beaucoup d’exercice physique et étant d’un caractère plutôt paresseux.
Avec les enfants
Le Carlin est un chien très apprécié des jeunes enfants ; il regorgera toujours d’une énergie suffisante pour jouer avec eux. En outre, il aime être caressé et pris dans les bras, et ne fait montre d’aucune agressivité. Son côté clown ne cessera de les faire rire.

Cavalier King Charles

39

Le Cavalier King-Charles, ou cavalier King-Charles Spaniel, appartient au groupe 9, celui des chiens d’agrément et de compagnie. Son poil long et soyeux est doté de beaucoup de franges ; ce chien très gracile sait se montrer joyeux, sinon exubérant et heureux de vivre.
Origines et histoire
Aux XVIe et XVIIe siècles, le Cavalier King-Charles existait déjà ; il était alors l’épagneul nain préféré de la famille royale d’Angleterre. Son nom provient d’ailleurs du roi Charles II qui fut certainement son éleveur le plus réputé. Dans les années 1920, des cynophiles remarquèrent que la race qu’ils connaissaient était profondément différente du chien représenté sur les anciennes peintures. Ils constituèrent ainsi la race en faisant appel à des croisements entre King-Charles, Carlin et Pékinois. En 1928, fut écrit le premier standard du Cavalier King-Charles, tandis que la race est reconnue en 1945 par le Kennel Club Belge, avant d’arriver en France en 1975.
Caractéristiques physiques
Le Cavalier King-Charles est un chien vif et gracile, sportif, avec des formes bien équilibrées et un corps court. La tête est quasiment plate entre les oreilles, avec un stop profond et un museau en forme de cône tronqué. Grands et foncés, les yeux ne sont pas saillants et donnent au visage une expression douce. Attachées haut et très frangées, les oreilles sont longues. Laissée entière, la queue est longue et frangée. Les membres sont droits et parallèles.
Sa robe
Sa robe peut être de quatre couleurs différentes : noir et feu, blenheim c'est-à-dire feu et blanc, rubis ou bien encore tricolore, c'est-à-dire noir et blanc, la couleur feu ne venant rehausser que certaines parties.
Qualité et longueur du poil
Les poils sont longs, soyeux et sans boucle, mais une légère ondulation est permise. Bien que ne nécessitant pas de toilettage, il doit être brossé et peigné deux à trois fois par semaine.
Queue
La queue est portée gaiement, mais ne vient jamais bien au-dessus de la ligne de dos.
Allure
La démarche du Cavalier King-Charles est dégagée et élégante.
Taille et poids
Son poids varie entre 5,4 kg et 8 kg, avec une taille qui varie entre 25 à 34 cm.
Caractère et éducation
Particulièrement joyeux, le Cavalier King-Charles a un caractère explosif ; toujours en mouvement, à la recherche constante d’un jouet pour titiller son maître, il sait cependant se calmer s’il comprend que celui-ci a autre chose à faire, ce qui en fait un excellent chien de compagnie. D’un naturel peu obéissant, il n’est cependant pas facile à éduquer, se montrant souvent distrait et oublieux des ordres donnés. Caractère : pétillant, joyeux, intelligent, joueur, doux avec les enfants.
Alimentation
Les possesseurs de Cavalier King-Charles trouveront dans le commerce une alimentation adaptée au poids, à la taille et à l’âge de leur compagnon. L’alimentation industrielle met également à leur disposition des aliments en fonction du degré d’activité physique et de l’état de santé du chien. Le vétérinaire pourra conseiller soit un repas unique le soir ou soit deux, un léger le matin et un plus consistant le soir. La nourriture doit lui être donnée à heures fixes, au même endroit, dans un lieu calme et isolé. L’eau doit quant à elle être toujours disponible.
Santé
Le Cavalier King-Charles est un chien plutôt robuste, qui vit longtemps et ne suscite pas de problèmes particuliers. Le seul point noir est que ce chien est souvent victime de problèmes cardiaques à caractère héréditaire, mais aussi de troubles oculaires. Il est fortement recommandé de faire contrôler sa circulation et l’état de son cœur par un vétérinaire. Espérance de vie : 9 à 14 ans
Cadre de vie
Le Cavalier King-Charles vit plutôt à l’intérieur, mais se plaira également à jouer longtemps au jardin. Quelques promenades lui permettent de canaliser son énergie. Détestant la solitude, il risque de dépérir s’il est laissé seul.
Avec les enfants
Le Cavalier King-Charles est un chien très facile à éduquer, qui s’entend bien avec ses congénères et autres animaux. Il se montre adorable avec les enfants. C’est un chien parfait pour eux en raison de sa gentillesse, de sa bonne humeur et de son inépuisable énergie. Il participera toujours volontiers à leurs jeux. Il est un exemple bénéfique pour eux, grâce à sa constante joie de vivre très communicative et un excellent compagnon de jeu.

Chien chinois à crête

40

Le chien chinois à crête est un chien de compagnie à peau nue. Il est amical et sensible.
Origines et histoire
Le chien chinois à crête était déjà présent en Chine, 12 siècles avant notre ère. Vivant dans des régions très humides, il a peu à peu perdu ses poils. L'homme a ensuite développé une race totalement nue. En Chine, c'est un chien qui chasse la vermine.
Caractéristiques physiques
C'est un petit chien actif au corps lisse et dépourvu du poil sauf sur la tête, les pieds et la queue.
Caractère et éducation
C'est un chien vif, gai, intelligent, très affectueux et sensible. Il peut être exubérant. Il est facile à dresser.

Alimentation
Il peut être nourri avec une alimentation sèche de bonne qualité.
Santé
C'est un chien robuste qui ne craint pas spécialement le froid. Espérance de vie : 14 ans
Cadre de vie
Il est plus adapté à la vie en appartement, mais a tout de même besoin de se dépenser quotidiennement.
Avec les enfants
Le chien chinois à crête est un excellent compagnon de jeu pour les enfants.

Chien d'eau portugais

41

Le chien d'eau portugais a un poil bouclé ou ondulé abondant qui serait hypoallergénique. Il est fougueux, mais agréable et s'adapte facilement à une vie sédentaire.
Origines et histoire
On trouvait cette race très ancienne le long des côtes portugaises où il aidait les pêcheurs et faisait partie de l'équipage des bateaux.
Caractéristiques physiques
C'est un chien de taille moyenne, robuste et musclé, aux mâchoires puissantes. Il a un poil épais, ferme, ondulé ou bouclé qui peut être noir, blanc, marron et de toutes les nuances intermédiaires. On tond généralement la moitié postérieure du tronc et les membres postérieurs.
Caractère et éducation
Il est fougueux, agréable, affectueux. Il adore l'eau et se révèle très courageux. Il est très obéissant et discipliné. Il s'adapte parfaitement à une vie sédentaire, mais préfère l'activité extérieure. Il est sociable avec tout le monde, mais peut garder la maison.
Alimentation
Son alimentation ne pose pas de problèmes particuliers.
Santé
Il est très robuste et a besoin de beaucoup se dépenser. Espérance de vie : 15 ans
Cadre de vie
Il peut vivre en appartement, mais a besoin de beaucoup se dépenser et de nager régulièrement.
Avec les enfants
Il adore jouer avec les enfants.

Chien finnois de Laponie

42

Le chien finnois de Laponie est un chien de berger et de compagnie de taille moyenne au poil abondant qui forme une crinière. Il est éveillé, courageux et zélé.
Origines et histoire
C'est une race très ancienne utilisée pour garder les troupeaux de rennes en Finlande. Elle est très présente en Finlande mais aussi en Europe, aux États-Unis, au Canada et en Australie.
Caractéristiques physiques
C'est un chien robuste de taille moyenne avec une robe abondante. Le poil est long, droit avec une crinière pour le mâle et de n'importe quelle couleur.
Caractère et éducation
Il est amical avec tout le monde, mais très fidèle à son maître. Il est facile à dresser et monte la garde de manière active. Il possède de très grandes qualités.
Alimentation
Il peut être nourri avec une alimentation industrielle sèche de bonne qualité.
Santé
Il est très robuste. Son poil doit être brossé régulièrement. Espérance de vie : 12 ans
Cadre de vie
Il s'adapte à toutes les situations.
Avec les enfants
Il est très doux et patient avec les enfants.

Chow-chow

43

Le chow-chow est un chien de type Spitz d'origine très ancienne. Le chow-chow a une allure léonine, une langue bleue et une fourrure dense. C'est un chien distant mais fier et loyal.
Origines et histoire
La première représentation d'un chow-chow apparut il y a 2 000 ans sur un bas-relief chinois mais il se serait présent en Chine depuis plus de 4 000 ans où il était utilisé pour la garde et la chasse. Sa diffusion en Europe remonte seulement à la seconde moitié du XVIIIe siècle. Il fut introduit en Angleterre par des navires marchands britanniques. Son nom viendrait de l'inscription "chow" en mandarin sur les caisses de transport.
Caractéristiques physiques
Le chow-chow est un chien de taille moyenne, compact, à l'aspect léonine et à l'apparence fière. Il a une tête large et le crâne plat. Le museau s'élargit vers les yeux et s'amincit vers le nez mais sans devenir pointu. Les yeux sont petits, obliques et sombres. Les oreilles triangulaires sont tournées vers l'avant. La poitrine est large et profonde, les reins courts et forts. La langue, le palais, les gencives et les lèvres sont violacés ou bleus.
Sa robe
Le poil peut être fauve, rouge, crème, bleu, noir, gris argent mais rarement blanc. Il doit toujours être de teinte unie.
Qualité et longueur du poil
Le poil est long, abondant, épais, avec un sous-poil laineux. Un ample collier de fourrure confère au chow-chow une allure léonine. Il existe aussi une variété à poils courts. Le poil est alors abondant, dense et lisse.
Queue
La queue est très poilue, attachée haut et portée enroulée sur le dos même quand le chien est en mouvement.
Allure
Les allures sont très particulières, souples, courtes et guindées. La foulée n'est jamais ample et les jambes ne sont jamais projetées loin.
Taille et poids
La taille du mâle est comprise entre 48 et 56 cm pour 46 à 51 cm chez la femelle. Le poids est variable entre 24 et 35 kg.
Caractère et éducation
Le chow-chow est un chien calme et indépendant. C'est un excellent gardien très fidèle à ses maîtres. Il est vigilant mais réservé et semble imperturbable. Il n'est ni querelleur ni agressif mais il se méfie des inconnus, est courageux mais pas téméraire. Il peut donner l'impression d'être froid et distant et se laisse guider par son instinct. Il apprécie peu le sport, les jeux ou les marques d'affection et il faut être très patient avec lui. Son éducation doit être ferme et douce. Comme il est têtu, il ne faut pas le laisser dominer mais lui apprendre que son maître est le chef de meute. La tendresse, la douceur et la fermeté sont les bases de son éducation.
Alimentation
Le chow-chow n'est pas particulièrement actif mais il doit recevoir une nourriture de qualité pour qu'elle lui apporte tous les éléments dont il a besoin. Il est recommandé de placer sa gamelle légèrement en hauteur afin d'éviter qu'il écarte les membres antérieurs.
Santé
Le chow-chow est un chien robuste et puissant. Il peut être touché par certaines pathologies comme l'entropion (une affection de l'oeil), la rupture des ligaments croisés du genou ou souffrir d'eczéma. Espérance de vie : entre 9 et 12 ans.
Cadre de vie
C'est un chien calme qui peut vivre en appartement avec des sorties quotidiennes régulières. Il aime sa tranquillité, est naturellement calme et aboie peu. S'il est éduqué correctement, il est un excellent compagnon.
Avec les enfants
Le chow-chow est un chien indépendant et peu joueur qui n'apprécie guère les jeunes enfants sauf s'il a été élevé avec eux. C'est un chien qui doit être particulièrement respecté, car il est relativement peu tolérant.

Cocker spaniel anglais

44

Le cocker spaniel est un chien de chasse et de compagnie. Il est compact et musclé. Il est joueur et aime son confort.
Origines et histoire
Originaire d'Espagne, il fut introduit en France au XIVe siècle, mais se répandit surtout en Angleterre. Tous les cockers spaniels ont pour ancêtre le chien d'Oysel.
Caractéristiques physiques
C'est un petit chien gai et alerte, bien bâti, élégant et vif. Son poil est soyeux.

Caractère et éducation
Doux, affectueux, fidèle, intelligent, il est très sensible et doit être éduqué avec douceur et patience.
Alimentation
C'est un chien gourmand qui a tendance à prendre du poids. Son alimentation doit être rationnée.
Santé
Son poil long nécessite un entretien quotidien. Il faut nettoyer ses oreilles et ses yeux de manière très régulière. Espérance de vie : 15 ans environ
Cadre de vie
Il peut vivre en ville s'il a la possibilité de courir chaque jour. Il ne convient pas à un maître sédentaire.
Avec les enfants
Il est très joueur et amical avec les enfants.

Cursinu

45

Le Cursinu appartient au groupe 5, celui des chiens de type Spitz et type primitif. Plutôt rustique, il est caractérisé par son encolure courte ainsi que par sa silhouette eumétrique et médioligne, qui lui donne belle allure ; il est fidèle et très fier, méfiant avec les étrangers.
Origines et histoire
Le Cursinu est présent sur l’île de Beauté depuis le XVIe siècle. Il fut utilisé jusqu’au XXe siècle pour la garde des troupeaux, puis par la suite apprécié pour ses multiples autres fonctions, notamment pour la chasse L'association de Sauvegarde du chien corse s'est créée en 1989. La Société centrale Canine a reconnu la race en 2003.
Caractéristiques physiques
Le Cursinu est un chien de type eumétrique, avec un poil court à mi-long, d’aspect robuste et rustique. Il est caractérisé par une encolure courte. Sa tête appartient au modèle lupoïde.
Caractère et éducation
Le Cursinu est un chien fidèle, très attaché à ses maîtres, mais méfiant avec les étrangers. Il est fier et docile, intelligent, équilibré et calme. S’il déborde d’énergie lorsqu’il est actif, il est capable de se montrer tranquille à la maison. Il demande un dressage particulièrement attentif
Alimentation
L’alimentation du Cursinu peut être frugale. Les croquettes de l’alimentation industrielle sont très bien adaptées.
Santé
Le Cursinu ne connaît pas de problème de santé particulier.Espérance de vie : non communiquée
Cadre de vie
De par ses origines pastorales, c’est un chien essentiellement rural. Néanmoins, il s’adapte très bien à la vie en ville, à condition de lui faire faire régulièrement de l’exercice physique.
Avec les enfants
Le Cursinu est un très agréable chien de compagnie, à condition que les enfants sachent le respecter.

Dogue de Majorque

46

Le dogue de Majorque appartient au groupe 2, autrement dit les chiens type pinscher, snauzers, molossoïdes, de montagne et bouviers suisses. Ce chien robuste s’avère être un excellent compagnon de vie, à condition de lui apporter une éducation sans faille.
Origines et histoire
Le dogue de Majorque, comme son nom l’indique, tient ses origines catalanes des chiens de prise espagnols (Alano et presa), dont il descend. Il résulte de divers croisements effectués dès les premières croisades du XIIe siècle.

Caractéristiques physiques
Le dogue de Majorque est un chien robuste, de taille moyenne, dont la tête est puissante et le cou assez large. Son poil est foncé, allant du rouge cerf au noir. Il s’agit d’un chien dynamique qui n’aime toutefois pas les activités d’endurance.
Caractère et éducation
Le dogue de Majorque possède un caractère dominant qu’il faut savoir dominer, sans trop de brutalité. Le cadre imposé doit être strict pour permettre une totale entente entre le chien et son maître et une obéissance à toute épreuve.
Alimentation
Comme le dogue de Majorque se dépense assez peu, il faut veiller à ce qu’il garde une alimentation saine, assez pauvre en gras.
Santé
Durant sa première année, mieux vaut éviter d’imposer au dogue de Majorque des activités trop physiques et endurantes afin de lui garantir une croissance optimale. Une fois adulte, ce chien est robuste et a en général une bonne santé.
Cadre de vie
Si le dogue de Majorque aime se dépenser durant la journée, il n’est pas un chien très physique. Il convient donc de préférer le milieu urbain pour l’élever, à condition d’avoir sa balade quotidienne. C’est un chien très sociable qui s’adaptera parfaitement à la vie familiale.
Avec les enfants
Le dogue de Majorque est un chien protecteur qui sait rendre à ses maîtres l’amour qui lui est donné. Sous condition d’avoir une bonne éducation, il sera très doux avec les enfants de sa famille.

Épagneul breton

47

Appartenant au groupe des chiens d’arrêt, l’épagneul breton possède une solide ossature contrastant avec son élégance innée. Il possède un beau regard particulièrement expressif et se distingue par son intelligence et sa sensibilité.
Origines et histoire
L’épagneul a une longue histoire, même si la race n’est officiellement créée qu’en 1907 et le standard fixé en 1908. Préexistaient dans toute l’Europe des épagneuls dont il est une variété locale de la péninsule armoricaine, qui l’a sculpté à son image, résistante, saine et courageuse. Il descend des chiens d'Oysel décrits par Gaston Phœbus et dressés au Moyen Âge pour la chasse des oiseaux au filet ; il a hérité d’eux son goût de la chasse. Mais certains historiques font également état d’une descendance avec l’Agasse, une race de chiens importée par les Celtes puis croisée avec les chiens de l'Argoat.
Caractéristiques physiques
L’épagneul breton est un chien à la silhouette ramassée, râblée et tout en rondeurs. On parle d’une silhouette cob, c'est-à-dire qu’elle s’inscrit dans un carré. Il est petit et élégant, avec des mouvements énergiques. La tête est d’une grandeur moyenne. Ses yeux sont ronds et vivaces, de la même couleur que la truffe, laquelle peut varier du jaune à l’ambre foncé ; ils reflètent intelligence et malice. Attachées haut, les oreilles sont plutôt courtes et pendantes, triangulaires, avec peu de franges.
Sa robe
Sa robe peut être tricolore ou rouannée. Les couleurs admises sont le blanc et le noir, le blanc et l’orange ou encore le blanc et le marron.
Qualité et longueur du poil
Son poil est fin, mais sans excès, doux au toucher, de longueur modérée. Il peut être soit aplati soit légèrement ondulé, mais il n’est jamais frisé. Des franges agrémentent ses membres antérieurs et postérieurs ainsi que ses oreilles.
Queue
La queue est attachée haut ; lorsqu’elle est coupée (interdit en europe), elle doit mesurer entre 3 et 10 cm. Elle se termine par une touffe de poils. Il est possible que l’épagneul breton soit dépourvu de queue à sa naissance (anoure), ou que celle-ci soit très courte (brachyoure).
Allure
Son allure est pétillante et vive, avec un galop roulant et énergique. Il a un port de tête haut, dépassant la ligne de dos.
Taille et poids
Plus petit chien d’arrêt, il mesure entre 47 à 52 cm pour le mâle et 46 à 51 cm pour la femelle. Il pèse entre 13 et 18 kg.
Caractère et éducation
L’épagneul breton est un chien joueur, particulièrement intelligent et équilibré, qui a besoin de beaucoup d’exercice. Il est un spécialiste de la chasse à la bécasse, mais peut aussi être utilisé pour d’autres gibiers. Il est particulièrement rapide et infatigable. Son comportement et sa douceur en font également un excellent chien de compagnie, capable de bien respecter les rythmes familiaux. Fidèle envers son maître, il est amical avec les étrangers. S’il présente de fortes aptitudes au dressage, il est néanmoins essentiel de commencer son éducation dès son plus jeune âge. Particulièrement sensible, il a besoin de douceur pour se montrer obéissant. Caractère : affectueux, doux avec les enfants, intelligent, franc, sensible, sociable.
Alimentation
On trouvera facilement dans l’alimentation industrielle une nourriture adaptée au poids, à la taille et à l’âge du chien, ainsi qu’à son activité physique et son état de santé. Sa ration peut être répartie en une ou deux prises, soit le soir, soit le matin et le soir, toujours aux mêmes heures ; elle doit lui être donnée dans un endroit calme et isolé. L’eau doit quant à elle être toujours disponible.
Santé
L’épagneul breton est un chien rustique et robuste, qui n’est pas sujet à des problèmes de santé particuliers. Il faut néanmoins bien surveiller ses oreilles, qui sont facilement irritées en cas de présence de corps étrangers, lesquels peuvent provoquer des infections. Il doit être brossé une à deux fois par semaine. Espérance de vie : 12 ans.
Cadre de vie
Même s’il apprécie les heures de détente auprès de ses maîtres, l’épagneul breton est un chien qui est amoureux de l’exercice physique. Il n’est pas fait pour les petits espaces. Athlète né, il a besoin soit d’un jardin dans lequel courir soit de nombreuses sorties quotidiennes, avec des loisirs en plein air et des randonnées hebdomadaires.
Avec les enfants
L’épagneul breton est sociable avec tout le monde, et en particulier avec les enfants. Sa grande sensibilité et sa douceur en font un compagnon idéal pour eux. Il apprécie beaucoup leur compagnie, et se délecte de participer à leurs jeux. Il déteste en outre la solitude prolongée.

Fox-terrier à poil dur

48

Le fox-terrier à poil dur est un terrier au poil dur qui le fait ressembler à une peluche. Il est joueur, sociable et intrépide.
Origines et histoire
Le fox-terrier est une race très ancienne utilisée principalement pour la chasse au renard. Le fox-terrier à poil dur est désormais très apprécié pour les expositions.
Caractéristiques physiques
Il a un poil à la texture dense, à peine bouclé, qui apparaît comme brisé et ressemble à des fibres de noix de coco. La couleur dominante est le blanc avec des taches noires et marron.
Caractère et éducation
Fox-terrier à poil dur Il est vif, curieux, querelleur, toujours en mouvement. Il a besoin d'un maître ferme. C'est un excellent gardien.
Alimentation
Il peut être nourri avec une alimentation industrielle sèche de bonne qualité en faisant attention au surpoids.
Santé
C'est un chien très résistant. Son poil doit être épilé et non tondu, car il perdrait alors son imperméabilité. Cette épilation est indispensable pour aérer la peau et éviter les problèmes cutanés. Espérance de vie : 14 ans
Cadre de vie
Il s'adapte à la vie en appartement, mais a besoin de faire beaucoup d'exercice.
Avec les enfants
Il aime beaucoup jouer mais n'est guère patient et il faut le respecter.

Fox-terrier à poil lisse

49

Le fox-terrier à poil lisse est un petit terrier élégant aux mâchoires puissantes. Il est très actif et peut se montrer fort jaloux.

Origines et histoire

Le fox-terrier à poil lisse serait issu de croisements entre les dachshunds, le fox-hound et le beagle. C'est l'une des races de terriers les plus anciennes.
Caractéristiques physiques
Il a des mâchoires puissantes, est élégant, bien bâti et concentre le maximum de puissance dans un minimum de volume. Le poil est lisse et abondant. Le blanc doit dominer avec des taches noires et marron.
Caractère et éducation
C'est un chien plaisant, très vivant et très actif. Il a tendance à agresser les autres chiens, est très attaché à son maître et peut se montrer jaloux.
Alimentation
Il peut être nourri avec une alimentation industrielle sèche de bonne qualité.
Santé
C'est un chien très résistant, mais qui a tendance à souffrir du froid.Espérance de vie : 14 ans
Cadre de vie
Il est plus heureux dans un jardin, mais il s'habitue à la vie citadine s'il peut se dépenser chaque jour.
Avec les enfants
Il aime jouer avec les enfants dans la mesure où ceux-ci le respectent.

Harrier

50
Le harrier est un chien courant. Il est de taille moyenne et ressemble beaucoup au fox-hound. Il est doué d'un odorat exceptionnel et est très gai.
Origines et histoire
Le harrier est d'origine anglaise, connu depuis le XIIIe siècle et issu de croisements entre le greyhound, le bull dog et le fox-terrier. Son nom vient de "hare", le lièvre en anglais.
Caractéristiques physiques
Il ressemble beaucoup au fox-hound. C'est un chien compact et carré, rapide et résistant. Son poil est plat et pas trop court avec un fond blanc et des taches noires, orange ou tricolore.
Caractère et éducation
C'est un chien vif, distingué et très gai. Il est très débrouillard et résistant. C'est un excellent chasseur qui peu se montrer têtu.
Alimentation
Son alimentation peut être à base de croquettes sèches de bonne qualité.
Santé
C'est un chien robuste, rarement malade. Espérance de vie : 13 ans
Cadre de vie
Il doit sortir souvent et se dépenser quotidiennement. Il est peu adapté à la vie citadine.
Avec les enfants
Il est très affectueux et joueur avec les enfants.

Hokkaïdo

51

L'hokkaïdo ou aïnou est un sptiz asiatique. Il est fin, musclé et d'aspect rude. Il est courageux, obéissant et a un sens aigu de l'orientation.
Origines et histoire
Il descend des chiens de trait qui suivirent le peuple Aïnou au Japon au Xe siècle av. J.-C. C'est la race canine la plus répandue au Japon où elle est "monument naturel".
Caractéristiques physiques
C'est un chien de taille moyenne, robuste aux muscles toniques. Les yeux sont triangulaires, les oreilles droites et pointues. Le poil est dur et raide rouge, blanc, noir, marron ou bringé.
Caractère et éducation

Hokkaïdo Il est fidèle, docile et facile à éduquer. C'est un chien très affectueux qui aime la vie en famille.

Alimentation

Il peut être nourri avec une alimentation industrielle sèche de bonne qualité.
Santé
L'hokkaïdo est particulièrement résistant. C'est un chien assez réservé. Espérance de vie : environ 12 ans
Cadre de vie
C'est un chien discret, mais très vigilant. Il ne peut vivre dans un appartement surchauffé et sera plus à l'aise à l'extérieur pour faire du sport quotidiennement.
Avec les enfants
L'hokkaïdo peut tout à fait vivre avec de jeunes enfants qui le respectent.

Petit chien lion

52

Le petit chien lion est un chien de compagnie au poil long et soyeux pouvant être toiletté en lion. Il est affectueux et obéissant.
Origines et histoire
Des petits chiens lions sont déjà présents au XVe siècle. Il pourrait être issu de croisements entre le barbet, l'épagneul nain, le bichon, le caniche. C'est une race très rare.
Caractéristiques physiques
Il a une allure fière, un corps court et bien proportionné. Son poil long est soyeux, ondulé et dense. Toutes les couleurs de robe sont admises.
Caractère et éducation
C'est un chien agile, joyeux qui sait avertir lorsqu'un inconnu approche. Il est intelligent et apprécie beaucoup la compagnie. Il a tendance à se vexer lorsqu'on l'ignore. Il est très facile à éduquer.
Alimentation
Il faut faire attention à ne pas trop le nourrir, car il a tendance à prendre du poids.
Santé
C'est un chien résistant. Son poil demande un entretien régulier. Le toilettage en lion doit être commencé très jeune pour que le chien s'y habitue.Espérance de vie : 13 ans
Cadre de vie
Il vit en appartement, mais c'est chien sportif qui a besoin d'activités.
Avec les enfants
Il est très agréable avec les enfants.

Petit lévrier italien

53

Le petit lévrier italien est le plus petit des lévriers. C'est un chien docile, affectueux et réservé. Il apprécie les personnes calmes.
Origines et histoire
C'est un lévrier existant depuis plusieurs millénaires. Il a été introduit en Europe par les Phéniciens avant d'être sélectionné par des éleveurs italiens.
Caractéristiques physiques
Il ressemble beaucoup au lévrier greyhound, mais n'est en rien une race miniature. Son poil est ras, fin, unicolore beige, gris, noir ou fauve. Il peut facilement atteindre 40 km/h.
Caractère et éducation
C'est un chien très doux, prudent, amoureux de ses maîtres. Il est aussi joueur, mais a besoin de calme. Il a du mal à gérer le stress. Il doit être socialisé le plus tôt possible pour ne pas devenir trop craintif.
Alimentation
Il peut être nourri avec une alimentation sèche de bonne qualité, mais toujours sans excès.
Santé
Même s'il a l'air fragile, le petit lévrier italien est un chien robuste et rarement malade. Il ne supporte pas le froid et l'humidité. Espérance de vie : 14 ans
Cadre de vie
Il doit vivre à l'intérieur.
Avec les enfants
C'est un chien qui aime le calme et qui n'est pas adapté aux enfants.

Porcelaine

54

Le porcelaine est l'un des chiens courants les plus anciens. Sa robe évoque l'aspect de la porcelaine et il a de très longues oreilles pendantes. Ce chien calme est infatigable et affectueux.
Origines et histoire
Le porcelaine serait l'un des chiens courants français les plus anciens et serait originaire de Franche-Comté, apparemment issu des grands saint-hubert blancs de Lorraine. Il faillit disparaître durant la Révolution française, mais devint de nouveau populaire vers 1845.
Caractéristiques physiques
Le porcelaine est un chien courant de taille moyenne. Il a une allure et des formes distinguées. Sa tête est finement sculptée avec un front plat, des yeux sombres, doux et intelligents. Son corps est conçu pour la vitesse. Le poil est ras, fin et brillant. La robe est blanche avec de fines taches rondes orange. Comme la porcelaine, elle doit donner l'impression d'être translucide.
Caractère et éducation
Le porcelaine est un chien énergique, impétueux et féroce à la chasse. Toutefois, il est très doux et paisible à la maison. Il aime être en présence d'autres animaux et particulièrement d'autres chiens. C'est un chien vigoureux, doté d'un excellent flair et d'une jolie voix. Il est naturellement un très bon chasseur de lièvres et de gros gibier. Docile, son éducation est aisée. Il n'aime pas être seul et, si nécessaire, il devra apprendre très jeune à le rester ou à vivre en appartement.
Alimentation
Même si le porcelaine n'est pas un très grand chien, il est sujet au retournement d'estomac. Il faut donc éviter tout effort physique avant et après le repas. Pour la même raison, il est recommandé de fractionner sa ration en deux. Ses aliments peuvent être des croquettes, mais elles doivent être riches en calcium et en vitamines.
Santé
Le porcelaine est un chien robuste qui est plein d'énergie à l'extérieur. Il a besoin de se dépenser quotidiennement et de courir chaque jour. On le dit infatigable. Espérance de vie : environ 11 ans.
Cadre de vie
Le porcelaine est naturellement fait pour vivre dans une maison dotée d'un jardin où il peut courir et se dépenser. Mais avec de longues sorties quotidiennes et un apprentissage précoce, il peut s'adapter à la vie en appartement.
Avec les enfants
Ce chien est très doux et s'entend parfaitement avec les enfants.

Puli

55

Le puli est le chien de berger le plus poilu du monde. Il semble couvert de dreadlocks. Il est très rapide, intelligent et dévoué à son maître.
Origines et histoire
Le puli aurait été amené en Hongrie depuis l'Orient par les nomades aux environ du XVe siècle. Il est proche du terrier tibétain.
Caractéristiques physiques
Le puli est un chien de taille moyenne extrêmement poilu. Il est difficile de voir les différentes parties de son corps. Il est noir avec différentes nuances de rouges ou de gris. Ou bien totalement blanc.
Caractère et éducation
Dynamique au travail, gai et sympathique, il est un excellent gardien de son territoire. C'est un chien qui aime l'eau.
Alimentation
Une alimentation sèche de qualité adaptée à son âge et son activité lui convient parfaitement.
Santé
Le puli doit éviter de se salir, car son poil ne doit être ni lavé ni brossé. Il est extrêmement robuste et résistant. Espérance de vie : 13 ans environ
Cadre de vie
Ce chien n'est pas fait pour vivre en appartement.
Avec les enfants
C'est un chien agréable avec les enfants, qui aime jouer.

Samoyède

56

Le Samoyède est un chien nordique de traîneau. On le reconnaît à son célèbre sourire et à son épaisse fourrure très blanche. C'est un chien vif, sociable et gentil.
Origines et histoire
En Sibérie existait une population de pêcheurs et chasseurs connue sous le nom de Samoyèdes. Elle utilisait pour tirer les traîneaux et garder les troupeaux de rennes des chiens à fourrure dense qui ont pris son nom. La robe pouvait être noire, pie, crème, biscuit ou blanche. La race fut introduite en Grande-Bretagne en 1889 par l'explorateur polaire Robert Scott et remporta aussitôt un vif succès.
Caractéristiques physiques
Le sourire du samoyède est caractéristique. C'est un spitz de l'Arctique de taille moyenne. C'est un chien vigoureux, actif et dynamique. La tête est puissante en forme de coin. Les mâchoires sont solides, les yeux sombres, enfoncés et obliques. Les oreilles sont de longueur moyenne légèrement arrondies au sommet et portées droites. Les membres sont forts et musclés, le pied un peu plat avec une sole garnie de poils. Les lèvres, la truffe et le pourtour des yeux sont noirs.
Sa robe
La robe recherchée est le blanc pur. Mais les robes jaunes et blanches sont admises.
Qualité et longueur du poil
Le poil est épais, rude, non ondulé. Le sous-poil est doux, court, dense et laineux afin de protéger le chien contre le froid polaire. Une collerette est présente autour du cou et des épaules.
Queue
La queue est longue, fournie et relevée sur le dos ou portée sur le côté.
Allure
L'allure naturelle est le trot. Elle est énergique et puissante.
Taille et poids
La taille recherchée pour le mâle est de 57 cm avec une marge de plus ou moins trois cm. Elle est de 53 cm pour la femelle avec la même marge. Le poids est d'environ 30 kg pour le mâle et 22 kg pour la femelle.
Caractère et éducation
Le samoyède est un chien vif, amical et sociable. Il est très attaché à l'homme, déteste la solitude et ne cherche jamais la bagarre. C'est un chien de traîneau qui a besoin de beaucoup se dépenser physiquement. Il est parfait pour tracter en cani-VTT ou pour accompagner ses maîtres dans de longues randonnées. Il manifeste souvent sa joie en aboyant, à tel point qu'on le surnomme "la pintade des neiges".Il est important que le maître se pose en chef de meute sinon le chien prendra la place de dominant. Le samoyède n'est pas un modèle d'obéissance et il doit avoir un maître sûr de lui, doux et posé.
Alimentation
Les aliments industriels haut de gamme sans céréales conviennent parfaitement. Certains préconisent la viande crue accompagnée de légumes et de riz. Cette alimentation doit être complétée par des corps gras, des vitamines et des oligo-éléments.
Santé
Le samoyède est un chien rustique mais les croisements ont abouti à des anomalies génétiques. Il a tendance à souffrir de glomérulopathie, d'atrophie rétinienne, de diabète sucré, de dysplasie de la hanche et d'atteinte dermatologique. Même si sa fourrure blanche est autonettoyante, elle doit être brossée au moins deux fois par semaine. Espérance de vie : environ 12 ans.
Cadre de vie
De par son origine, c'est un chien de traîneau qui a besoin de faire beaucoup d'exercice. Il craint la chaleur et l'enfermement. Il sera donc mieux sous un climat tempéré et dans une maison avec un jardin. Il n'est pas fait pour vivre en appartement.
Avec les enfants
Le Samoyède est un excellent compagnon des enfants. Même lorsqu'il prend de l'âge, il reste très joueur. il est doux et affectueux et recherche la compagnie.

Schnauzer géant

57

Le schnauzer géant est un grand chien de garde. Il est équilibré, aime les enfants et a un excellent flair.
Origines et histoire
Il est originaire de Bavière et compterait le dogue allemand et le bouvier des Flandres parmi ses ancêtres.
Caractéristiques physiques
C'est la copie géante du schnauzer moyen. La tête est allongée et puissante. Le poil est dur et raide généralement de couleur noire ou poivre et sel.
Caractère et éducation
C'est un chien têtu, mais non agressif, calme, réfléchi et vigilant. Il est facile à dresser, mais pour obéir il doit respecter et estimer son maître. Il ne doit pas être mis entre les mains d'un néophyte. Il est très attaché à son maître et sa famille et méfiant vis-à-vis des inconnus.
Alimentation
Comme tous les grands chiens, il peut être sujet au retournement de l'estomac. Les efforts sont interdits avant et après le repas.
Santé
C'est un chien rustique. Son poil doit être épilé régulièrement pour éviter les problèmes de peau. Espérance de vie : 13 ans
Cadre de vie
Il s'adapte à la vie en ville s'il sort longtemps chaque jour.
Avec les enfants
Il témoigne d'une grande patience avec les enfants.

Schnauzer moyen

58

Le Schnauzer moyen représente le chien de type pinscher et schnauzer classique. Sa barbe et ses moustaches caractéristiques lui donnent un charme indéniable, tout comme son caractère équilibré, doublé d'un grand attachement à son maître.
Origines et histoire
Le schnauzer moyen trouve ses origines dans le sud de l'Allemagne. Particulièrement à l'aise avec les chevaux et doté d'une habilité sans pareille pour chasser les rongeurs, il était autrefois utilisé dans les

fermes, comme ratier et chien d'écurie. C'est son museau orné d'une barbe et de moustaches caractéristiques, qui lui a valu son nom, dérivé de Schnauze (« museau » en allemand).
Caractéristiques physiques
Le schnauzer moyen est d'un aspect robuste. Son dos solide, court et ferme lui donne une silhouette ramassée. Sa tête reste en rapport avec sa puissance. Le stop est nettement accentué par les sourcils. Les oreilles en forme de V sont attachées haut, repliées et pendantes. Il possède une queue en sabre ou en faucille. Son poil est dur et bien fourni, et sa robe noire unicolore ou poivre et sel.
Caractère et éducation
Le Schnauzer moyen est un chien au tempérament à la fois vif, calme et réfléchi. Enjoué, courageux et vigilant, il n'aboie jamais pour rien. Très affectueux, il voue un attachement légendaire à son maître. L'éducation du Schnauzer moyen doit être ferme et juste, avec beaucoup d'attention et sans brutalité. Il ne s'agit pas d'un chien soumis, mais plutôt d'une race appréciant complicité et compréhension. Malin, il se dresse très facilement. Caractère : vif mais non remuant, vigilant, dévoué, courageux.
Alimentation
Une alimentation traditionnelle à base de viande avec riz complet et légumes cuits est idéale, mais des croquettes adaptées au poids, à la taille, à l'âge et au niveau d'activité du chien conviennent également (à raison de 200 g par jour en une ou deux rations, avec de l'eau à volonté).
Santé
Rustique, le schnauzer moyen est très résistant aux maladies. Son poil doit être entretenu, à raison d'un brossage quotidien, et ses moustaches seront coiffées plusieurs fois par semaine. Comme il ne mue pas, il doit être tondu et épilé régulièrement. Il est bien sûr conseillé de le vermifuger au moins trois fois par an et de maintenir à jour ses vaccinations. Espérance de vie : 14 ans en moyenne.
Cadre de vie
Le schnauzer moyen peut vivre à l'intérieur comme à l'extérieur. Il s'adapte parfaitement à la vie en appartement, à condition de pouvoir profiter de deux longues promenades par jour. Sa vivacité rend une laisse indispensable pour les promenades en ville.
Avec les enfants
Excellent chien de famille, le schnauzer moyen affectionne beaucoup les enfants.

Shar-peï

59

Le shar-peï est un molossoïde, chien de combat chinois. Ses grosses rides qui retombent sur tout le corps lui donnent un aspect particulier. C'est un chien heureux de vivre, loyal et un excellent ami pour les enfants.
Origines et histoire
Le shar-peï serait apparu en Chine il y a plus de deux mille ans. Son nom signifie "peau de sable" et fait référence à son poil sec et dur. Il était utilisé par les paysans comme gardien et chasseur et aussi comme chien de combat. La race faillit disparaître dans les années 1960, mais elle fut sauvée par quelques éleveurs passionnés.
Caractéristiques physiques
Le shar-peï est un chien compact, agile et très fort. Sa peau épaisse forme de grosses rides sur tout le corps. Ses oreilles petites et recourbées retombent sur la tête. Son poil est modérément épais, fauve, crème, roux ou noir. Il est très court et très dur.
Caractère et éducation
Même s'il a toujours l'air un peu triste, le shar-peï est un chien heureux de vivre à la maison. Il est tranquille et loyal. Les efforts d'éleveurs passionnés ont fait de ce chien de combat, à l'origine, un animal très doux devenu presque exclusivement un chien de compagnie et qui s'entend bien avec les autres animaux. Il reste un très bon gardien. C'est un chien très sensible, ne supportant pas de vivre seul, et les réprimandes doivent être parfaitement justifiées.
Alimentation
La qualité de l'alimentation est essentielle pour la bonne santé physique et morale du shar-peï. De la nourriture industrielle sèche peut tout à fait lui convenir. Il doit avoir de l'eau propre et fraîche à disposition en permanence.
Santé
Le shar-peï est un chien robuste, mais ses nombreux plis doivent être surveillés régulièrement. Il faut l'essuyer et le sécher après des sorties sous la pluie ou lorsque le temps est humide, afin d'éviter les irritations.Espérance de vie : de 10 à 11 ans.
Cadre de vie
Le shar-peï est devenu un véritable chien de compagnie et il peut très bien vivre en appartement. Il aime toutefois se dépenser et apprécie les promenades quotidiennes. Par temps froid et humide, mieux vaut le garder à l'intérieur.
Avec les enfants
C'est un excellent compagnon de jeu pour les enfants, même si le shar-peï n'est pas... une peluche et a besoin de moment d'indépendance.

Shiba

60

Le shiba ou shiba-inu est un chien de compagnie, un spitz asiatique. C'est un chien petit au poil dur et épais. Il est affectueux mais c'est aussi un bon chien de garde.
Origines et histoire
Le shiba est une race très ancienne qui était autrefois utilisée pour la chasse du petit gibier. La race d'origine a failli disparaître dans les années 1920 avant d'être sauvée par des chasseurs et des intellectuels. Depuis 1937, c'est une race protégée au Japon et déclarée "monument naturel".
Caractéristiques physiques
Le shiba est un chien de petite taille mais solide et robuste. Son museau est pointu avec le dessus plat et une truffe sombre. Le front est large, les oreilles triangulaires et portées droites. La queue est portée enroulée ou en faucille. Le poil est dur et épais avec un sous-poil fin. La robe peut être plus ou moins rousse mais aussi noire et feu, sésame. Quelle que soit la robe, il faut des poils blanchâtres sur certaines parties du corps.
Caractère et éducation
Le shiba est un chien affectueux, gentil, courageux. C'est un chien de compagnie aimable et apprécié mais c'est aussi un très bon gardien. Il peut être utilisé pour la chasse de petits animaux sauvages. C'est un chien qui est très propre et qui semble fuir les endroits où il pourrait salir sa robe. Il est actif, amical mais souvent aboyeur. Il est assez têtu et indépendant, c'est pourquoi il peut se montrer difficile à éduquer.
Alimentation
L'alimentation du shiba ne nécessite pas de précautions particulières. Il doit être nourri avec des aliments de qualité qui sont adaptés à son activité et à son âge.
Santé
Le shiba est un chien robuste qui est rarement malade. Il doit être vacciné régulièrement contre les principales maladies canines et vermifugé de manière régulière.Espérance de vie : environ 14 ans
Cadre de vie
Le shiba est un chien de petite taille mais qui est très actif. S'il doit vivre en appartement il faut qu'il puisse se dépenser quotidiennement. Sinon, il peut devenir destructeur. Il est plus adapté à la vie dans une maison avec un jardin.
Avec les enfants
Le shiba-inu aime beaucoup jouer et il est un très bon compagnon pour les enfants.

Shikoku

61

Le shikoku est un spitz de type primitif de taille moyenne au poil rude et droit. Il est endurant et très docile avec son maître.
Origines et histoire
On l'appelle également Kochi Ken, car il est originaire de la région montagneuse de Kochi. Son nom est aussi celui d'une des quatre grandes îles japonaises, Shikoku. Cette race est "monument naturel" depuis 1937. Elle est très rare hors du Japon.
Caractéristiques physiques
C'est un chien de taille moyenne à la forte ossature et bien proportionné. Il a les oreilles dressées et la queue enroulée sur le dos. Le poil est dense, rude et droit, de couleur sésame, sésame noir et sésame rouge.
Caractère et éducation
C'est un chien particulièrement résistant, énergique et docile avec son maître. Il a un bon tempérament et c'est un excellent chasseur.
Alimentation
C'est un chien qui peut être nourri sans problème avec une alimentation industrielle sèche de bonne qualité.
Santé
Il est robuste et peu sujet aux maladies. Son poil doit être brossé régulièrement.Espérance de vie : 12 ans
Cadre de vie
Il n'est pas fait pour la vie en appartement.
Avec les enfants
C'est un chien gentil avec les enfants.

Spitz japonais

62

Le spitz japonais est un chien de compagnie. De taille moyenne, il a une robe blanche abondante. C'est un chien intelligent et très sympathique.
Origines et histoire
Le spitz japonais est le descendant direct du spitz nordique, qui fut introduit il y a plusieurs siècles au Japon. Il a trouvé dans ce pays d'excellents éleveurs et y connaît une grande popularité.
Caractéristiques physiques
Le spitz japonais est un chien de taille moyenne à la tête plutôt grande et doté d'une petite truffe

noire. Ses dents sont solides sans prognathisme, les yeux obliques et de couleur sombre. Ses oreilles sont petites et à pointe droite. La queue très fournie est enroulée sur le dos. La robe très épaisse est exclusivement blanche.
Caractère et éducation
Le spitz japonais est un chien joyeux, audacieux, rusé et très intelligent. Il est affectueux avec ses maîtres, mais se montre méfiant envers les étrangers et fait un bon chien de garde. Il est très sympathique et défend à l'occasion sa maison contre les intrus. Intelligent et doux, il est facile à éduquer, même s'il a un caractère assez indépendant. Il peut se montrer têtu et n'hésite pas à désobéir. Il faut éviter la domination et privilégier un apprentissage positif. Caractère : affectueux, joyeux, joueur, actif, rusé.
Alimentation
Ce chien est facile à vivre et peut être nourri avec des aliments industriels de bonne qualité. Des croquettes ou une alimentation maison doivent être adaptées à son activité physique ainsi qu'à son âge.
Santé
C'est un chien robuste, qui ne présente pas de problèmes de santé particuliers. Les yeux sont éventuellement à surveiller, car ils ont tendance à larmoyer. Il faut donc les nettoyer régulièrement. Son poil abondant doit être entretenu, mais sans excès. Un brossage de temps en temps suffit, car c'est un chien particulièrement propre dont les poils ne retiennent pas les saletés.Espérance de vie : de 12 à 16 ans environ.
Cadre de vie
Le spitz japonais peut très bien vivre en appartement, mais c'est un chien actif ,qui adore être à l'extérieur. Il a donc besoin de longues promenades quotidiennes et ne craint pas le froid.
Avec les enfants
C'est un chien très affectueux avec les enfants. Il aime beaucoup jouer et qu'on s'occupe de lui.

Spitz finlandais

63

Le spitz finlandais est un chien nordique de chasse. De taille moyenne, il arbore une robe rouge-brun. Il est vif, courageux et déterminé.
Origines et histoire
Le spitz finlandais serait arrivé dans ce pays il y a plus de 2 000 ans avec les tribus nomades. Il a été désigné "chien national finlandais" en 1979.
Caractéristiques physiques
C'est un chien de taille moyenne au port altier, au museau pointu et aux oreilles droites. Le poil est

court et doux de couleur rouge-marron ou rouge-jaune avec une crinière épaisse chez le mâle.
Caractère et éducation
C'est un chien loyal, amical et courageux. Il est très bon gardien et possède un flair remarquable. Il est très sensible et a besoin d'un maître ferme mais doux.
Alimentation
Son alimentation ne nécessite pas de soins particuliers.
Santé
C'est un chien très résistant. Son poil doit être brossé régulièrement.Espérance de vie : 13 ans
Cadre de vie
Il peut vivre en appartement s'il est bien éduqué afin de limiter ses aboiements. Il doit être tenu en laisse en ville. Il a besoin de faire beaucoup d'exercice.
Avec les enfants
Il aime jouer avec les enfants sans être brutal.

Staffordshire Bull Terrier

64

Le Staffordshire Bull Terrier est un chien de garde et de compagnie. De taille moyenne, il est robuste et puissant. C'est à l'origine un chien de combat mais équilibré et patient.
Origines et histoire
Le Staffordshire Bull Terrier fut créé dans le Staffordshire par un croisement entre le Bull dog et divers terriers. Il était utilisé lors des combats de chiens car il était à la fois puissant, vif, agile et endurant. Malgré ses performances au combat, il reste très proche de son maître. Après l'interdiction des combats de chiens, la sélection a permis de le faire évoluer davantage comme un animal de compagnie.
Caractéristiques physiques
Le Staffordshire Bull Terrier est un chien de taille moyenne, à la fois vif, robuste et agile. Il a une tête courte, au crâne large. Les joues sont solides, le museau à un stop nettement marqué et les dents se joignent parfaitement. les yeux sont ronds et sombres. Les oreilles sont demi-dressées, le cou est court et musclé. Les membres sont droits et musclés.
Sa robe
Les couleurs de la robe sont le rouge, le beige, le blanc, le noir, le bleu ou encore blanc avec l'une des couleurs précédentes. Elle peut aussi être de n'importe quelle teinte bringée avec ou sans blanc. Le noir associé au feu ou le marron sont à éviter.
Qualité et longueur du poil
Le poil est court, doux, lisse et plaqué au corps.
Queue
La queue est de taille moyenne, portée basse et jamais recourbée.
Allures
Les allures sont dégagées, puissantes, souples et faciles. Les membres se déplacent dans des plans parallèles.
Taille et poids
La taille recherchée est comprise entre 35 et 40 cm. La taille est en rapport avec le poids. Pour un mâle, il varie de 12,7 à 17 kg ; pour une femelle le poids est compris entre 11 et 15,5 kg.
Caractère et éducation
Le Staffordshire Bull Terrier est un chien très courageux et d'une ténacité exceptionnelle. Il est particulièrement intelligent et affectueux. Il est hardi, intrépide mais tout à fait digne de confiance. Il est combatif mais équilibré et docile. Il aime beaucoup jouer et a besoin de se dépenser physiquement chaque jour. Il a besoin d'interactions très fréquentes avec les humains. Il est parfait pour le cani-cross, l'agility et autres activités dans lesquelles il peut évacuer son trop-plein d'énergie. S'il ne bouge pas assez, il va développer un comportement destructeur. Le Staffordshire Bull Terrier n'est pas concerné par la loi sur les chiens dangereux. C'est un chien sociable et amical mais qui doit être socialisé dès son plus jeune âge. Il n'est agressif que si son maître développe et entretient ce comportement. Son maître doit s'imposer comme chef de meute tout en étant ferme, patient et doux.
Alimentation
C'est un chien puissant et qui se dépense beaucoup. Son alimentation doit être adaptée à son âge et à ses importants besoins énergétiques. Il faut particulièrement attentif durant la croissance pour éviter les excès comme les carences.
Santé
C'est un chien robuste mais qui craint le froid. La race est sujette à certains problèmes héréditaires comme la cataracte, le L2-HGA, la dsitachiasis... Espérance de vie : entre 11 et 13 ans
Cadre de vie
Il peut vivre en appartement s'il sort chaque jour pour se dépenser. Il est mieux dans une maison avec un jardin où il peut courir.
Avec les enfants
C'est un chien qui est très patient avec les enfants et qui fait attention.

Terrier de Boston

65

Le terrier de Boston , est un petit molossoïde. Ce chien de compagnie a un crâne plat et un museau carré. Il est très affectueux et intelligent.
Origines et histoire
Le Boston terrier est issu de plusieurs croisements entre le bulldog, le bouledogue français, le bull-terrier et le boxer. Il fut présenté pour la première fois à Boston en 1870.
Caractéristiques physiques
C'est un petit chien au crâne large et plat, à la tête lisse et au museau carré. Son poil est court, très fin et brillant. Il est bringé noir avec des reflets roux ou noir et blanc.
Caractère et éducation
Il est très intelligent, vif, attaché à son maître et affectueux. Il garde la maison et sait se montrer aussi calme que remuant. Il aime apprendre ce qui le rend facile à dresser.
Alimentation
Une alimentation sèche équilibrée et de bonne qualité lui convient.
Santé
C'est un chien robuste mais qui n'aime pas le froid. Espérance de vie : 13 ans environ
Cadre de vie
Ce chien n'est pas fait pour vivre à l'extérieur.
Avec les enfants
Il aime beaucoup jouer avec les enfants.

Terrier tibétain

66

Le terrier tibétain ou Dhoki Apso (Tibetan terrier en anglais) est un petit chien de compagnie aux poils très longs qui ressemblent à des cheveux humains. Il n'aime pas la solitude, est joueur et sociable.
Origines et histoire
C'est une race très ancienne qui est sans doute à l'origine de toutes les races tibétaines. Il est utilisé comme chien de berger au Tibet.
Caractéristiques physiques
C'est un chien de taille moyenne, robuste à poil très long et qui ressemble à des cheveux humains. Toutes les couleurs de robe sont admises sauf le chocolat.
Caractère et éducation
C'est un chien distant envers les étrangers, mais qui ne se montre jamais agressif. Il a besoin d'une éducation ferme, car il ne se soumet pas naturellement, mais reste facile à éduquer. Il ne supporte pas la solitude.
Alimentation
Il peut être nourri avec une alimentation sèche de qualité. Il faut éviter le surpoids.
Santé
C'est un chien robuste. Son poil doit être brossé chaque jour.Espérance de vie : 14 ans
Cadre de vie
Il s'adapte très bien à la vie en appartement.
Avec les enfants
Il est très joueur et affectueux avec les enfants.

Welsh terrier

67

Le welsh terrier est un terrier de taille moyenne extrêmement actif et joueur qui a besoin d'une éducation ferme mais juste.
Origines et histoire
Le welsh terrier est l'ancien reddish-black-terrier né au pays de Galles. C'est une race très ancienne, mais reconnue tardivement.
Caractéristiques physiques
Le welsh terrier ressemble à un airedale miniature. IL a un poil épais, rude et dur qui peut être noir ou gris-noir avec des reflets roux.
Caractère et éducation
Il est vif, gai, docile, courageux, mais plutôt indépendant. C'est un très bon chasseur de nuisibles. Il doit recevoir une éducation ferme mais juste pour ne pas devenir agressif vis-à-vis des personnes approchant son maître.
Alimentation
Il peut être nourri avec une alimentation industrielle sèche de bonne qualité.
Santé
C'est un chien très robuste. Son poil doit être brossé très régulièrement et épilé deux à trois fois par an. Sinon il peut développer des problèmes de peau. Espérance de vie : 14 ans
Cadre de vie
Le welsh terrier s'adapte à la vie en appartement, mais il doit pouvoir courir chaque jour, car il a un grand besoin de se dépenser.
Avec les enfants
C'est un chien idéal pour les jeunes enfants.

Whippet

68

Le whippet est un lévrier au corps très fin et élégant, d'une exceptionnelle rapidité. C'est un chien doux et affectueux, facile à dresser.
Origines et histoire
La race aurait été créée au XVe siècle en Angleterre, où ce chien était utilisé pour la chasse au lièvre et participait à des courses. Il tire son nom de l'anglais "to whip" qui signifie "se mouvoir rapidement". Il serait issu de croisements avec le greyhound, la levrette d'Italie et le terrier.
Caractéristiques physiques
C'est un chien élégant et aux capacités d'athlète, qui peut atteindre 55 km/h avec des pointes de vitesse allant jusqu'à 80 km/h. Il ressemble au greyhound, mais en plus petit, avec une tête effilée et longue. Ses mâchoires sont puissantes, ses yeux très vifs, ses oreilles en "rose" et son cou dessine une courbe élégante. Son dos est large et long, son ventre déprimé. Le poil fin et court peut être de couleur noire, rousse, fauve, blanc tigré ou bleu ardoise. La robe peut avoir une teinte unie ou mêlée.
Caractère et éducation
Le whippet est un chien joyeux, affectueux, digne, intelligent et docile. Son heureux caractère en fait un très bon chien de compagnie, qui peut devenir un gardien attentif. C'est un chien discret mais vif en extérieur. Ce n'est pas un grand joueur ; cependant, il adore courir et il doit pouvoir le faire régulièrement, que ce soit lors de promenades, dans le jardin ou en participant à des courses.
Alimentation
Le whippet est un chien qui ne doit pas prendre de poids de façon excessive. Pour le garder en bonne santé, il faut lui faire faire de l'exercice et adapter son alimentation à son âge et à son activité.
Santé
En dépit de son aspect gracile, c'est un chien résistant à la maladie et qui vit plutôt vieux. Il est robuste mais supporte mal le froid et les intempéries. Espérance de vie : environ 15 ans.
Cadre de vie
Le whippet s'adapte parfaitement à la vie en appartement s'il peut sortir régulièrement pour de longues promenades. S'il vit dans une maison avec un jardin, il devra être rentré la nuit, car il craint le froid et l'humidité. A l'extérieur, il doit disposer d'un abri fermé.
Avec les enfants
Si le whippet n'est pas très joueur, il reste néanmoins un compagnon calme et affectueux pour les enfants.

Les chiens de grande taille

Vous recherchez un grand chien ? Si tous les chiens ont la même morphologie de base, héritée de leur ancêtre commun le loup, tous n'ont pas le même gabarit. Découvrez les chiens de grande taille avec pour chacun d'eux une fiche détaillée avec les caractéristiques, les origines, le caractère et des photos.

Airedale terrier

69

L'airedale terrier, un terrier de grande taille , a une tête en forme de parallélépipède et un poil dur. C'est un chien indépendant qui a besoin d'un maître présent et sûr de lui.
Origines et histoire
L'airedale terrier est né au milieu du XIXe siècle dans le comté de York du croisement du Terrier de Travail et de l'otterhound. Il tire son nom de la rivière Aire.
Caractéristiques physiques
C'est le plus grand des terriers. Il a une tête parallélépipédique, une robe marron marquée de taches noires ou grises. Son poil luisant en fil de fer le protège parfaitement de l'humidité.
Caractère et éducation
C'est un compagnon plein de vie, patient et agréable. Il peut se montrer têtu et il doit se sentir aimé pour obéir.
Alimentation
Une alimentation sèche de très bonne qualité est recommandée.
Santé
Son poil doit être épilé deux à trois fois par an pour éviter les problèmes d'eczéma. Un brossage quotidien est indispensable même s'il ne mue pas.Espérance de vie : de 10 à 13 ans
Cadre de vie
C'est un sportif, mais qui s'adapte à la vie en appartement.
Avec les enfants
Il est très patient avec les enfants.

Akita Inu

70

Appartenant au groupe spitz et type primitif, l’Akita est un chien originaire du Japon. Affectueux et calme, c’est un chien de forte constitution, ayant l’aspect d’un spitz asiatique de grande taille.
Origines et histoire
Ce chien très ancien est originaire de la préfecture d’Akita, sur l’île d’Honshu (Japon). Ce chasseur né est par la suite devenu un chien de garde et de combat. Au Japon, il fait partie des traditions japonaises à défendre et conserver. Il ne faut pas confondre l’Akita inu avec l’Akita américain, ou grand chien américain, issu d’une lignée sanguine différente, la Dewa, qui témoigne de croisements clairs avec des molossoïdes ; l’Akita est quant à lui issu de la lignée Ichinoseki, choisie par les Japonais comme la lignée idéale.
Caractéristiques physiques
L’Akita est un chien bien proportionné avec une solide ossature. Il possède un front large et son stop est prononcé. Assez petits, ses yeux sont triangulaires, de même que ses oreilles, massives, en pointe légèrement arrondie et penchées vers l’avant.
Sa robe
Sont admis comme couleurs de robe le sésame, le fauve, le bringé et le blanc ; il est par ailleurs important que toutes ces couleurs, à l’exception du blanc, présentent de "l’urajiro", c'est-à-dire un poil blanc sur les joues, sous la mâchoire, au niveau de la gorge, du poitrail et du ventre, mais aussi sur la partie inférieure de la queue et sur l’intérieur des membres.
Qualité et longueur du poil
Le poil est court et fourni, légèrement plus long sur le garrot et la croupe. En couverture, il est dur et droit ; le sous-poil est souple et dense.
Queue
Grosse et pleine, la queue est attachée haut et portée enroulée sur le dos.
Allure
En dépit de son apparence quelque peu trapue, l’Akita est un chien d’allure noble, d’une grande dignité, combinée à une grande simplicité. Son mouvement est élastique et puissant.
Taille et poids
Les femelles mesurent entre 58 et 64 cm, les mâles entre 64 et 70 cm ; le poids varie entre 30 et 50 kg.
Caractère et éducation
S’il se montre réservé avec les étrangers, comme tout chien primitif, l’Akita est un chien très affectueux, délicat et doux avec les membres de la famille. Il se montre toujours d’une grande dignité. Il a des aptitudes naturelles pour la garde. Il est néanmoins très bagarreur, en particulier s’il s’agit d’un mâle ; il a un fort caractère, combatif et dominant vis-à-vis de ses congénères. Les femelles sont beaucoup plus réservées. Ce chien peut facilement échapper au contrôle de son maître s’il ne s’adresse pas à lui de façon appropriée. C’est pourquoi il est nécessaire de lui donner très tôt une éducation stricte, dans un climat de confiance et de respect mutuel. Il faut également le socialiser très jeune.Caractère : affectueux, calme, intelligent, fidèle, difficile à éduquer, têtu
Alimentation
L’Atika est un petit mangeur et une fine gueule. Au Japon, il était traditionnellement nourri de riz et de poisson. Aujourd'hui, une alimentation familiale ou industrielle lui convient parfaitement. Il aime la viande et le poisson : il a besoin d’acides gras et d’oméga 3 et 6, avec un apport de protéines peu important.
Santé
Ce chien rustique est néanmoins touché par deux maladies auto-immunes : l'adénite sébacée, une maladie de peau qui se manifeste notamment par une perte du poil ; le VKH, qui est une inflammation du cerveau et de l’œil, s’accompagnant de dépigmentation du nez et de la peau. Espérance de vie : environ 11 ans
Cadre de vie
Si l’Akita se plaît à vivre en plein air, quelle que soit la saison, il n’apprécie rien tant que rester près de son propriétaire. Il peut néanmoins passer plusieurs heures seul à condition d’y avoir été habitué dès son plus jeune âge. Il est en outre très calme, même s’il peut se montrer très joueur, n’aboyant que rarement. Il supporte très bien de vivre en appartement. S’il apprécie les balades, il préférera se détendre sur un canapé aux côtés de son maître.
Avec les enfants
L’Akita est un chien adorable avec les enfants de la famille, qu’ils précèdent ou succèdent sa propre arrivée, mais il sera beaucoup plus réservé avec les autres ; peu sociable en effet, il les toisera d’un regard supérieur.

Akita américain

71

L'akita américain est un chien de compagnie très sensible aux allures nobles. Ce brave contemplatif d'origine nippone sait rester calme en toutes circonstances, indiquant indéniablement la voie de la sagesse à son maître.
Origines et histoire
L'histoire de l'akita américain coïncide avec celle de l'akita japonais. Dès 1603, les chiens akita matagis de la région d'Akita ont été employés pour le combat, alors que le rôle était de chasser l'ours. Les akitas matagis ont fait l'objet de croisements avec le tosa et le mastiff en 1868 pour augmenter leur taille. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la police ordonna la confiscation de tous les chiens, à l'exception des bergers allemands qui se rendaient utiles pour l'armée.Après la guerre, les akitas étaient menacés d'extinction. Les amoureux de la race tentèrent de la restaurer en important aux Etats-Unis les akitas, dont la morphologie était révélatrice de l'apport de sang de bergers allemands et de mastiffs. Le Club américain de l'akita est fondé en 1956 et le Kennel Club américain accepta la race en octobre 1972. Or, aucune nouvelle ligne de sang japonais ne vint enrichir l'élevage aux Etats-Unis. Ainsi, deux races bien distinctes furent créées, celle de l'akita américain et de l'akita inu.
Caractéristiques physiques
L'akita américain est un chien de grande taille à la morphologie équilibrée et à l'ossature lourde. Sa tête large en forme de triangle émoussé possède de petits yeux marron foncé légèrement triangulaires et un museau épais. Les petites oreilles triangulaires sont bien érigées et portées vers l'avant. Sa longue queue est généreusement fournie en poils et enroulée sur le dos ou les flancs. Son poil est droit et un peu rehaussé, avec un doux sous-poil bien épais et dense. Blanc, rouge, fauve, tacheté, bringé, toutes les couleurs sont admises. La tête des chiens blancs est recouverte d'un masque, et leur truffe peut être légèrement dépigmentée. La couleur peut varier entre le sous-poil et le pelage.
Caractère et éducation
D'un tempérament amical et calme, l'akita américain est une énigme à lui seul. Extrêmement fidèle et dévoué comme le prouve la célèbre histoire d'Hachiko, ce beau nounours reste assez réservé envers les humains, même avec son maître. Pantouflard, il est également propre et même maniéré. Lorsqu'il est chiot, il est espiègle et ouvert à tout, puis change en grandissant pour devenir indépendant et dominant avec ses congénères. Il est donc essentiel de lui consacrer beaucoup de temps lorsqu'il est petit pour le sociabiliser et en faire un compagnon équilibré.L'akita américain est très intelligent et sait rapidement prendre des initiatives et analyse d'abord la situation avant de prendre une décision. Digne, courageux et docile, il observe et détermine instantanément ce qu'il peut obtenir ou faire. Sachant se défendre seul et chasser, il n'a pas besoin de vivre en meute. Il est donc impératif de lui montrer dès le plus jeune âge que c'est son maître le chef. Son éducation ne doit pas être brutale au risque d'en faire un chien agressif, mais être menée avec beaucoup de patience et fermeté. Il se montre réellement motivé lorsqu'il apprend avec la nourriture. S'il respecte son maître, il le suivra en revanche au bout du monde.Caractère : calme, intelligent, réfléchi, fidèle, émotif.
Alimentation
Son alimentation doit être constituée de nourriture saine et complète. Les croquettes de bonne qualité suffisent à une alimentation équilibrée. En période de croissance, les croquettes doivent contenir de préférence un taux de protéines avoisinant 26 %, pas plus, afin qu'il grandisse doucement.
Santé
L'akita américain peut souffrir de maladies courantes chez les grands chiens, comme le retournement d'estomac, la dysplasie des hanches et l'atrophie progressive de la rétine. Ce brave compagnon étant également prédisposé aux ruptures de ligaments croisés, il est fondamental de surveiller sa croissance et de modérer l'exercice physique jusqu'à l'âge de un an. L'akita américain peut rencontrer des pathologies génétiques comme le syndrome de Vogt-Koyanagi-Harada et l'adénite sébacée, qui attaquent le système immunitaire. Espérance de vie : environ 10 ans.
Cadre de vie
L'akita américain peut vivre dedans ou dehors, grâce à sa fourrure qui lui permet de supporter facilement les basses températures. La vie en appartement lui convient seulement s'il a l'opportunité de se dépenser tous les jours. Il a besoin de contacts avec sa famille et de stimulations quotidiennes. Il n'est pas fait pour rester seul du matin au soir dans le jardin.
Avec les enfants
Un akita qui grandit auprès des enfants sera très tolérant et doux avec eux. Il en fera même ses petits protégés. Cependant, s'il n'est pas élevé avec des enfants, des mouvements brusques risquent de mettre sur ses gardes ce chien extrêmement émotif et sensible. Aux Etats-Unis, par simple prudence, l'association Akita Rescue ne place pas un akita âgé de plus de un an dans un foyer où vivent des enfants de moins de douze ans.

Berger allemand

72

Le berger allemand, German Schepherd, est un chien très apprécié pour son allure, amis aussi son dynamisme et son caractère obéissant. De taille légèrement supérieure à la moyenne, le berger allemand est assez allongé, robuste et très musclé.
Origines et histoire
Les premières traces du berger allemand remontent au VIIe siècle. Les personnes qui se rendaient coupables du meurtre d'un chien de berger étaient juridiquement punies d'une amende de 3 solidis, soit 38 marks environ. La race serait apparue véritablement au Xe siècle lorsque des moines de la vallée de Munster auraient accouplé des chiens de berger avec des loups apprivoisés. En 1606, Konrad Gesner décrit des chiens blancs afin que les bergers ne les confondent pas avec les loups qui attaquent les troupeaux.Dans les années 1870, l'élevage des moutons et les chiens de berger commençaient à être sérieusement menacés par l'industrialisation. Un groupe de cynophiles décida de protéger les races de berger en croisant le berger de Württemberg, grand et solide, à la tête forte et aux oreilles tombantes, aux poils sombres et épais, et le berger de Thuringe, à la fourrure grise et courte, aux oreilles droites et doté d'une ossature moyenne. Tandis que l'un protégeait les troupeaux en montagne, l'autre est apprécié pour sa rapidité et sa vigilance indispensables pour conduire les troupeaux. Cette nouvelle race, symbole de la rigueur et de la qualité allemande, est rapidement devenue populaire dans une large partie de la planète, notamment grâce au colonel Von Stephanitz et aux éleveurs fiers de propager un chien d'une rare beauté, empli de qualités, docile, résistant et facile à éduquer. Le berger allemand est devenu un fidèle compagnon pour les citadins qui lui trouvent une grande ressemblance avec les loups. Le berger allemand fut officiellement reconnu en 1898. Dès 1901, ce chien polyvalent fut dressé pour intégrer la police, puis les douanes et enfin l'armée qui y a recouru pendant la Première Guerre mondiale pour accomplir d'innombrables missions telles que sentinelles, porteurs de messages ou de médicaments, tireurs de brancards, et bien d'autres encore. La France considéra le berger allemand dès 1920 mais en le nommant Chien de Berger d'Alsace, la fin des hostilités étant trop récente pour lui donner une origine ennemie. Lors de la Seconde Guerre mondiale, le berger allemand fut utilisé par toutes les armées du monde. Injustement associé aux Nazis, le berger allemand cesse par la suite d'intéresser les acheteurs étrangers. Puis dans les années cinquante, la race recommence à se développer.
Caractéristiques physiques
La tête et le corps sont parfaitement proportionnés. Le crâne est modérément large entre les oreilles et le museau est trapu, la truffe est noire, les lèvres foncées. Les mâchoires doivent être fortement développées. Les oreilles sont larges à la base, portées bien droites et pointues, d'une grandeur moyenne. Les yeux en amande sont très foncés et légèrement obliques.
Sa robe
Le berger allemand peut être noir et gris charbonné, avec des taches fauves ou brunes régulières.
Qualité et longueur du poil
Le poil est dur et court, compact et droit, fourni d'un sous-poil épais.
Queue
La queue est naturellement longue et doit atteindre le jarret, mais ne doit pas dépasser le milieu du métatarse. Elle est portée tombante en décrivant une légère courbe.
Allure
La silhouette au dos descendant du berger allemand apparaît dans les années soixante-dix. Son allure est alors plus rasante qu'auparavant et lui fournit davantage d'endurance dans le trot. Le berger allemand est un grand chien athlétique doté de membres harmonieux et puissants permettant de pousser le postérieur et d'allonger la partie antérieure, faisant du berger allemand un pur trotteur.
Taille et poids
Le mâle mesure entre 60 et 65 cm et la femelle de 55 à 60 cm. Le mâle pèse de 30 à 40 kg, et la femelle de 22 à 32 kg.
Caractère et éducation
Chien de travail intelligent, doué d'un instinct prononcé pour la garde des troupeaux, le berger allemand est un chien joyeux qui aime jouer. Il est très facile à dresser puisqu'il cherche toujours à plaire à son maître. Du chien de compagnie au chien de garde, de défense, de secours, le berger allemand convient à toutes les familles et représente le compagnon de jeu idéal des enfants. Idéal pour l'attaque, il devient une arme redoutable. Son flair en fait un chien d'avalanche et de secourisme des plus compétents. Calme, doux et extrêmement intelligent, il fait office de chien d'aveugle compétent et sérieux.
Alimentation
L'alimentation d'un berger allemand dépend essentiellement de son âge, de son poids mais surtout de son activité. Il est impératif de suivre un régime sain et adapté pour éviter les risques d'obésité, carie, hépatites, eczéma, maladies intestinales, rachitisme. Son maître doit lui donner une nourriture fraîche et abondante, les croquettes et biscuits ne devant servir que de complément ou d'appoint. Le berger allemand doit consommer quotidiennement une nourriture riche en protéines rencontrées dans les viandes crues et les laitages. Il doit avaler une dose raisonnable de glucides, des sucres naturellement présents dans les fruits mais aussi les friandises. Il est important de ne pas en abuser sans les supprimer pour autant, tout comme les lipides très calorifiques et tout aussi énergétiques. Il convient d'ajouter des sels minéraux qui se trouvent notamment dans le poisson, et des légumes pour leurs vitamines. Les œufs et une petite cuillère d'huile une fois de temps en temps subliment le poil qui retrouve sa brillance. La valeur nutritive des abats n'est pas intéressante, tandis que le porc se révèle être indigeste.
Santé
Le berger allemand est un chien rustique et très robuste. Comme tous les chiens de grande taille, il est sujet à la dysplasie de la hanche. Ce problème est surveillé de près et les meilleurs éleveurs n'utilisent que des sujets non touchés par la dysplasie pour la

reproduction.Espérance de vie moyenne : environ 13 ans

Cadre de vie

Le berger allemand peut vivre dehors en toute saison. Toutefois, il a besoin de contact humain et apprécie la chaleur d'un foyer aimant. La vie en appartement est envisageable à condition de multiplier les sorties et de redoubler de présence humaine. Dans tous les cas, son maître doit lui faire beaucoup d'exercice physique.
Avec les enfants
Un berger allemand bien socialisé ne mord pas. L’enfant est considéré comme un membre de la meute et le petit du dominant, autrement dit son maître. Si l'enfant a bien compris qu'il ne doit pas dominer le chien, les échanges seront des plus paisibles. Le berger allemand est protecteur par nature et entretiendra une relation tendre avec les enfants. Il se rend parfaitement compte de la vulnérabilité des bouts de chou et adapte ses jeux et sa force pour ne jamais les brusquer.

Berger belge Malinois

73

Selon la longueur et la couleur de sa robe, le berger belge, est appelé groenendael, tervueren, laekenois ou malinois. Ce chien joueur et extrêmement intelligent saura séduire aussi bien les familles que les sportifs.
Origines et histoire
À la fin des années 1800, des chiens conducteurs de troupeaux se distinguent par leurs poils de textures et de coloris très divers. Un groupe de cynophiles, dirigé par le professeur de zootechnie Adolph Reul de l'école vétérinaire de Cureghem, effectue les premières sélections vers 1885. Le patrimoine génétique canin est si confus que ces passionnés tentent alors d'y mettre un peu d'ordre, organisant le 15 novembre 1891 un recensement des chiens autochtones. Les sujets nettement hors du type « berger » sont éliminés, et émergent ainsi trois catégories : les chiens à poils longs, les chiens à poils durs, les chiens à poils ras. Le premier standard est publié en 1894. C'est à ce moment que la race naît officiellement.Le berger belge à poil long noir est appelé pour la première fois groenendael en 1898, du nom du château de son principal éleveur.À la même époque, des bergers belges fauves à poils durs, élevés au château royal de Laeken, sont baptisés laekenois. Un brasseur de la bourgade de Tervueren possède un élevage de bergers belges à poils longs et fauves, qui prennent le nom de cette commune. Enfin, les bergers belges à poils courts de la région de Malines sont appelés des malinois. Les premiers spécimens ont été enregistrés dans le Livre des origines de la société royale Saint-Hubert en 1901. Le caractère est fixé aux alentours de 1910.
Caractéristiques physiques
Le berger belge est un chien rustique harmonieusement proportionné. Plus souple et plus léger que le berger allemand, le berger belge possède un corps droit et une ossature puissante. Sa tête est longue et bien ciselée, de largeur moyenne avec un front plutôt plat. Le museau est joliment sculpté et le stop modéré. Les oreilles, triangulaires et raides, sont attachées haut. Quant aux yeux, leur couleur est foncée et leur taille de grandeur moyenne. Le cou est bien musclé, sans peau pendante. Son allure lui confère une impression d'élégance.
Sa robe
Quatre variétés de robe sont répertoriées pour le berger belge : poils longs noirs zains pour le groenendael, poils longs fauve charbonné ou gris charbonné pour le tervueren, poils courts fauves et charbonnés avec masque noir pour le malinois, poils durs fauves avec des traces de charbonné pour le laekenois. Bien que les différentes robes donnent l'impression de se trouver face à quatre races bien distinctes, il s'agit bien de la même espèce avec des chiens parfaitement identiques.
Qualité et longueur du poil
Toutes les variétés de bergers belges possèdent une fourrure dense et serrée. Un généreux sous-poil laineux les protège de toutes les intempéries, du froid comme du chaud. En revanche, la longueur et la texture du poil diffère d'une variété à l'autre. Le poils est long pour le groenendael et le tervueren alors qu'il est court pour le malinois et dur pour le laekenois.
Queue
De longueur moyenne, la queue est portée pendante lorsque le chien est au repos. Elle se soulève dès que l'animal est en action.
Allure
Le berger belge est doté d'un tempérament alerte et d'un caractère assuré. Il s'agit d'un bon galopeur, ses mouvements sont donc particulièrement vifs. Mais le pas et surtout le trot sont ses allures habituelles. Au trot, le mouvement est régulier et aisé, avec une bonne poussée des postérieurs sans que les antérieurs soient levés trop haut. La démarche est rapide et élastique, le berger belge semble infatigable. Lancé en pleine vitesse, il est capable d'effectuer un changement soudain de direction. Ceci est dû à son instinct protecteur, lui offrant une tendance marquée à se mouvoir en cercles.
Taille et poids
Le mâle mesure 60 à 66 cm au garrot et pèse de 25 à 30 kg. La femelle mesure de 56 à 62 cm au garrot pour un poids de 20 à 25 kg.
Caractère et éducation
Le berger belge est apprécié pour son caractère joyeux et joueur. Il n'hésite d'ailleurs pas à suivre les enfants dans toutes leurs aventures. Le malinois se veut docile, tandis que le groenendael et le tervueren sont un soupçon plus fougueux. Merveilleux chien de compagnie, c'est aussi un robuste travailleur, couramment employé comme gardien, chien de recherche, d'assistance, de défense ou de catastrophe. Nerveux et très actif, le berger belge est un inégalable chien d'agility pouvant se mesurer aisément au border collie. Compagnon fidèle, le berger belge est facile à dresser. Il faut dire que ce chien de berger se montre d'une intelligence vive et n'est en aucun cas agressif. Néanmoins, certains sujets peuvent être un peu méfiants au point d'éprouver quelques difficultés dans leur travail de défense. Ce problème peut être rapidement résolu en faisant appel à un bon dresseur.
Alimentation
Comme tous les grands sportifs, le berger belge a besoin d'une alimentation adaptée. En période d'entraînement, ses apports en protéines et en glucides doivent être plus élevés. Le chien pourra ainsi fournir des efforts importants sur une longue durée. Le reste du temps, le berger belge peut se nourrir de croquettes ou de pâtée industrielles de qualité. Il convient de privilégier une nourriture hautement digestible à donner de préférence en deux fois dans la journée. Comme tous les grands chiens, le berger belge peut souffrir de torsions et dilatations d'estomac. Les rations ne doivent donc pas être trop grosses et intervenir bien avant ou après les efforts. Bien entendu, il doit toujours avoir un grand bol d'eau fraîche à disposition.
Santé
Le berger belge est une race robuste et rustique qui jouit d'une bonne santé. Il est relativement épargné par la dysplasie. Bâti pour résister aux variations climatiques, ce chien de berger est habitué à la vie en plein air. Le malinois ne nécessite pas de grandes séances de toilettage, contrairement au groenendael et au tervueren à la longue fourrure. Dans tous les cas, ils doivent tous recevoir un brossage régulier afin d'éliminer le poil mort. Les articulations des chiens de travail devront enfin être surveillées de près. Volontaire et énergique, le berger belge ne sait pas s'économiser. Ses propriétaires devront impérativement le calmer pendant sa croissance et limiter les séances d'activité. Espérance de vie : de 12 à 15 ans.
Cadre de vie
Doué d'un instinct prononcé pour la conduite des troupeaux, le berger belge peut vivre dehors comme à l'intérieur. Il a besoin de se dépenser quotidiennement et préfère s'épanouir dans un jardin. S'il est en appartement, son maître devra le sortir davantage.

Berger blanc suisse

74

Le berger blanc suisse est un chien de berger d'une extrême gentillesse qui saura séduire les sportifs comme les enfants. Sa ressemblance avec le loup lui donne une élégance et un petit air sauvage qui n'est pas sans déplaire aux amoureux des canidés.
Origines et histoire
Le berger blanc suisse a fait sa première apparition en Allemagne à la fin du 19e siècle. Un officier de cavalerie prussien, Max von Stephanitz, ambitionna de créer le chien idéal. Il voulait un animal intelligent, équilibré et d'allure noble et raffinée. Par conséquent, il croisa des chiens de ferme et obtint le berger allemand. Bien que la couleur blanc unicolore fût exclue du standard, il était établi qu'elle apparaît régulièrement dans les portées de bergers allemands. Dès les années 1910 et 1920, les bergers blancs ont pris la direction de l'Amérique du Nord, se faisant très rares en Europe à cause de l'élimination des chiots à leur naissance. L'American Kennel Club les inscrivit sur ses registres en 1917 sous la dénomination de bergers blancs canadiens. La race réapparue en Europe dans les années 1970 en Suisse et fut officiellement reconnue par la Fédération Cynologique Internationale à la fin de l'année 2002 sous le nom de berger blanc suisse.
Caractéristiques physiques
Un peu plus allongé que le berger allemand et recouvert d'une épaisse fourrure blanche, le berger blanc suisse est un chien de berger de taille moyenne, puissant, bien musclé, au corps parfaitement horizontal. Ses oreilles triangulaires sont grandes et dressées, ses yeux sont en amande et peuvent être bruns ou fauves.
Sa robe
La robe est blanche à double poil.
Qualité et longueur du poil
Le poil est long ou de taille moyenne, dense et bien couché. Le sous-poil est abondant, le poil de couverture lisse et dru, légèrement ondulé.
Queue
En forme de sabre, la queue est bien touffue et attachée plutôt bas, atteignant au moins le jarret. Elle pend au repos ou peut être légèrement incurvée vers le haut dans son dernier tiers. Lorsque le chien est en éveil, sa queue est portée bien plus haut sans jamais dépasser la ligne du dos.
Allure
La silhouette du berger blanc suisse est élégante et harmonieuse avec une bonne musculature et une ossature peu lourde. Sa démarche soutenue arbore un rythme régulier. Les foulées sont de grande amplitude avec de puissantes foulées. Le trot est étendu et léger. La robe blanche du berger blanc suisse alliée à la pigmentation sombre de ses yeux en font un chien de berger charmant empli de charme.
Taille et poids
Le berger blanc suisse mâle mesure 60 à 66 cm au garrot tandis que la femelle mesure entre 55 et 61 au garrot. Le mâle pèse entre 30 et 40 kg et la femelle 25 à 35 kg.
Caractère et éducation
C’est un chien équilibré, toujours très attentif et vigilant. Pouvant se montrer un peu réservé envers les étrangers, le berger blanc suisse n'est jamais peureux ou agressif. Il est essentiel de lui faire partager vos promenades le plus tôt possible pour le sociabiliser au monde qui l'entoure. De plus, le beau blanc aime faire des activités en compagnie de son maître, aussi bien la randonnée que les sorties en ville. Sa loyauté et sa fidélité ne font aucun doute. Ne donnant pas son amitié à n'importe qui, il est à l'écoute de son maître et se montre très docile. Extrêmement réceptif au dressage, le berger blanc suisse est un très bon chien de travail et d'utilité doué d'une intelligence hors norme, et brille dans de nombreuses disciplines comme l'agility et la défense. Le berger blanc suisse est également un bon gardien de la maison. Enfin, il supporte mal la solitude et s'épanouit au contact humain, au risque de devenir destructeur et réellement malheureux.
Alimentation
L'alimentation industrielle propose des croquettes et des boîtes à un coût modéré, parfaitement adaptées à la croissance, à l'âge adulte et au troisième âge du berger blanc suisse. Les repas doivent être fractionnés, au moins jusqu'à l'âge adulte. Il est important de laisser de l'eau fraîche à disposition du chien de manière permanente. Si la nourriture n'a pas été consommée après quelques minutes, veillez à retirer la gamelle, car le libre-service encourage le grignotage.
Santé
Plutôt robuste, le berger blanc suisse peut être sujet à des problèmes de diarrhées et de dysplasie des hanches. Très proche de son maître, il présente souvent un comportement d'hyper-attachement. Il est d'autre part primordial de le vermifuger deux à trois fois par an, de le vacciner régulièrement et de le protéger des puces et des tiques tout au long de l'année. Enfin, deux brossages par semaine sont indispensables pour laisser la peau respirer. Espérance de vie : 14 ans.
Cadre de vie
Malgré son aspect de loup blanc, le berger blanc suisse est un chien calme qui s'adapte aisément au rythme de vie de son maître. Pour son équilibre, il ressent tout de même le besoin de se défouler régulièrement dans de longues balades. Il peut vivre en ville à condition de lui assurer au moins deux à trois longues sorties par jour et de le faire courir le week-end à la campagne. L'essentiel pour lui demeure la présence de son maître.
Avec les enfants
Le berger blanc suisse s'entend bien avec les enfants et s'avère être un très bon compagnon de jeu.

Berger d'Asie centrale

75

Sous son allure de gros nounours, le berger d'Asie centrale est un chien de garde massif qui se montre très tendre avec sa famille.
Origines et histoire
La race est issue de croisements naturels entre le dogue tibétain et des chiens de berger des régions montagneuses du sud de l'Oural, en passant par l'Afghanistan à la mer Caspienne. Le berger d'Asie centrale, également appelé Ovtcharka d'Asie centrale, servait à protéger le bétail et la propriété de son maître. Actuellement, il est menacé d'extinction à cause des guerres et des troubles politiques qui agitent le pays d'origine. Ailleurs, des croisements incontrôlés mettent en péril la qualité génétique de la race.
Caractéristiques physiques
Ce chien de montagne possède un corps volumineux et des membres d'une forte ossature. Sa tête est imposante, avec un gros museau rectangulaire plutôt court, un stop peu marqué et de petits yeux ovales bien espacés et sombres. Traditionnellement amputées très courtes, les oreilles triangulaires peuvent être laissées pendantes. La queue est également écourtée ou laissée longue, tombant en panache. La robe est fournie de poils lisses courts pouvant être blanc, crème, roux, brun, fauve, charbonné, gris, noir, bringé, tacheté, pie. Le sous-poil est laineux et épais. Le poil est plus long au cou et derrière les oreilles, ainsi que sur les faces postérieures des pattes et sur la queue.

Caractère et éducation

Calme, équilibré et courageux, le berger d'Asie centrale est doté d'un fort instinct de protection. Il est très intelligent, réactif et peut se montrer agressif et mordant. Son éducation, stricte et ferme, ne doit donc pas encourager ces caractéristiques au risque que le chien prenne le dessus.
Alimentation
 Il est fondamental d'apporter une nourriture riche et équilibrée dans la phase de croissance. À partir de 5 à 6 mois, il faut néanmoins veiller à ne pas suralimenter ce grand chien qui risquerait de rencontrer des problèmes de surpoids. Le berger d'Asie centrale adulte doit s'alimenter avec parcimonie. Il lui arrive de manger très peu pendant une période. Aucune inquiétude, son appétit revient au bout de quelques jours.
Santé
Rustique et robuste, le berger d'Asie centrale peut supporter des températures très basses. En revanche, il peut être sujet à la dysplasie de la hanche. Espérance de vie moyenne : 15 ans
Cadre de vie
 Le berger d'Asie centrale est mieux dans le jardin que dans une maison surchauffée, quelle que soit la saison. En revanche, il a besoin de fréquents contacts avec son maître et sera le plus heureux avec d'autres congénères. Idéalement, le foyer devra comporter quelques animaux domestiques à protéger. Très endurant, il a besoin d'espace et d'exercice, ainsi que de travailler en tant que protecteur de troupeau ou de la propriété de sa famille.
Avec les enfants
Compagnon de jeu adoré des enfants, le berger d'Asie centrale est toutefois fougueux et pourrait bousculer les tout-petits.

Berger de Beauce

76

Le berger de Beauce, ou Beauceron, séduit pour sa robustesse et son rôle de gardien qu'il accomplit à merveille.
Origines et histoire
Le berger de Beauce s'est fait connaître en 1863 lors de la première exposition canine française où il dévoila ses qualités de gardien de moutons et de conducteur de troupeaux. En 1893, le vétérinaire Pierre Mégnin, qui fut à l'origine de l'appellation de la race, le différencie de son cousin à poil long, le Berger de Brie.
Caractéristiques physiques
Doté d'une robe noire et feu ou arlequin, le berger de Beauce se distingue par un double ergot aux membres postérieurs. Sa tête longue est plate avec un stop peu accentué et des yeux très foncés. Ses oreilles peuvent être coupées, sinon, elles doivent être plates et plutôt courtes.
Caractère et éducation
Méfiant envers les étrangers, le berger de Beauce accomplit aisément les tâches de garde et de défense. Il possède un sens des responsabilités très développé, il a alors tendance à remplacer un maître un peu trop permissif pour décider à sa place ce qui lui paraît le plus juste. Son éducation doit donc être parfaitement cadrée. Malgré sa puissance physique et son fort tempérament, il montre une affection immodérée à sa famille.
Alimentation
Le Beauceron a un appétit féroce. Son alimentation quotidienne se constitue de 500 à 700 g de croquettes de qualité adaptées à son état de santé, son âge et son poids.
Santé
Le berger de Beauce exige un simple brossage hebdomadaire pour maintenir un pelage sain. Il est prédisposé à la dysplasie de la hanche provoquée par ses doubles ergots qui poussent de manière exagérée, à l'atrophie progressive de la rétine et aux maladies cardiaques congénitales.Espérance de vie : environ 12 ans
Cadre de vie
Le beauceron doit pouvoir se dépenser régulièrement, la vie citadine s'accommode mal avec son énergie débordante. Sportif et polyvalent, il peut pratiquer diverses activités, aussi bien le gardiennage que le sauvetage, le pistage, le traîneau, que les concours de beauté ou encore l'agility. En conjuguant l'air libre, l'espace, l'exercice physique et votre amour, votre chien sera parfaitement équilibré et heureux.
Avec les enfants
Bien que parfois brutal étant donné qu'il ne connaît pas sa force, c'est un chien très doux et patient avec les enfants de la famille.

Berger de Brie ou briard

77

Le berger de Brie (briard en anglais) est un chien de berger aux longs poils souples. Il est bon gardien et énergique.
Origines et histoire
Le berger de Brie est une race très ancienne, mais qui n'a connu sa popularité qu'à partir de 1863. Il pourrait être issu de croisements entre le barbet et le beauceron.
Caractéristiques physiques
C'est un chien à poils longs. Il peut être noir, gris, fauve.
Caractère et éducation
Le briard est sensible et obéissant, débonnaire et gentil. Il est très sociable tout en conservant son instinct de chien de berger. Il est équilibré et courageux mais peut se montrer têtu. Il doit avoir un maître strict mais doux.
Alimentation
Il peut être sujet au retournement de l'estomac. Il ne doit pas faire d'efforts physiques avant et après les repas.
Santé
C'est un chien très robuste, rarement malade. Son poil demande un entretien quotidien.Espérance de vie : 13 ans
Cadre de vie
Il est plus heureux s'il peut accéder à un jardin tout en étant proche de la famille.
Avec les enfants
Il est particulièrement sociable avec les enfants, même très jeunes. Il adore jouer.

Berger du Caucase

78

Le berger du Caucase est un grand chien de garde. Très protecteur, c'est un chien qui doit avoir un maître averti et dont l'agressivité ne doit pas être stimulée.
Origines et histoire
Ses origines sont incertaines, mais le berger du Caucase est sans doute un descendant des mâtins tibétains. C'est une race très ancienne, qui n'est apparue hors de Russie qu'à la fin des années 1970.
Caractéristiques physiques
Le berger du Caucase est un grand chien très robuste et massif, puissant et impressionnant. Il a une grosse tête au front large, un museau court, des petits yeux foncés de forme ovale. Ses oreilles sont pendantes, son dos large. Le poil peut être long, mi-long ou court. La robe peut avoir des nuances variées avec des zones grises.
Caractère et éducation
Le berger du Caucase conserve ses instincts de chien de garde. Il est très courageux et toujours prêt à défendre ses maîtres. Il est particulièrement méfiant envers les inconnus. Etant donné sa corpulence et son instinct de garde, il ne doit pas être mis entre les mains d'un maître novice. Bien éduqué et socialisé très jeune, c'est un chien calme, équilibré et affectueux. Il est toujours très réactif. Son agressivité ne doit pas être stimulée, car il peut devenir mordant s'il se sent agressé ou simplement provoqué. Caractère : méfiant, réactif, calme, courageux, protecteur, endurant.
Alimentation
Il est recommandé de choisir des croquettes spéciales "grandes races" de très bonne qualité, parfaitement digestibles et plutôt de grosse taille pour les inciter à mâcher. Le risque d'obésité doit être surveillé.
Santé
Le berger du Caucase est rustique, ne craint rien et peut vivre dans des conditions hostiles. Il faut savoir que les portées sont souvent très chargées, et il n'est pas rare d'avoir quinze à seize chiots à la fois. C'est donc très difficile pour la mère de tous les élever et les surveiller. Espérance de vie : environ 10 ans.
Cadre de vie
Etant donnée sa grande taille, le berger du Caucase n'est pas fait pour vivre dans un appartement. Il a un grand besoin d'espace et ne peut rester enfermé toute la journée.
Avec les enfants
Socialisé très jeune et bien éduqué, le berger du Caucase peut vivre avec des enfants, mais toujours sous surveillance.

Berger Hollandais

79

Le berger hollandais est un chien de berger. Il ressemble beaucoup au berger belge dont il est dérivé. C'est un chien peu connu en France mais obéissant, docile et très dévoué.
Origines et histoire
Le berger hollandais est dérivé du berger belge. Il est apparu à la fin du XIXe siècle aux Pays-Bas mais également en Belgique où il était utilisé pour garder les troupeaux. Comme pour le berger belge, il existe trois variétés : à poil ras (très présents en Hollande), à poil dur (peu courant) et à poil long (rarissime).
Caractéristiques physiques
Le berger hollandais est un chien de taille moyenne, musclé, puissant et bien proportionné. Il a une mâchoire forte, des yeux foncés légèrement obliques, des oreilles érigées. Sa robe peut être de couleur rouge, jaune ou brune avec des striures dorées ou argentées.
Caractère et éducation
C'est un animal obéissant et docile, toujours alerte, très attaché à son territoire et à son travail. Il a peu d'exigences et supporte facilement la fatigue ou les intempéries. Il est apprécié pour son habileté à diriger les troupeaux et la promptitude de ses réflexes. Il est un très bon gardien et déteste la solitude. Il est facile à éduquer.
Alimentation
Comme tous les chiens de grande ou moyenne taille, le berger hollandais peut être sujet au retournement d'estomac. Il faut donc lui éviter tout effort physique avant et après les repas. Une alimentation de qualité est indispensable pour le garder en bonne santé.
Santé
Le berger hollandais est un chien particulièrement résistant qui s'adapte à de nombreuses situations. Cette race est sujette à la dysplasie des hanches. Espérance de vie : environ 14 ans
Cadre de vie
Il aime être entouré par les humains et sera plus heureux dans une maison avec un jardin. S'il ne peut se dépenser physiquement, il est malheureux et peut devenir destructeur. La vie en appartement est donc déconseillée à moins de l'emmener chaque jour pour de longues sorties.
Avec les enfants
C'est un chien doux et attentif avec les enfants. Il est très très protecteur envers les membres de sa famille.

Billy

80

Le billy est un chien courant de grande taille, élégant et musclé. Il est obéissant et gentil, mais a besoin de beaucoup d'exercice. C'est un vrai professionnel de la chasse.
Origines et histoire
La race fut créée à la fin du XIXe siècle pour faire renaître les chiens blancs du roi. Il tire son nom de la propriété de Hublot du Rivault, un veneur du Poitou. Sa survie est en péril.
Caractéristiques physiques
Le billy est un chien bien bâti, fort et léger à l'allure noble et distinguée. La tête est fine et sèche, le nez très développé. Les yeux sont vifs, les oreilles plates. Le poil ras et dur est blanc, café au lait ou blanc avec des taches jaune clair.
Caractère et éducation
Le billy est hardi, courageux, féroce à la chasse, mais affectueux, calme et obéissant à la maison. Il supporte mal les autres chiens.
Alimentation
L'alimentation industrielle sèche de bonne qualité convient à ce chien.
Santé
C'est un chien robuste, mais sujet à des problèmes héréditaires. Espérance de vie : 12 ans
Cadre de vie
Ayant besoin de beaucoup d'exercice physique, il n'est pas fait pour vivre en ville.
Avec les enfants
Il est très doux avec les enfants.

Bouvier bernois

81

Le bouvier bernois est un chien de moyenne à grande taille, appartenant au groupe des chiens de montagne et des bouviers suisses. Le bouvier bernois est équilibré, puissant et souple avec une morphologie spectaculaire, mise en valeur par sa robe tricolore. C'est un excellent chien de compagnie, calme, affectueux, particulièrement fidèle et gourmand.
Origines et histoire
Le bouvier bernois est une race très ancienne originaire de Berne en Suisse. Il aurait servi à transporter les bidons de lait des troupeaux vers les fromageries des montagnes suisses. Le bouvier bernois est aussi un excellent gardien de troupeaux, doté d'une prodigieuse mémoire. Il est particulièrement résistant aux conditions climatiques rudes. Le standard de la race fut publié en 1907. Dans les années 1940, le bouvier bernois était une race en voie d'extinction.
Caractéristiques physiques
Le bouvier bernois est un grand chien puissant et souple, bien proportionné avec des membres vigoureux. Son poil est long et légèrement ondulé. Il a une poitrine large, profonde et des membres musclés. C'est un gardien pacifique, mais tout à fait dissuasif pour les inconnus.
Sa robe
La robe du bouvier bernois est tricolore avec une majorité de noir mais aussi du feu sur le poitrail, la tête et les pieds. Il arbore un plastron blanc en forme de croix suisse sur le poitrail, une ligne blanche sur le front, le museau et entre les yeux. Le bout des pattes et l'extrémité de la queue sont blancs.
Qualité et longueur du poil
Le poil est mi-long légèrement ondulé, brillant et soyeux. Il est d'un noir soutenu et nécessite un brossage régulier. Les poils plus fins des oreilles, des pattes et de la queue sont à démêler plus particulièrement. C'est un poil résistant aux intempéries et aux basses températures.
Queue
La queue est touffue et descend au moins jusqu'au jarret. Au repos, elle est portée basse. En action, elle se relève à hauteur du dos ou même un peu plus haut.
Allure
Le bouvier bernois en action couvre beaucoup de terrain. Il a des allures faciles et régulières avec des enjambées dégagées et de forte amplitude.
Taille et poids
La hauteur idéale du mâle est de 66 à 68 cm, mais peut être comprise entre 64 et 70 cm. Pour la femelle, la taille idéale est de 60 à 63 cm, avec une tolérance de 58 à 66 cm. Le poids du mâle est compris entre 50 et 60 kg ; entre 40 et 45 kg pour la femelle.
Caractère et éducation
Le bouvier bernois est un chien calme, très amical envers tout le monde. Il est équilibré, fidèle et aussi courageux et dissuasif pour les inconnus. Une bonne éducation mise en place dès le plus jeune âge suffit à en faire un chien sociable. Il faut de la patience, car sa maturité comportementale n'est pas atteinte avant au moins dix-huit mois à deux ans. Il déteste la solitude, les hurlements, la brutalité.
Alimentation
La croissance du bouvier bernois est spectaculaire durant les deux premières années. Il doit recevoir des aliments adaptés à cette croissance et à sa morphologie. C'est un chien gourmand, qu'il ne faut pas pour autant suralimenter.
Santé
Ce chien de grande race est très robuste et résistant, mais il est exposé au problème de torsion de l'estomac. Il peut également être affecté par des problèmes de hanche.
Cadre de vie
Le bouvier bernois est un excellent chien de famille, qui a besoin d'espace et qui redoute la solitude. Même s'il n'est pas un grand sportif, les grandes promenades sont indispensables. Espérance de vie : de 7 à 10 ans.
Avec les enfants
Il peut tout à fait vivre avec des enfants, car il est attentif, vigilant, d'un bon naturel et docile.

Bouvier des Flandres

82

Le bouvier des Flandres est un chien de bouvier mais aussi un très bon chien de compagnie. C'est un grand chien au poil "en fil de fer". Il est un redoutable chien de garde mais très calme et affectueux.
Origines et histoire
Cette race serait originaire d'Espagne et aurait été importée dans les Flandres lors de leur occupation par les Espagnols. Elle serait née de croisements entre le Griffon et le Beauceron. Elle faillit disparaître durant la Première Guerre mondiale avant d'être utilisée comme chien de défense et de pistage.
Caractéristiques physiques
Le bouvier des Flandres a une tête massive avec une barbe et des moustaches, une truffe allongée et un museau large et puissant. Ses yeux sombres ont une expression loyale et énergique. Ses oreilles sont dressées en triangle. Le corps est puissant et court. Sa robe peut être noire, fauve, grise et ardoise.
Caractère et éducation
Le bouvier des Flandres est un chien fondamentalement doux, fidèle qui aime qu'on s'occupe de lui. Il est résistant et courageux. Très intelligent, il apprécie le travail. Il est très protecteur envers sa famille et peut être un redoutable gardien. Son dressage doit être ferme et équilibré. Une fois qu'un ordre est acquis, il l'est pour très longtemps. S'il est sociabilisé très tôt, il peut vivre en parfaite harmonie avec d'autres animaux. C'est un chien au caractère fort qui ne convient pas à un maître profane.
Alimentation
Comme tous les grands chiens actifs, le bouvier des Flandres doit recevoir une alimentation équilibrée et suffisamment énergétique. Des croquettes de bonne qualité permettent de le garder en bonne santé.
Santé
Le bouvier des Flandres est un chien robuste peu sujet aux maladies. Il est recommandé de limiter les efforts physiques intenses durant la croissance. Son poil doit être brossé régulièrement même s'il a peu tendance à s'emmêler. Les poils tombent par paquets. Espérance de vie : environ 14 ans
Cadre de vie
C'est un chien qui n'a pas besoin d'une activité physique intense. Toutefois, il apprécie les longues promenades quotidiennes et les courses à côté d'un vélo ou d'un joggeur sont particulièrement recommandées.
Avec les enfants
C'est un compagnon agréable pour les enfants et qui reste très doux. Toutefois, il est méfiant envers les étrangers.

Boxer

83

Le boxer appartient au groupe des molossoïdes. Le boxer est un chien de taille moyenne. Son poil est court, son corps musclé, sa tête cubique avec un museau court. C'est un chien fidèle et dévoué qui dépense beaucoup d'énergie.
Origines et histoire
La race fut créée en 1850 à Munich à la suite de croisements entre le Bull-Dog et le Bullembeisser Mastiff. Le premier type avait gardé la férocité de ses ancêtres mais des éleveurs s'employèrent à combattre son agressivité, à l'affiner et à lui donner l'allure qu'il a aujourd'hui. Le premier club du boxer fut fondé en 1895.
Caractéristiques physiques
Le boxer est un chien de taille moyenne au poil ras. Son aspect est ramassé avec une construction carrée et une ossature puissante. Sa musculature est sèche et très développée. Sa tête lui donne son aspect caractéristique. Elle doit être proportionnée au reste du corps, fine et sans ride. La mâchoire inférieure dépasse de la supérieure. Le nez est large et noir avec de vastes narines. Le cou est rond et vigoureux, les membres antérieurs très droits.
Sa robe
La robe du boxer est fauve ou bringée. On peut avoir des nuances allant du jaune clair au rouge cerf foncé. Le masque est noir. La robe bringée a des rayures foncées sur un fond fauve qui se détachent nettement du reste de la robe.
Qualité et longueur du poil
Le poil du boxer est ras et dur. Il doit avoir un aspect brillant. Les poils sont serrés.
Queue
La queue est attachée assez haut. Elle est le plus souvent laissée naturelle mais la caudectomie reste légale en France. Cette opération doit être réalisée dans les cinq jours suivant la naissance.
Allure
Le boxer a des allures vives, très élégantes. Elles donnent une impression de force et de noblesse. Il ne doit pas avoir l'air pataud.
Taille et poids
La taille d'un mâle au garrot doit être comprise entre 57 et 63 cm. La femelle mesure entre 53 et 59 cm. Le mâle pèse de 30 à 32 kg alors que la femelle affiche un poids de 24 à 25 kg.
Caractère et éducation
Le boxer est un chien qui doit être équilibré. Il fait preuve d'un grand attachement envers son maître, il est courageux et c'est un excellent défenseur. Il est méfiant vis-à-vis des étrangers mais se révèle très gai et joueur avec sa famille. Il a une forte tendance à l'exubérance et peut se montrer têtu. Le maître doit imposer des règles strictes dès le plus jeune âge. Il se révèle facile à éduquer mais il faut lui consacrer du temps. Caractère : le boxer est un chien fidèle, dévoué, intelligent et courageux.
Alimentation
Le boxer dépense beaucoup d'énergie et il paraît doué d'un appétit insatiable. Pour qu'il reste en bonne santé et conserve son aspect physique, il est très important qu'il ne soit pas en surpoids. Sa ration journalière peut être composée de croquettes de bonne qualité.
Santé
Même s'il semble robuste, le boxer est chien dont la santé est à surveiller. Il peut être sujet à des problèmes respiratoires, à des tumeurs malignes ou des cancers de la peau ainsi qu'à des problèmes articulaires. Ses dents doivent être examinées régulièrement par un vétérinaire. Espérance de vie : 10 ans.
Cadre de vie
Il a énormément d'énergie et sera mieux dans une maison avec un grand terrain. Il peut toutefois s'habituer à la vie en appartement s'il est sorti longuement plusieurs fois par jour.
Avec les enfants
Il est d'un tempérament joueur et peut très bien vivre avec des enfants. Il est très dévoué envers sa famille et protecteur.

Braque d'Auvergne

84

Le braque d'Auvergne est un chien de chasse très élégant à la robe plus ou moins mouchetée. Il est doux et intelligent.
Origines et histoire
Il viendrait de la région du Cantal. Il a failli disparaître après la Seconde Guerre mondiale, mais des apports de pointer ont permis de sauver la race.
Caractéristiques physiques
C'est un chien robuste, puissant, mais élégant et noble. Il est de type braque. Le poil est court, lustré, jamais dur. La robe a un fond blanc avec ou sans taches et des mouchetures noires ou gris charbon.
Caractère et éducation
Le braque d'Auvergne est vif, sensible, obéissant et affectueux. Il a un excellent flair. C'est un chien calme qui aime la compagnie. À la chasse, il s'adapte à tous les terrains et à tous les gibiers.
Alimentation
C'est chien facile à nourrir avec une alimentation industrielle sèche de qualité.
Santé
C'est un chien robuste qui ne nécessite pas de soins particuliers.Espérance de vie : 13 ans
Cadre de vie
Il peut vivre en appartement, car il sait être très calme, mais il doit pouvoir se dépenser quotidiennement durant de longues promenades.
Avec les enfants
Il est très doux avec les enfants.

Braque de Weimar

85

Le Braque de Weimar est un chien d'arrêt dont la robe est de couleur gris-argent. C'est un chien très élégant dont il existe deux variétés : à poils courts ou à poils longs. C'est un chien gai, vif, affectueux mais qui peut être têtu.
Origines et histoire
La première représentation date du XVIIe siècle. Il tire son nom du Duché de Saxe-Weimar où il était apprécié pour ses qualités de chasseur. Jusqu'à la fin du XIXe siècle, il y aurait eu des croisements avec des braques allemands à poils courts mais aussi avec des Saint-Hubert et des pointers.
Caractéristiques physiques
Le braque de Weimar est un chien de taille moyenne, de belle forme, nerveux et à la musculature puissante. Sa tête est large et sèche avec un museau long et fort dont le stop est peu marqué. Son nez est de couleur chair foncée, mais jamais rosé. Les yeux sont ambrés, intelligents. Les oreilles sont longues et arrondies à leur extrémité. Les membres bien dessinés et longs.
Sa robe
La robe peut prendre toutes les nuances de gris. Les oreilles et la tête sont généralement plus claires. Une bande plus foncée peut être présente sur le dos.
Qualité et longueur du poil
Il existe deux variétés de poils. La variété à poils courts possède un poil dru très épais et couché sans sous-poil. Les poils longs sont souples lisses ou ondulés. Il peut ou non y avoir du sous-poil. Ils sont plus longs sous le cou, sur le poitrail et le ventre. Il y a du poil entre les orteils.
Queue
La queue peut être écourtée dans les cinq jours suivants la naissance (codoctomie interdite en europe). Elle est puissante et portée un peu bas. Elle est pendante au repos et à l'horizontale au travail. La variété à poils longs possède un beau panache.
Allure
Il se déplace avec beaucoup d'aisance et une grande amplitude quelle que soit l'allure. Les membres antérieurs et postérieurs restent parallèles. Lorsqu'il trotte, le dos reste horizontal.
Taille et poids
La taille idéale est comprise entre 62 et 67 cm pour le mâle, entre 59 et 63 cm pour la femelle. Le poids du mâle varie de 30 à 40 kg, celui de la femelle de 25 à 35 kg.
Caractère et éducation
Le braque de Weimar est un chien de chasse polyvalent qui est docile et bien équilibré. Il est très persévérant dans la quête mais sans excès. Son flair est de très grande qualité. Il est un excellent gardien mais sans être agressif. C'est un chien qui a très bon caractère, est facile à dresser mais qui peut se montrer têtu. Il est particulièrement attaché à son maître qui doit se montrer ferme et doux.
Alimentation
Il a tendance à manger très vite. Or il présente un grand risque de retournement de l'estomac. Il ne doit pas être stressé ni fournir d'efforts physiques avant ou après le repas. Pour les chiens très actifs, il est recommandé de proposer deux repas quotidiens.
Santé
C'est un chien robuste et rustique. Il faut être vigilant quant à la torsion de l'estomac. Cette race est sujette à certaines maladies génétiques comme la dysplasie du coude, des problèmes oculaires, l'asthénie cutanée et certaines tumeurs. Espérance de vie : 12 ans
Cadre de vie
C'est un chien qui a besoin de beaucoup se dépenser. Il peut s'adapter à la vie à l'intérieur mais doit être sorti quotidiennement pour de longues promenades.
Avec les enfants
Le braque de Weimar est un compagnon parfait pour les enfants. Toutefois, il ne contrôle pas toujours sa force et il faut être vigilant avec les jeunes enfants.

Braque français

86

Le braque français est un chien de chasse et d'arrêt. Il a un aspect noble et puissant, mais sans lourdeur. Il est loyal, calme et facile à éduquer.

Origines et histoire

Le braque français descendrait du braque espagnol ou du braque italien.
Caractéristiques physiques
C'est un chien puissant, mais sans lourdeur à la tête imposante, au museau rectangulaire, aux yeux

confiants et affectueux. Ses oreilles encadrent la tête. Son poil est court, épais et dense, marron, blanc avec ou sans truitures.

Caractère et éducation
C'est un chien intelligent, obéissant, facile à éduquer. Il est particulièrement attaché à son maître. Il doit être habitué jeune à vivre en ville.
Alimentation
L'alimentation sèche de bonne qualité est parfaitement adaptée.
Santé
Le braque français est peu sujet aux maladies. Il est robuste et s'adapte à la vie à l'extérieur. Espérance de vie : 13 ans environ
Cadre de vie
C'est un chien calme qui peut vivre en appartement s'il a l'occasion de se dépenser quotidiennement lors de promenades actives. Il a besoin de courir.
Avec les enfants
C'est un chien qui apprécie la compagnie des enfants.

Bullmastiff

87

Le bullmastiff est un chien de garde et de compagnie. C'est un chien de grosse taille, massif et vigoureux. Il est calme mais c'est un bon gardien.
Origines et histoire
Le bullmastiff est un descendant du dogue du Tibet qui fut importé en Europe par les Phéniciens. C'était un chien de combat très puissant mais aussi un gardien de troupeaux. La Grande-Bretagne est devenue sa seconde patrie. Il a été créé par les propriétaires terriens comme garde-chasse nocturne. Il fut aussi utilisé comme chien policier. Aujourd'hui, il est un excellent chien de garde, de défense et de compagnie.
Caractéristiques physiques
Le bullmastiff est un chien de grande taille, massif, puissant mais harmonieux. Le corps est compact mais sans impression de lourdeur. Il a une tête dite en hippopotame, large et rectangulaire. Ses babines sont bien développées et légèrement tombantes. Les yeux sont petits et de couleur noisette foncé. Les oreilles sont attachées haut, arrondies et pendantes.
Sa robe
La robe est de couleur fauve doré, fauve clair, argenté ou tigré. La couleur doit toujours être pure et nette. De légères marques blanches sont admises sur la poitrine. Le museau porte obligatoirement un masque noir qui s'estompe vers les yeux qui sont entourés de marques sombres.
Qualité et longueur du poil
Le poil est ras et épais. Le sous-poil est dense.
Queue
La queue est longue et descend jusqu'aux jarrets. Elle est dite en queue de serpent.
Allures
Les allures sont puissantes et déterminées. La ligne de dos reste ferme, l'amplitude est grande et l'impulsion puissante. Le mouvement doit être équilibré et harmonieux.
Taille et poids
Le mâle doit avoir une taille comprise entre 63,5 et 68,5 cm. La femelle mesure entre 61 et 66 cm. Le mâle pèse entre 50 et 59 kg. La femelle pèse entre 41 et 50 kg.
Caractère et éducation
C'est un chien très endurant et puissant, plein d'ardeur et vigilant. Il a besoin de se dépenser tous les jours. Il est très fidèle et dévoué envers ses maîtres. Il est un très bon gardien. Il est sociable et doux même avec les inconnus. Les diverses sélections ont éliminé son antique férocité et c'est désormais un chien équilibré, très bon et qui recherche l'affection. Avec une bonne éducation, il peut affronter les intrus de manière très féroce. Il doit être socialisé dès son plus jeune âge afin que son seuil d'accoutumance soit le plus élevé possible et qu'il y ait une quasi-absence de frayeurs. Le maître doit poser les limites avec fermeté et douceur. Cette race n'est pas recommandée aux novices.
Alimentation
L'alimentation industrielle sèche de bonne qualité adaptée aux grandes races convient au bullmastiff. Les quantités doivent être adaptées à son âge et à son activité. La ration peut être fractionnée en deux repas quotidiens pour limiter les risques de retournement de l'estomac.
Santé
Le bullmastiff est un chien rustique et robuste. Pendant la période de croissance, il faut éviter les efforts physiques violents et les longues marches. Il peut souffrir de dysplasie de la hanche et du coude, d'ostéochondrose. C'est un chien qui a tendance à ronfler et à baver assez abondamment. Espérance de vie : de 9 à 11 ans
Cadre de vie
La vocation du bullmastiff n'est pas de vivre en appartement ou en ville. Il peut s'y adapter car il sait être calme mais il doit être sorti longuement chaque jour.
Avec les enfants
C'est un chien très doux avec les enfants. Toutefois, avec de très jeunes enfants il peut mal maîtriser sa force et il convient d'être prudent.

Caniche

88

Appartenant au groupe des chiens d’agrément et de compagnie, le caniche est un chien très harmonieux et particulièrement intelligent. Il se caractérise par son poil bouclé, et son allure sautillante lui confère une allure fière et élégante.
Origines et histoire
Le caniche est un descendant du barbet, un chien de chasse. Ayant fait son apparition en Afrique, il est entré en France avec les conquérants, atteignant avec eux Poitiers. Faisant à la fois office de chien de garde et de chien de chasse au marais, spécialisé dans la chasse au canard, il se distingue du barbet au XVIe siècle et entre dans les salons au siècle suivant, ce qui oriente la sélection moderne de la race vers le chien de compagnie. Sous le Second Empire, il devient un parfait chien de salon, tondu en lion, toiletté, parfumé, voire orné de bijoux. Il se répand dans les foyers plus modestes au XIXe siècle. Le standard a été reconnu en 1936, la France étant désignée comme le berceau de la race. Les différentes tailles ont été reconnues au fil des années, la dernière, le caniche toy, bien que plutôt ancienne, en 1984 seulement.
Caractéristiques physiques
Il existe quatre variétés de caniches, selon leur taille, mais le standard est le même pour tous. Le caniche est un chien harmonieux, caractérisé par son poil bouclé ; la variété cordée est aujourd'hui très rare. La tête est élégante, proportionnée au tronc et bien découpée, ni trop fine, ni trop massive. Elle est fièrement portée par un cou solide.
Sa robe
Il existe cinq couleurs de robe : blanc, noir, gris, abricot et marron.
Qualité et longueur du poil
Chez le caniche à poil bouclé, le poil est épais et fourni, avec une texture fine, élastique, laineuse et bien frisée. Le caniche à poil cordé possède également un poil abondant, avec une fine texture, laineuse et serrée, formant des cordelettes d’au moins vingt centimètres.
Queue
La queue est attachée haut, au niveau de la ligne de rein. En action, elle est relevée obliquement. Elle est raccourcie à environ un tiers de sa longueur (codoctomie interdite en europe), mais peut aussi être laissée à l’état naturel.
Allure
La démarche du caniche est légère et sautillante, ressemblant à celle du cheval arabe ; elle ne doit jamais être allongée ni coulante.
Taille et poids
On distingue quatre tailles de caniches : le caniche royal ou grand caniche, mesurant de 45 à 60 cm et pesant de 21 à 23 kg ; le caniche moyen, de 35 à 45 cm et de 11 à 12 kg ; le caniche nain, de 28 à 35 cm et de 6 à 7 kg ; le caniche toy, de 24 à 28 cm et de 5 à 7 kg.
Caractère et éducation
Le caniche est un chien particulièrement intelligent, sportif et plein de vivacité. Doux et câlin, il est très fidèle envers son maître et se montre volontiers exclusif et jaloux. Il n’aime pas la solitude. Sociable, ce chien de très bon caractère accueille chaleureusement les invités. Il cohabite néanmoins difficilement avec d’autres animaux. Il adore jouer. Par ailleurs doté d’un excellent flair, on l'utilise comme chien de détection de drogues, d’explosifs voire de truffes. Il est aisé, avec un peu d’entraînement, d’apprendre à ce clown dans l’âme quelques charmants tours; facile à éduquer, il comprend vite ce qu’on attend de lui. Il faut néanmoins se montrer ferme dans son éducation, pour éradiquer dès son plus jeune âge sa tendance à mordiller voire mordre et aussi pour canaliser son trop-plein d’énergie. Caractère : intelligent, gai, vivace, fidèle, exclusif, joueur, fougueux, doux.
Alimentation
Les croquettes et pâtés de l’alimentation industrielle sont tout à fait appropriés au caniche ; il est facile de trouver des produits adaptés à sa taille, son poids et son activité physique. Sucreries, chocolat et fruits sont à bannir.
Santé
En dépit d’une apparence quelque peu fragile, le caniche est un chien robuste. Il est cependant nécessaire de nettoyer régulièrement ses yeux avec un produit approprié et de vérifier également ses oreilles. Espérance de vie : de 14 à 17 ans.
Cadre de vie
La caniche apprécie tout autant la ville que la campagne. Son caractère docile et une bonne éducation en feront un compagnon parfait pour les sorties en ville. Sportif, il prendra beaucoup de plaisir à de longues promenades et excursions. Le caniche toy a cependant moins besoin d’exercice que les autres variétés.
Avec les enfants
Fougueux et plein d’entrain, cet excellent compagnon pour les enfants partage volontiers tous les jeux.

Chien de Canaan

89

Le chien de Canaan est un chien de type primitif de taille moyenne. Il est vigilant et docile, souvent utilisé comme chien d'aveugle ou de garde.
Origines et histoire
C'est une race très ancienne qui resta longtemps inconnue dans le monde occidental. Elle a évolué sous l'influence exclusive de la sélection naturelle pour s'adapter à son pays d'origine.
Caractéristiques physiques
Le chien de Canaan est de taille moyenne, très vivant, bien proportionné. La tête est allongée sans excès. Le poil est modérément long, rude au toucher de couleur noire, blanche avec des taches marron, rouges ou noires.
Caractère et éducation
Il est doux, dévoué, affectueux, mais querelleur. Il aime la vie de famille. Il doit être éduqué avec douceur, mais fermeté. Il est méfiant à l'égard des étrangers et doit être socialisé jeune pour ne pas devenir excessivement craintif.
Alimentation
Son alimentation ne demande pas de précautions particulières.
Santé
C'est un chien très robuste.Espérance de vie : 13 ans
Cadre de vie
Il préfère les grands espaces, mais s'adapte à la vie urbaine s'il peut faire quotidiennement de longues promenades.
Avec les enfants
Il est sans danger avec les enfants même les plus jeunes.

Chien-loup de saarloos

90

Le chien-loup de saarloos appartient au groupe des bergers et bouviers. Ce chien de type loup, doté d'une puissante ossature et haut sur pattes, est un chien très lié à son maître, mais qui fait preuve de défiance vis-à-vis des étrangers.
Origines et histoire
Le chien-loup de saarloos a été créé vers 1930 par Leendert Saarloos, un amoureux de la nature et des chiens. Trouvant que les chiens étaient trop humanisés, il décida de créer une nouvelle race, dans laquelle les dispositions naturelles et primaires du loup seraient ravivées. Pour ce faire, il croisa un mâle berger allemand avec une louve ; puis, par accouplement des descendants avec le père, il obtint une population de base possédant plus d’un quart de sang de loup, à partir desquels il put créer une nouvelle race, qui fut reconnue en 1975.
Caractéristiques physiques
Le chien-loup de saarloos est un chien de forte constitution, dont l’aspect extérieur rappelle celui d’un loup. Sa construction est harmonieuse, avec des membres assez longs. Les yeux sont en amande et de préférence jaunes. L’expression est attentive, voire réservée. Les oreilles sont pointues, avec une large attache. La queue est attachée bas, peu mobile, en forme de sabre au repos et relevée lorsque l’animal est en action. Sa robe est noire avec des nuances allant du noir foncé au noir clair, ou brune avec des nuances du brun foncé au brun clair, ou encore crème très clair à blanc.
Caractère et éducation
Le chien-loup de saarloos est un chien débordant d’énergie, avec un caractère fier et indépendant. Détestant se soumettre à autrui, il n’obéit qu’à sa propre volonté. Il est néanmoins extrêmement attaché à son maître et très digne de confiance. Il se montre plutôt méfiant vis-à-vis des étrangers, avec une certaine retenue qui peut se transformer en un instinct de fuite dans des situations inconnues, caractéristique de son ascendance de loup. Il est très sensible à toute situation nouvelle et se montre très dépendant de l’homme, détestant être seul ; il a en effet une grande angoisse de la séparation, qui peut déclencher une phénoménale capacité de destruction.Particulièrement intelligent, il apprend rapidement ce que son propriétaire lui demande et aussi ce qu’il découvre par lui-même. Il est néanmoins très têtu, sa volonté étant toujours indépendante de celle de son propriétaire, ce qu’il ne manquera pas de lui rappeler. Il est important de commencer tôt son éducation et sa sociabilité, afin de lui donner des repères - sans lesquels il est rapide de perdre le contrôle sur cet imposant compagnon - et pour canaliser son comportement de destruction. Patience et persévérance sont les maîtres-mots de son éducation. Caractère : vif, fier, indépendant, fidèle, intelligent, têtu, sensible.
Alimentation
Le chien-loup de saarloos a besoin d’une alimentation variée, constituée de viande crue, de céréales, de fruits et d’os, apte à lui assurer un bon développement physique.
Santé
Le chien-loup de saarloos est un animal particulièrement robuste, qui ne présente aucun risque de maladie particulière. Il ne nécessite ni brossage, ni entretien. Espérance de vie : 11 ans.
Cadre de vie
Le chien-loup de saarloos est né pour vivre en meute. Il n’est pas du tout adapté à la vie urbaine. Même à la campagne, en liberté, il aura besoin de longues promenades avec son maître.
Avec les enfants
Le chien-loup de saarloos se montre très patient avec les enfants. Il faut néanmoins garder à l’esprit sa taille et sa force. Facilement exubérant avec ses amis, il est capable de mettre à terre un homme adulte.

Chien-loup tchécoslovaque

91

Le chien-loup tchécoslovaque est un séduisant berger dont l'apparence est proche du loup. Pour qui a toujours rêvé de vivre en communion avec la nature, le chien-loup tchécoslovaque vous renverra aux prémices du monde et embellira votre quotidien par son espièglerie attachante.
Origines et histoire
En 1955, Karel Hartl fit l'expérience de croiser un berger allemand avec une louve des Carpates, dans l'objectif de mêler les qualités avantageuses du loup et le caractère favorable du plus fidèle ami de l'homme. Après quelques tentatives, il réussit à créer une nouvelle race hybride, qu'il est possible d'obtenir aussi bien en accouplant un chien avec une louve qu'une chienne avec un loup. Les aptitudes génétiques ont permis la poursuite de l'élevage à partir de 1965. Le Comité national des associations cynophiles de l'Union soviétique reconnut le chien-loup tchécoslovaque en 1982 en tant que race nationale.
Caractéristiques physiques
D'une constitution robuste, de taille plus grande que la moyenne avec une carrure rectangulaire et de longues pattes, le chien-loup tchécoslovaque ressemble à s'y méprendre au loup. Sa tête bien musclée arbore un masque clair typique, un museau allongé et des oreilles fines bien dressées, triangulaires et courtes. Ses petits yeux en amande dévoilent une jolie couleur ambre. La queue est attachée assez haut et portée basse. Au repos, elle est pendante, tandis qu'en action elle prend la forme d'une faucille. Son poil droit est bien couché, formant un collier mi-long au cou. En hiver, le sous-poil prédomine pour former une épaisse fourrure. Sa toison varie de gris-jaune à gris argenté, avec des poils clairs à la base du cou et au poitrail.
Caractère et éducation
Le croisement entre le chien et le loup a apporté une incroyable robustesse, une grande ténacité et des sens accrus, et a aussi renforcé les instincts naturels. Endurant, réactif et intrépide, le chien-loup tchécoslovaque est très courageux, mais peut se montrer méfiant envers tout ce qu'il ne connaît pas. Doté d'un sens prononcé de la hiérarchie, il développe une relation très forte avec sa famille et voue une fidélité exceptionnelle à son maître qu'il tend à rapprocher de la nature. Il a viscéralement besoin d'une présence humaine, au point qu'il ne peut vivre séparé de son maître. Le chiot doit être confronté très tôt à de multiples stimuli extérieurs afin de s'habituer à divers environnements et devenir ainsi un adulte équilibré. Très joueur, il apprend facilement si son maître sait le motiver. Son éducation sera réussie si elle est pratiquée avec beaucoup de fermeté et de douceur à la fois, et aussi si vous ne vous vous entêtez pas à répéter inutilement le même exercice.
Alimentation
Les croquettes sont de bonne qualité et apportent tous les nutriments nécessaires au chien-loup tchécoslovaque. Cependant, il peut être judicieux de faire le choix de l'alimentation naturelle, appelée plus couramment BARF ou Raw Feeding. Ce carnivore retrouvera son instinct naturel à chaque repas composé de viande crue, os charnus, d'une faible quantité de fruits et de légumes. Vous ajouterez des compléments, tels que la levure de bière, des œufs, des huiles de poisson pour la beauté de son poil.
Santé
Bénéficiant des meilleurs atouts de son ancêtre le loup, il est très solide, résistant aux intempéries et aux rudesses du climat. Il ne rencontre aucun problème pathologique particulier. Espérance de vie : de 13 à 14 ans.
Cadre de vie
Le chien-loup tchécoslovaque possède des capacités d'expression plus étendues que la plupart de ses congénères. Il n'aboie donc qu'en cas de nécessité, car il tente de recourir à d'autres moyens de communication avec son maître. Il se montre ainsi très discret et ne dérangera aucunement les voisins. La vie citadine peut être envisageable à l'unique condition de lui consacrer du temps. Le chien-loup tchèque a un besoin de longues promenades quotidiennes. Capable de faire des kilomètres à une allure très soutenue, il se dépensera avec plaisir dans diverses disciplines canines, comme l'agility, le pistage, le traîneau, le canicross.
Avec les enfants
Espiègle et majestueux, le chien-loup tchécoslovaque alimente quotidiennement la vie de famille d'anecdotes amusantes. Il respecte la position privilégiée des enfants et ne se comporte jamais comme il le ferait avec un adulte. Toutefois, il devra avoir reçu une excellente éducation. Dans le cas contraire, son adoption est à envisager avec précaution si votre foyer compte de jeunes enfants.

Dalmatien

92

Le dalmatien est un chien courant. Il est facilement reconnaissable par sa robe blanche couverte de taches noires ou marron. C'est un chien très vif et agréable.
Origines et histoire
Ses origines sont contestées, mais c'est une race très ancienne. Un chien ressemblant est représenté sur des tombes de l'Égypte ancienne. Au XIVe siècle, on considère qu'il vient de Dalmatie. On l'appelle aussi "chien de coche", car il ouvrait la voie aux coches. C'est la mascotte des pompiers américains.
Caractéristiques physiques
Le dalmatien est un chien de taille moyenne, très élégant, musclé. Sa tête au crâne plat forme un prisme. Le museau est vigoureux avec un stop modéré. Les yeux noirs ou marron, intelligents, sont arrondis. Les mâchoires sont puissantes, les oreilles attachées assez haut ont la forme d'un triangle et sont portées contre la tête.
Sa robe
La robe est l'une des principales caractéristiques de ce chien. La couleur de base est toujours le blanc pur. Les taches peuvent être noires ou feu. Plus les taches sont abondantes, plus le chien est apprécié. Elles sont symétriques et nettement dessinées, réparties sur tout le corps. Les oreilles et la queue doivent être tachetées. Les chiots naissent totalement blancs.
Qualité et longueur du poil
Le poil est dense, court, dur et luisant.
Queue
La queue est forte à la racine et s'amincit vers la pointe avec une légère courbure vers le haut.
Allures
Les allures sont dégagées avec un mouvement puissant et de longues enjambées. Les membres se déplacent dans des plans parallèles. Le dalmatien est un coureur de fond dont le trot est l'allure naturelle.
Taille et poids
La taille du mâle est comprise entre 56 et 61 cm, entre 54 et 59 cm chez la femelle. Le poids est approximativement de 27 à 32 kg chez le mâle et de 24 à 29 kg chez la femelle.
Caractère et éducation
Le dalmatien est un chien serein, fidèle, indépendant mais facile à dresser et sensible. Il a besoin de la compagnie de l'homme sinon il devient mélancolique. Il ne doit être ni timide ni méfiant, ni nerveux ou agressif. Pour éviter ces comportements, il est important de le socialiser dès son plus jeune âge. Il aime l'eau, les grands espaces et a conservé un fort instinct de chasseur. C'est un chien de compagnie sportif qui est très performant en agility ou autres activités. Doué d'une grande mémoire, il se souvient après plusieurs années de mauvais traitements. Il n'est jamais soumis mais a besoin d'un maître ferme et nuancé. Il teste en permanence pour voir s'il peut arriver à ses fins.
Alimentation
Une alimentation de très bonne qualité est nécessaire. Sinon il peut développer des problèmes de peau comme des allergies mais aussi des pathologies du système urinaire.
Santé
Le dalmatien peut être sujet à la surdité. Il est prédisposé à la dysplasie, à la présence d'urates, à une dilatation de l'œsophage. Lorsque les parents sont sains, le dalmatien est un chien robuste. Espérance de vie : environ 14 ans.
Cadre de vie
Le dalmatien est un chien sportif qui aura du mal à s'adapter à la vie en appartement. Il faudra alors le sortir plusieurs fois par jour pour de longues promenades. Il a absolument besoin de courir. Toutefois, son poil court le protège mal du froid et il est conseillé de le faire dormir à l'intérieur.
Avec les enfants
Il joue volontiers avec les jeunes enfants, est audacieux et patient.

Dogue allemand

93

Le Dogue allemand un mollossoïde, est un très grand chien et même un chien géant. Bien éduqué, il est le plus souvent calme et mesuré.
Origines et histoire
On l'appelle aussi Danois ou Grand Danois. Il serait arrivé en Europe au IVe siècle avec un peuple de cavaliers nomades perses, les Alains. Ce chien était alors un auxiliaire de guerre. En Allemagne, on voua une profonde admiration à ce chien capable de vaincre ours et sangliers. Une sélection fut entreprise en croisant les Mâtins avec les Lévriers irlandais. Il en résulte ce chien de grande taille, vif, agile et beau.
Caractéristiques physiques
Le Dogue allemand est un chien géant noble, robuste, fort et élégant. Il a une tête allongée, droite avec un stop bien marqué et un chanfrein plutôt large. Son cou est long et musclé. Ses membres antérieurs ont un aplomb parfait ; ses membres postérieurs ont des cuisses larges, des extrémités de pattes rondes. Les yeux sont arrondis et plutôt sombres avec une expression vive et intelligente. Les oreilles sont attachées hautes et naturellement tombantes.
Sa robe
Les différentes couleurs de la robe désignent autant de variétés. L'arlequin est blanc tacheté de noir. La robe peut être fauve, noire, bleu très foncé, bringée.
Qualité et longueur du poil
Le poil est toujours court, dense, doux, adhérent et luisant.
Queue
La queue est de longueur moyenne et rejoint les jarrets à leur pointe. Elle est attachée haute et large pour s'amenuiser progressivement. Au repos, elle est pendante mais se recourbe légèrement en action.
Allure
Les allures sont harmonieuses et souples. L'amplitude est grande et les foulées légèrement élastiques. Le Dogue allemand n'a jamais d'allures raccourcies ni d'amble.
Taille et poids
Le Dogue allemand est un chien géant mais sa taille devrait être comprise entre 80 et 90 cm chez le mâle et 72 à 84 cm chez la femelle. Le poids varie de 60 à 90 kg pour le mâle et de 60 à 85 kg pour la femelle.
Caractère et éducation
La masse impressionnante du Dogue allemand est typique de celle d'un chien de garde. Il adore sa famille, a un caractère très doux et protecteur. Il est le plus souvent sociable et peut vivre avec d'autres animaux. Il n'est pas un grand sportif. Il a besoin d'un maître déterminé et sûr de lui afin de freiner son enthousiasme. Il est têtu et doit être éduqué dès son plus jeune âge mais sans être forcé. Il obéit pour faire plaisir et non par crainte. Caractère : doux, calme, protecteur et affectueux.
Alimentation
Le Dogue allemand est un très grand chien qui doit manger en quantités proportionnelles à sa taille. L'alimentation du jeune chien est primordiale, car elle doit apporter les nutriments nécessaires à la construction de son ossature. Les excès comme les carences sont à éviter. Il est sensible à la torsion d'estomac. Il faut lui éviter absolument le stress ou l'activité avant et après les repas.
Santé
Il faut être particulièrement attentif aux chiots et jeunes chiens. Les apports vitaminés et l'alimentation doivent être contrôlés avec soin. Il faut lui éviter glissades, courses violentes ou sauts. Adulte, c'est un chien robuste mais qui craint le froid. Il est sujet à la dysplasie de la hanche. Espérance de vie : environ 9 ans.
Cadre de vie
Le Dogue allemand n'a pas besoin de beaucoup d'exercice physique. Il peut tout à fait vivre en appartement s'il est suffisamment sorti. Pour préserver sa santé, il est important qu'il dorme à l'intérieur, surtout en hiver.
Avec les enfants
Le Dogue allemand est un chien doux et calme, très attaché aux enfants. Il est protecteur mais il ne faut jamais le laisser seul avec un jeune enfant.

Dogue argentin

94

Le dogue argentin est un adorable molosse au cœur tendre qui saura faire craquer les petits comme les grands. Revêtu d'un poil blanc immaculé, cet athlète s'avère être un excellent compagnon, faisant preuve de loyauté en toutes circonstances.
Origines et histoire
Le dogue argentin fait sa première apparition dans les années 1920, lorsque le cynologue Antonio Nores Martinez décida de créer avec son frère Agustín un chien courant pour le sanglier et le puma, adapté aux montagnes et marais de l'Argentine. Ils ont alors croisé le chien de combat perro de pelea cordobès apprécié pour sa combattivité et son mental à toute épreuve, avec diverses races de molosses et de chiens de chasse dans le but d'obtenir un chien agile, vaillant et doté d'un excellent flair, mais aussi d'un pelage blanc afin de le distinguer facilement dans la pampa. Pour y parvenir, ils se sont aidés : - du pointer pour le flair, - du boxer pour la force et l'agilité, - du dogue allemand arlequin pour la taille, - du bull terrier pour la robe, - du bulldog pour la mâchoire, - du dogue de Bordeaux pour renforcer la mandibule et ainsi concevoir une tête plus imposante,- du mâtin des Pyrénées pour conserver le gabarit et la robe blanche, - du lévrier irlandais pour sa rapidité et son courage, - du mastiff pour sa couleur claire et sa grande robustesse associée à son calme et sa grande obéissance. Le premier standard de la race fut établi en 1928, puis reconnu par la Fédération Dynologique Internationale en 1975 pour arriver en France en 1980.
Caractéristiques physiques
Ce chien de grande taille à la croupe large est doté de pattes parfaitement d'aplomb et d'une mâchoire puissante. Sa tête massive est bien sculptée dans un blanc d'une pureté exceptionnelle, ce qui lui donne une noble allure et une force inouïe. Le profil du crâne est convexe comme celui d'un chien de prise notamment en raison du développement des muscles masticateurs, alors que celui du chanfrein est légèrement concave vers le stop tel un flaireur. Les yeux très écartés sont foncés, pouvant être noisettes. Les oreilles sont bien écartées et attachées haut. Elles peuvent être coupées pour lui donner un air de combattant.
Sa robe
Sa robe entièrement blanche peut laisser apparaître de petites taches noires ou de couleur foncée autour des yeux. Cette pigmentation ne doit pas dépasser les 10 % de la surface de la tête. Un sujet tout blanc doit toujours être préféré à un spécimen tacheté.
Qualité" et longueur du poil
Le poil du dogue argentin est uniformément court, lisse et doux au toucher. La longueur approximative est de 1,5 à 2 cm. Sous un climat tropical, le poil devient plus fin et raréfié, tandis que sous un climat froid, le pelage est plus épais et dense, avec la présence d'un léger sous-poil.
Queue
En forme de sabre et épaisse, la queue est large à la base et se rétrécit à l'extrémité. Attachée à hauteur moyenne, elle est longue et atteint le jarret sans le dépasser. La queue du dogue argentin est naturellement tombante au repos. En action, elle est portée légèrement plus haut que la ligne du dos et bat de gauche à droite de façon continue.
Allure
Le dogue argentin dévoile une démarche agile et franche. Lancé au galop, il déploie toute sa puissance. Le trot est allongé avec une bonne extension des antérieurs et une puissante poussée des postérieurs. Au pas, l'allure est paisible et calme.
Taille et poids
Le mâle mesure de 62 à 68 cm pour un poids variant de 40 à 50 kilos. La femelle arbore une taille de 60 à 65 cm et pèse elle aussi entre 40 et 50 kilos.
Caractère et éducation
D'un naturel paisible et affectueux, le dogue argentin s'intègre harmonieusement dans sa famille et se montre convivial avec l'entourage. Il n'est d'ailleurs pas catégorisé et n'est soumis à aucune contrainte législative particulière. Le dogue argentin se montre très docile et toujours dévoué à son maître qui doit être proche de lui, car ce grand gaillard a besoin de recevoir un amour infini au quotidien. Sa fidélité, son équilibre et son courage permettent même de l'utiliser comme pisteur ou comme chien guide d'aveugle. Malgré sa carrure impressionnante, ce gentil compagnon aboie peu et s'éduque très facilement. Patience et fermeté en feront un chien sociable, mais sans jamais tenter la brutalité étant donné sa très grande sensibilité. Le dogue argentin doit être très tôt habitué au contact humain. Il a néanmoins tendance à se montrer dominant avec les autres mâles à cause de sa descendance de chiens de combat. Son maître, qui doit être une personne de nature calme, éliminera ce problème grâce à une bonne socialisation.
Alimentation
L'alimentation industrielle propose des croquettes de qualité adaptées au poids et à l'âge, mais aussi au niveau d'activité physique de chaque chien et à son état de santé. Une journée est de préférence fractionnée en deux repas. Il est recommandé de distribuer la ration aux mêmes heures et au même endroit sans la présence de tout autre congénère. Il doit manger après ses maîtres dans un lieu calme.
Santé
Le dogue argentin est un chien rustique qui ne rencontre pas de problème de santé particulier. Il est toutefois exposé à la dysplasie du coude et de la hanche. Contrairement aux idées reçues, les cas de surdité demeurent extrêmement rares. Sa longévité dépasse fréquemment les douze ans.
Cadre de vie
Le dogue argentin a besoin d'un jardin pour satisfaire son besoin d'espace. S'il vit en appartement, il devra se promener longuement et ce, plusieurs fois par jour. L'exercice physique régulier est indispensable pour son équilibre. Accompagner son maître dans ses balades ou s'élancer sur les parcours d'agility s'avère être pour cet athlète le plus grand des bonheurs.
Avec les enfants
De caractère doux et joyeux, le dogue argentin est conscient de sa force. S'il est bien éduqué, ce gentil molosse représente un bon compagnon pour les enfants qu'il suit dans toutes leurs aventures.

Dogue de Bordeaux

95

Le Dogue de Bordeaux est un chien de grande taille à la tête volumineuse et à la face plissée. Il est fidèle, patient et affectueux.
Origines et histoire
C'est l'un des chiens français les plus anciens. Il serait arrivé en Gaule au Ve siècle avec des cavaliers nomades venant d'Asie pendant les grandes invasions. Il aurait alors été croisé avec diverses races présentes dans le sud-ouest de la France. Il était utilisé pour garder le bétail des bouchers mais aussi pour ramener le gibier, pour les combats ou comme chien de garde.
Caractéristiques physiques
Le Dogue de Bordeaux est un chien très musclé mais harmonieux. Il a une tête volumineuse et la face plissée. Ses mâchoires très puissantes, prognathes, larges sont recouvertes par des lèvres épaisses. La poitrine est large, les oreilles sont pendantes et légèrement arrondies. Les yeux sont ovales et bien écartés. Le cou est très fort, le dos large et les membres puissants.
Sa robe
La robe est de couleur fauve unicolore, de la plus claire à la plus foncée. Des taches blanches peuvent être présentes au niveau du poitrail et des pattes. Il peut avoir un masque marron ou noir.
Qualité et longueur du poil
Le poil est fin, soyeux et court. Pendant la mue, il doit être brossé avec soin en utilisant une brosse douce car la peau est fragile.
Queue
La queue descend jusqu'au jarret sans le dépasser ; elle est portée bas.
Allure
Le Dogue de Bordeaux est un trotteur qui se déplace de manière assez souple. Il a une bonne poussée des postérieurs et une bonne amplitude. Lorsqu'il accélère, il a tendance à baisser la tête. Il est capable de se déplacer à grande vitesse sur de courtes distances.
Taille et poids
La taille doit correspondre au périmètre de la tête. Chez le mâle, la taille est comprise entre 60 et 68 cm, entre 58 et 66 cm chez la femelle. Le mâle doit avoir un poids d'au moins 50 kg ; le poids de la femelle est d'au moins 45 kg.
Caractère et éducation
Le Dogue de Bordeaux est un ancien chien de combat qui reste très doué naturellement pour la garde mais sans être agressif. C'est un compagnon fidèle et très affectueux, calme et équilibré avec un seuil de réaction très élevé. Il est curieux, attentif et très courageux. Il est important de le socialiser dès son plus jeune âge pour qu'il vive en bonne entente avec les autres animaux. Il est important d'agir avec douceur et fermeté. On dit qu'un Dogue de Bordeaux ne se dresse pas mais s'éduque.
Alimentation
Le Dogue de Bordeaux a une croissance longue ; il est important qu'il ait une excellente alimentation pour devenir un adulte en bonne santé. L'alimentation ménagère est déconseillée car elle demande d'être parfaitement équilibrée. Les aliments industriels de très bonne qualité, adaptés à son âge et à son activité, sont recommandés.
Santé
C'est un athlète mais qui est très calme. Les activités sportives doivent être limitées durant la croissance et au moins jusqu'à 18 mois, car il est alors très sensible au niveau des articulations. Il faut lui éviter les efforts intenses. Il peut souffrir de dysplasie de la hanche et du coude. L'hyperkératose héréditaire des coussinets est également présente chez cette race. Des tests de dépistage sont désormais possibles. Espérance de vie : 11 ans.
Cadre de vie
Il vit mieux dans une maison avec un jardin. Il apprécie de vivre à l'air libre surtout lorsqu'il est jeune. L'exercice lui permet de développer au mieux sa structure.
Avec les enfants
Le Dogue de Bordeaux est un chien massif mais très doux et attaché aux enfants de la famille.

Dogue des Canaries

96

Le dogue des Canaries est un chien de garde de taille moyenne à la tête massive. Il est équilibré et paisible.
Origines et histoire
Il est originaire de la Grande Canarie. Il y était déjà présent au XVIe siècle où il était utilisé comme chien de garde des bovins et comme chien de chasse.
Caractéristiques physiques
C'est un molossoïde de taille moyenne à la tête massive. Son poil est court et bringé ou de fauve à sable.
Caractère et éducation
Le dogue des Canaries est un bon chien de garde et de troupeau. Il est équilibré et paisible. Il est bagarreur avec les autres chiens. Son maître doit être ferme et doux.
Alimentation
Le dogue des Canaries a une croissance qui dure jusqu'à environ 30 mois. Son alimentation doit être particulièrement adaptée.
Santé
C'est un chien robuste, mais sujet au retournement d'estomac. Espérance de vie : 10 ans
Cadre de vie
Il a un gros besoin de se dépenser et sera mieux dans un jardin.
Avec les enfants
C'est chien affectueux avec les enfants de la famille.

Dogue du Tibet

97

Le dogue du Tibet est un molossoïde utilisé autrefois comme chien de travail. C'est un chien massif à l'épaisse crinière. Ce gardien redoutable ne doit pas être mis entre les mains de novices.
Origines et histoire
Le dogue du Tibet descend des chiens du Tibet, ancêtres de la plupart des dogues actuels. Il se trouvait autrefois sur les hauts plateaux de l'Himalaya pour garder les troupeaux et les protéger contre les grands prédateurs. Le dogue du Tibet existerait depuis plus de trois mille ans. L'espèce d'origine, arrivée en Europe au xixe siècle, n'est apparue en France qu'à la fin des années 1970 seulement.
Caractéristiques physiques
C'est un chien vigoureux, de constitution très robuste à l'aspect impressionnant. Sa tête est large et massive, le museau assez fin. Les mâchoires ont une puissance impressionnante. Les yeux sont bruns, de taille moyenne et très expressifs. Les oreilles en forme de cœur sont pendantes. Le cou est très musclé. Le corps est fort, le dos droit et musclé.
Sa robe
La robe peut être noire et feu ou jaune d'or.
Qualité et longueur du poil
Le poil est long, épais, dense et forme une crinière autour du cou. Quand il fait froid, le sous-poil laineux s'épaissit. Le poil est fin, dur mais droit et ouvert. Il n'est jamais soyeux, bouclé ou ondulé.
Queue
Sa queue, enroulée sur la croupe, est très touffue, couverte d'un poil dense.
Allures
Les allures sont puissantes, dégagées. Le mouvement est toujours léger et élastique. Le pas semble lent et mesuré.
Taille et poids
La taille varie de 65 à 82 cm pour le mâle et de 61 à 75 cm pour la femelle. Le poids du mâle est compris entre 55 et 82 kg, celui de la femelle entre 50 et 80 kg.
Caractère et éducation
C'est un chien au caractère assez difficile, mais très attaché à ses maîtres. Il est indépendant, très courageux, déterminé et ne recule devant aucun danger. Excellent chien de garde, très protecteur, il ne laissera pas entrer un inconnu sur son territoire. C'est l'une des races les plus puissantes et elle ne peut être confiée à une personne novice. Son maître doit impérativement s'imposer comme chef de meute. L'éducation doit être sérieuse et ferme. Il doit être socialisé très tôt, mais son instinct de défenseur perdurera toujours. S'il est mal éduqué, ce chien peut devenir agressif.
Alimentation
Le dogue du Tibet a une croissance lente, et son alimentation doit être de très bonne qualité. Les croquettes conviennent parfaitement, mais ne doivent pas être trop riches en graisses. Ce n'est pas un chien glouton et il est très méfiant envers la nourriture qu'il ne connaît pas. Il boit assez peu, mais doit avoir en permanence de l'eau fraîche à sa disposition.
Santé
Le dogue du Tibet est très robuste et possède une bonne santé. Il faut être vigilant lors de sa croissance et éviter les efforts trop violents. La robe doit être entretenue par un brossage hebdomadaire, qui devra être plus fréquent en période de mue. Espérance de vie : 11 ans.
Cadre de vie
Ce chien n'est pas fait pour vivre en appartement ou en ville. Le contact humain doit être très régulier, et il faut toujours rester vigilant. Il a besoin d'espace et sera très heureux en altitude.
Avec les enfants
Le dogue du Tibet n'est pas recommandé dans une famille avec de jeunes enfants. Il peut être imprévisible et le bruit et l'agitation des plus jeunes peuvent le rendre nerveux et l'inquiéter.

Épagneul français

98

Chien d’arrêt, l’épagneul français est un chien fort et robuste, intelligent, et très précoce.
Origines et histoire
L’épagneul français descend directement du Chien d’Oysel ; ses origines remontent donc au moins au XIIIe siècle. À l’époque, il était surtout utilisé comme chasseur de gibier à plumes.
Caractéristiques physiques
Avec ses proportions harmonieuses et la pureté de ses lignes, l’épagneul français est particulièrement noble. Sa musculature est énergique et résistante. Le regard est doux et intelligent, la tête, moyennement longue et large, est portée avec fierté.
Caractère et éducation
Ce chien d’arrêt est adapté à tous les terrains et gibiers, mais se distingue dans la chasse à la bécassine. Très bon rapporteur, y compris dans l’eau, il n’a pas peur des températures les plus glaciales. Docile et facile à dresser, il est particulièrement intelligent.
Alimentation
L’alimentation traditionnelle comme celle industrielle doivent être adaptées à son mode de vie et son activité physique. On lui donnera un repas unique, le soir.
Santé
Ce chien robuste et rustique est néanmoins sujet à de l’eczéma s’il mène une vie trop sédentaire. Espérance de vie: 13 ans
Cadre de vie
L’épagneul français se plaît aussi bien à l’extérieur qu'à l'intérieur, mais il aura besoin de beaucoup d’exercice.
Avec les enfants
Chien de compagnie, il est très sociable et parfait avec les enfants.

Épagneul picard

99

L'épagneul picard est un chien de chasse qui ressemble à l'épagneul bleu de Picardie. C'est un chien docile et gentil.
Origines et histoire
Il est l'une des plus anciennes races d'épagneul français. Il serait issu du chien d'oysel et fut très apprécié après la Révolution française. Aujourd'hui, c'est une race très rare.
Caractéristiques physiques
Il est le plus grand de tous les épagneuls avec une musculature puissante et fine, un long museau et de longues oreilles tombantes. Son poil est lourd, légèrement ondulé, de couleur gris moucheté avec des grandes taches marron.
Caractère et éducation
C'est un excellent chasseur doué d'un odorat remarquable. C'est un chien docile, affectueux, gentil et intelligent qui aime faire plaisir. Il est facile à éduquer et déteste la solitude.
Alimentation
Son alimentation peut être à base de croquettes de bonne qualité. Il ne doit pas être suralimenté.
Santé
C'est un chien résistant, mais qui peut être sujet aux otites. Son poil doit être brossé régulièrement.Espérance de vie : 14 ans
Cadre de vie
Il est docile, mais a besoin de beaucoup se dépenser. Il n'est pas adapté à la vie en appartement.
Avec les enfants
Il adore jouer avec les enfants.

Eurasier

100

L'eurasier est un chien qui a beaucoup du loup en lui. Sous ses airs de gros ourson, il comblera ses maîtres d'un amour débordant.
Origines et histoire
L'eurasier est née dans les années 1950 du désir du célèbre éthologue allemand Konrad Lorenz de faire réapparaître le Laïka de Nenets, une race vivant à l'état sauvage éteinte depuis longtemps. Cet ancien chien russe résultait d'un croisement entre un spitz allemand et un chow-chow. Le scientifique titulaire du prix Nobel de médecine collabora avec l'éleveur Julius Wipfel qui croisa ses mâles chows-chows avec ses femelles spitz loup dans l'optique de produire un chien de type nordique dépourvu d'agressivité, capable de s'adapter aussi bien à la vie à la ferme qu'en appartement. Une première génération de wolf-chow fit son apparition en 1969. En 1973, Julius Wipfel décida de croiser une de ses femelles wolf-chow avec un mâle Samoyède prénommé Cito von Pol pour obtenir un aspect plus élégant et un tempérament parfaitement équilibré. Le nom d'eurasier ou eurasien a été choisi pour marquer un lien entre les races asiatiques du chow-chow et du samoyède, et européenne du spitz loup. L'eurasier a été reconnu en 1973 par la Fédération cynologique internationale et se popularise en Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Hollande et Suisse. La diffusion de ce chien splendide est cependant restée limitée, probablement à cause de sa trop forte ressemblance avec le chow-chow beaucoup plus célèbre. Il n'est d'ailleurs toujours pas reconnu par l'American Kennel Club.
Caractéristiques physiques
L'eurasier est un chien de taille moyenne à poil long, aux proportions harmonieuses et d'une construction plus rectangulaire que carrée. Il porte fièrement une tête triangulaire aux yeux foncés légèrement en amande, agrémentée d'oreilles dressées d'une grandeur moyenne, faisant nécessairement penser à son ancêtre le loup. Son crâne est plat et marqué par une ride centrale caractéristique de la race. Les membres bien d'aplomb sont constitués d'une bonne ossature.
Sa robe
Pourvu d'une magnifique fourrure fauve, noire, grise ou sable, l'eurasier possède un épais sous-poil. Toutes les couleurs et combinaisons de couleurs sont admises, à l'exception du blanc pur, et la robe panachée de blanc. Le fauve plus ou moins charbonné avec le nez sombre est typique de la race.
Qualité et longueur du poil
Le corps est recouvert d'un poil mi-long, couché sans être serré. Sur l'encolure, le poil est un peu plus long sans former de crinière. Le poil est plus court sur la gorge, le museau, les oreilles et les parties inférieures du corps. La fourrure de l'eurasier ne fait pratiquement pas de nœuds. Néanmoins, il convient de brosser sa toison au quotidien et de bien démêler le poil très doux derrière les oreilles. Il est inutile de le baigner régulièrement, non seulement pour préserver sa protection naturelle mais aussi parce que ses poils sont autonettoyants.
Queue
Droite et ferme à l'attache, la queue de l'eurasier est touffue et se porte pendante au repos, atteignant le jarret. En action, elle est enroulée sur le dos ou légèrement recourbée de côté.
Allure
Les foulées de l'eurasier ont une bonne poussée des postérieurs et bonne extension des antérieurs.
Taille et poids
Le mâle mesure 52 à 60 cm pour un poids compris entre 25 et 30 kg. La taille de la femelle oscille entre 48 à 56 cm et pèse de 20 et 26 kg.
Caractère et éducation
Très espiègle dans les premiers mois de sa vie, l'eurasier se montre beaucoup plus réservé à l'âge adulte. Comme tous les Spitz, il est plutôt indépendant mais pas autant que le chow-chow. Sociable, naturellement stable et extrêmement équilibré, il est un compagnon tendre et affectueux, très attaché à son maître. Il ressent le besoin de conserver un contact permanent avec sa famille auprès de qui il se montre toujours très attentif. La cohabitation avec tout autre animal se passe par ailleurs à merveille.Cette belle boule de poils ne supporte pas la solitude, encore moins l'enfermement, ce qui exclue totalement la vie en chenil. L'eurasier ne fait pas un bon chien de travail. Il se distingue néanmoins dans le rôle de défenseur grâce à son aspect dissuasif. En effet, il n'aboie qu'en cas de nécessité. Instinctivement très propre et calme, il respecte soigneusement l'intérieur de votre logement. Son éducation doit commencer tôt et être ferme mais sans once de brutalité, toujours avec douceur et équité. Enfin, l'eurasier est docile et réceptif, sa socialisation se déroule sans encombre.
Alimentation
L'eurasier ne rencontre aucun problème de digestion. Des croquettes de qualité et adaptée lui conviennent parfaitement.
Santé
Ce chien rustique et robuste n'est pratiquement jamais malade. Aucune pathologie spécifique n'est à signaler. Espérance de vie : environ 12 ans
Cadre de vie
Ce beau chien est né d'un rêve, celui de créer le compagnon idéal. Silencieux, acceptant de rester seul, peu demandeur en exercice physique tout en appréciant les longues sorties, il s'adapte en tout point à la vie moderne et peut vivre sans souci en ville. Il aura simplement besoin de deux promenades quotidiennes au grand minimum. L'eurasier est loin d'être nerveux et n'a pas besoin de beaucoup bouger. Il convient donc à la plupart des amoureux des animaux.Né pour vivre avec l'homme mais tout de même assez indépendant, il peut être habitué à rester seul dans un jardin. Cependant, il aime les grands espaces et sera le plus épanoui s'il a l'opportunité de rentrer dans la maison à sa guise. L'eurasier n'est pas un sportif dans l'âme mais il trouve beaucoup de plaisir dans la pratique de l'agility.
Avec les enfants
Calme et joueur, l'eurasier convient parfaitement aux familles avec enfants avec qui il se montre particulièrement doux et attentionné. Son affection débordante est très appréciée des enfants. Il aime être traité comme un nounours et en redemande! Toutefois, cela ne doit pas vous faire omettre de respecter son coin tranquille.

Fila brasileiro

101

Le fila brasileiro est un molossoïde. C'est un grand chien à la forte ossature et aux yeux songeurs. C'est un redoutable chien de garde à réserver aux maîtres experts.
Origines et histoire
Il a été amené au Brésil par les Hollandais. Croisement de bulldog et de mastiff, il était utilisé pour pister les esclaves en fuite.
Caractéristiques physiques
Il a un corps musclé, bien proportionné avec une forte ossature. La tête est grande et carrée, les yeux en amande. Le poil court et doux, de toutes les couleurs uniformes ou bringé.
Caractère et éducation
Il est courageux, attentif, fougueux, dévoué à son maître et méfiant envers les étrangers. Il ne faut surtout pas stimuler son agressivité et il ne peut être mis entre les mains d'un maître novice.
Alimentation
C'est un grand chien qui a besoin de manger beaucoup.
Santé
Il ne doit pas faire d'efforts physiques violents durant sa croissance.Espérance de vie : 11 ans
Cadre de vie
Ce chien n'est pas adapté à la vie citadine. Il a besoin d'espace pour se défouler et doit être proche des humains.
Avec les enfants
C'est un chien bon et patient avec les enfants.

Gascon de Saintonge

102

Le gascon saintongeois est un chien courant qui existe en deux tailles : grande et petite. Il est entreprenant et affectueux.
Origines et histoire
La race est née au milieu du XIXe siècle du croisement entre le chien de Saintonge et le bleu de Gascogne.
Caractéristiques physiques
Il est fort et élégant avec une tête allongée et sèche. La robe a un poil court et serré, blanc moucheté de noir ou irrégulièrement frappé de noir. Deux taches sont souvent placées de chaque côté de la tête couvrant les oreilles, les yeux et s'arrêtant aux joues.
Caractère et éducation
C'est un chien audacieux, résistant, aristocratique, très affectueux avec ses maîtres. C'est un chien idéal pour la chasse.
Alimentation
Son alimentation ne pose pas de problèmes particuliers.
Santé
C'est un chien résistant peu sujet aux maladies.Espérance de vie : 12 ans
Cadre de vie
Il a besoin d'espace et d'exercice et s'habitue mal à la vie citadine.
Avec les enfants
Il est doux et affectueux avec les enfants.

Golden Retriever

103

Le Golden Retriever est un chien rapporteur de gibiers. C'est un chien de taille moyenne avec une robe à poils longs dont la couleur varie du crème au doré foncé. Le Golden Retriever est bien proportionné et puissant. Il est très docile, doux et sûr de lui.
Origines et histoire
Le Golden Retriever est né au début du XIXe siècle en Angleterre. Il compte parmi ses ascendants le Labrador, le Setter irlandais, le Curyly-Coated-Retriever et, sans doute, le Terre-Neuve. Pour certains, il descendrait de chiens du Caucase. Il a été enregistré en Angleterre en 1913 et utilisé pour rapporter le gibier d'eau. Il est devenu particulièrement populaire en France depuis les années 1990.
Caractéristiques physiques
Le Golden Retriever est un chien de taille moyenne, harmonieux et puissant. Sa constitution est robuste, ses mâchoires fortes et ses pieds ronds dits en "pieds de chat". Son poil est épais et soyeux, plat ou ondulé. Toutes les nuances de jaune sont acceptées. Il a un regard doux et des oreilles pendantes.
Sa robe
C'est un chien à la robe dorée mais toutes les nuances de jaune sont admises. La robe sable est presque blanche alors que le fauve clair est plus ou moins de la couleur paille. Quant au fauve orangé, il tend vers le jaune doré foncé. La robe peut comporter des nuances mais ne doit jamais être rouge.
Qualité et longueur du poil
Le poil est brillant, droit ou ondulé mais toujours parfaitement résistant aux intempéries. Il forme de belles franges. Le sous-poil est serré.
Queue
La queue est portée au niveau du dos et atteint le jarret. Elle reste droite jusqu'à son extrémité.
Allure
Les allures sont énergiques et l'impulsion forte. Les membres se déplacent dans des plans parallèles à l'axe du corps. Les foulées sont longues et dégagées.
Taille et poids
La taille du mâle est comprise entre 56 et 61 cm au garrot ; pour les femelles, cette taille est comprise entre 51 et 56 cm. Le poids du mâle varie de 29 à 34 kg contre 27 à 32 kg pour la femelle.
Caractère et éducation
Le Golden Retriever est docile, intelligent, amical et naturellement doué pour le travail. C'est un chien qui aime faire plaisir et qui apprend facilement. Son éducation doit être précoce et ferme sans jamais recourir à la violence. Il est très sociable et n'est jamais agressif. C'est un chien au caractère équilibré.
Alimentation
Durant les premiers mois, la croissance est très importante et l'alimentation est primordiale. Les aliments industriels de bonne qualité répondent à ses besoins. Le Golden Retriever est un chien qui aime manger. Il faut faire attention à ne pas le suralimenter.
Santé
Le Golden Retriever est un chien robuste qui a besoin d'exercice. Il faut être attentif aux oreilles pour éviter les otites ou les inflammations. La dysplasie est assez fréquente. Comme il adore l'eau, il peut se baigner même en hiver. Sa robe est parfaitement imperméable mais il est important de bien le sécher. Son espérance de vie est de 12 à 14 ans.
Cadre de vie
Il a besoin d'espace et d'exercice mais il peut s'accommoder de la vie en appartement. Il doit alors avoir droit à de longues promenades quotidiennes. Il est important de tenir compte de sa nature de chien de chasse.
Avec les enfants
Le Golden Retriever est un chien particulièrement adapté aux enfants. Il est doux, amical, docile et jamais agressif. Il est joueur, équilibré, très patient et ne s'agace pas au moindre mouvement brusque.

Grand bouvier suisse

104

Le grand bouvier suisse est un chien qui appartient au groupe des pinschers, schnauzers, molossoïdes et bouviers suisses, particulièrement robuste, avec une musculature très développée. Ce chien est très attentif et attaché à ses proches.
Origines et histoire
L’histoire du grand bouvier suisse est commune à tous les chiens de bouviers suisses, avec un ancêtre commun, le Molosse tibétain. Mais il doit son nom au professeur Albert Heim, un grand spécialiste de cette race à qui furent présentés en 1908, lors d’une exposition canine, deux bouviers bernois à poil court, qu’il reconnut comme des survivants des grands mâtins de bouchers ou grands bouviers en voie de disparition. L’année suivante, le grand bouvier suisse fut reconnu comme une race à part entière par la SCS. Le club suisse de la race fut créé en 1912, mais le standard ne fut publié que le 5 février 1939 par la FCI.
Caractéristiques physiques
Ce chien tricolore très vif est doté d’une solide ossature et d’une musculature particulièrement développée. Ses yeux en amande et de couleur noisette lui donnent une expression attentive et adorable. Les oreilles sont triangulaires et attachées assez haut, portées pendantes. La queue est lourde, dans un prolongement harmonieux avec la croupe, naturellement tombante et jamais enroulée.
Caractère et éducation

Le grand bouvier suisse est un chien au caractère fort, mais calme. Lorsqu’il n’a pas à exercer une fonction de gardien, il se montre gentil avec tout le monde et plein d’assurance. Il est sûr de lui, vigilant et très attaché à ses proches. Du fait de sa tendance à se montrer têtu, il lui faut une éducation et un dressage menés d’une main ferme.
Alimentation
La nourriture dans le commerce offre une alimentation saine et adaptée au grand bouvier suisse. Celle-ci est à moduler en fonction de son âge et de son activité physique.
Santé
Robuste et rustique, le grand bouvier suisse ne connaît pas de problème de santé particulier. Espérance de vie : environ 11 ans
Cadre de vie
Le grand bouvier suisse ayant besoin de beaucoup d’espace, la vie en vie est plutôt déconseillée. Son propriétaire devra être de préférence sportif pour l’accompagner dans ses nombreuses promenades.
Avec les enfants
Adorable et très joueur, le grand bouvier suisse est un compagnon idéal pour les enfants.

Griffon nivernais

105

Le griffon nivernais est un chien de chasse d'allure rustique au poil long, hirsute et rêche. Il est très courageux et obstiné.
Origines et histoire
Le griffon nivernais descend des chiens gris de Saint Louis très présents à la cour du Roi Soleil.
Caractéristiques physiques
C'est un chien hirsute, de musculature légère, mais forte. Il a le menton légèrement barbu, du poil long, dur, ébouriffé de couleur gris-bleu, gris de loup, gris de sanglier.
Caractère et éducation
Il est têtu, tenace, courageux et actif. C'est un chien équilibré, mais qui a un sens prononcé de la hiérarchie. Il a besoin d'un maître ferme et doux. Il n'a peur de rien et s'avère un très bon chasseur de sanglier.
Alimentation
Il ne doit pas faire d'efforts physiques avant et après le repas, car il est sujet au retournement de l'estomac.
Santé
C'est un chien très résistant mais qui n'aime pas les fortes chaleurs. Son poil demande très peu d'entretien. Il faut surveiller ses oreilles qui doivent être épilées.Espérance de vie : 12 ans
Cadre de vie
Il n'est pas adapté à la vie en appartement.
Avec les enfants
Il peut vivre avec des enfants.

Komondor

106

Le komondor est un grand chien protecteur des troupeaux. Son poil ressemble à celui d'un mouton défrisé. Il n'est pas fait pour un maître novice.
Origines et histoire
Il serait issu des chiens du Tibet et importé par les nomades Magyars en Hongrie il y a plus de 1 000 ans. Il reste très rare en France.
Caractéristiques physiques
C'est un chien massif au port altier, au corps totalement recouvert d'une toison feutrée et cordée de 20 à 30 cm de long et toujours blanche. Il a une denture très vigoureuse.
Caractère et éducation
C'est un excellent protecteur de troupeaux et de son territoire. Il a besoin d'être éduqué et socialisé dès sa naissance et ne convient pas à un maître novice.
Alimentation
C'est un chien qui a besoin de manger de grande quantité de nourriture. Une alimentation sèche de très bonne qualité lui convient.
Santé
Il est extrêmement robuste. Il n'a pas besoin d'être brossé, mais doit être lavé régulièrement.Espérance de vie : 12 ans
Cadre de vie
Le komondor a besoin d'espace et ne peut pas vivre en appartement.
Avec les enfants
Il est impressionnant, mais aime les enfants et les protège efficacement.

Landseer

107

Le landseer est un molossoïde qui ressemble au Terre-Neuve, mais en noir et blanc. C'est un chien très dynamique et affectueux.
Origines et histoire
Ce chien serait l'ancêtre du terre-neuve. C'est un chien d'eau qui a failli disparaître après la Première Guerre mondiale. La race a perduré en Allemagne, en Suisse et aux Pays-Bas. Il est assez peu connu en France.
Caractéristiques physiques
Le landseer est un chien rustique aux pattes palmées. Ses poils longs sont blancs et noir avec la tête noire. Il tire son nom du peintre animalier Edwin Landseer.
Caractère et éducation
Le landseer est plus réservé que le terre-neuve, mais c'est un chien dynamique et très affectueux. Il est sociable, proche de sa famille et il sait rester très calme. C'est un excellent chien de travail dans l'eau.
Alimentation
L'alimentation sèche de bonne qualité lui convient. Il faut éviter les efforts avant et après les repas.
Santé
C'est un chien très résistant peu sujet aux maladies.Espérance de vie : environ 11 ans
Cadre de vie
Il a besoin d'un grand espace pour se dépenser. Il faut lui donner la possibilité de nager régulièrement.
Avec les enfants
C'est un compagnon très gentil et infatigable.

Lévrier afghan

108

Le lévrier afghan est un , chien de course et de chasse à vue. Sa beauté fascinante et ses très longs poils soyeux le caractérisent. C'est un chien courageux, distant et très sensible.
Origines et histoire
C'est un chien très ancien qui serait originaire du Sinaï. Le croisement de plusieurs races de lévriers serait à l'origine du lévrier afghan. L'importation en Europe n'a commencé qu'au XIXe siècle et cette race n'est présente en France que depuis les années 1930.
Caractéristiques physiques
Le lévrier afghan est un chien puissant, d'allure altière a la tête longue et fine et au crâne légèrement convexe. Ses yeux sont presque triangulaires, ses oreilles tombantes, portées à plat de chaque côté de la tête et couvertes de longs poils. Sa robe est composée de poils longs et soyeux. Une perruque caractéristique orne son crâne. Toutes les couleurs sont admises, mais les plus courantes sont le blanc, le fauve, le noir, le feu et le tricolore.
Caractère et éducation
Dans son pays d'origine, il reste un excellent berger et un grand chasseur. On le surnomme le "lévrier en pyjama" pour l'extraordinaire richesse de sa robe. Il est aussi connu sous le nom de "tazi". C'est un chien calme et sensible, mais qui peut se montrer facilement dominateur et susceptible. Très intelligent et méfiant, il n'est pas pour autant hostile aux étrangers. Il est nécessaire de lui inculquer les "bonnes manières" dès son plus jeune âge, car il reste assez difficile à éduquer. Son maître doit être patient et ne pas être novice.
Alimentation
Des croquettes de très bonne qualité sont indispensables à sa bonne santé. Eviter les aliments humides, particulièrement salissants pour ce chien.
Santé
Ses poils longs doivent être brossés et peignés quotidiennement. Le chien doit être habitué aux bains dès son plus jeune âge. Il peut également être tondu. C'est un chien qui résiste bien à la chaleur. Espérance de vie : environ 13 ans.
Cadre de vie
Le lévrier afghan est devenu plutôt un chien de compagnie qui perd peu ses poils. Il vit très bien en appartement s'il peut se dépenser longuement chaque jour.
Avec les enfants
Lorsqu'il est bien éduqué, il est un très bon compagnon pour les enfants, s'ils ne jouent pas trop avec ses poils !

Lévrier irlandais

109

Le lévrier irlandais est le plus grand de tous les lévriers. C'est un chien très doux mais qui sait défendre son territoire.
Origines et histoire
Les Celtes l'utilisaient pour chasser le loup. Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, la race a été revigorée par du sang de danois et de deerhound.
Caractéristiques physiques
C'est l'un des plus grands chiens du monde. Il a un corps allongé, imposant, des pattes longues à l'ossature forte. Les proportions doivent être harmonieuses.
Caractère et éducation
Ce très grand chien a besoin d'un maître ferme qui sache lui apprendre les ordres de base. Il doit être socialisé jeune mais il est doux, calme et paisible.
Alimentation
Son alimentation doit être très équilibrée et surveillée surtout durant les 15 premiers mois. Il ne doit jamais manger avant ou après un effort physique.
Santé
Il n'est pas spécialement fragile, mais les efforts doivent être limités durant la croissance.Espérance de vie : 10 ans environ
Cadre de vie
Il lui faut absolument de l'espace, car il a un besoin inné de courir.
Avec les enfants
C'est un chien très doux qui aime la compagnie.

Malamute de l'Alaska

110

Le malamute de l'Alaska est un chien de traîneau. Il a un poil épais et rude. C'est un chien affectueux et amical, mais non adapté à un maître novice.
Origines et histoire
Il serait l'un des chiens de traîneau le plus ancien de l'Arctique. Il doit son nom à la tribu esquimau des Mahlemiuts.
Caractéristiques physiques
C'est un chien très fort, résistant aux très basses températures. Il a un corps massif, vigoureux et bien proportionné. Son poil est très épais, riche et pas trop long. La robe bicolore peut être noire et de toutes les nuances de gris.
Caractère et éducation
Il témoigne d'une grande fidélité envers son maître. Ce dernier doit être ferme et savoir faire preuve d'autorité. Il conserve son instinct de chasseur.
Alimentation
Des croquettes de très bonne qualité sont indispensables à sa bonne santé.
Santé
La dysplasie de la hanche est à surveiller. La mue est impressionnante.Espérance de vie : 12 ans
Cadre de vie
Le malamute d'Alaska a besoin de faire beaucoup d'exercice. C'est un chien d'endurance qui ne pourra vivre en ville que s'il est sorti longuement chaque jour.
Avec les enfants
Il est patient avec les enfants, mais n'apprécie pas spécialement de jouer avec eux.

Mastiff

111

Le mastiff est un molossoïde utilisé comme chien de garde ou de compagnie. C'est l'un des chiens ayant la plus grosse masse. Il est particulièrement doux et affectueux. il est classé comme "chien d'attaque" de première catégorie.
Origines et histoire
Le mastiff serait un descendant du Dogue du Tibet et aurait été importé en Europe par les Phéniciens. La Grande-Bretagne est devenue sa seconde patrie et il y a été largement mis en valeur. Il était à l'origine un chien de guerre mais aussi un excellent gardien de troupeau et un chien de garde. C'est aujourd'hui un très bon chien de compagnie particulièrement dissuasif.
Caractéristiques physiques
Le mastiff est un chien de grande taille, massif et vigoureux. Il a une tête large, rectangulaire, des babines bien développées et légèrement tombantes. Ses yeux sont petits et de couleur noisette foncé. Ses oreilles sont attachées haut, arrondies et pendantes. La musculature est fort visible sur tout le corps, les membres sont droits et bien écartés.
Sa robe
La robe est dans les coloris fauve doré, fauve clair, argenté ou tigré.
Qualité et longueur du poil
Le poil est ras et épais, bien couché sur le corps.
Queue
Sa queue est longue, attachée haut et descendant jusqu'aux jarrets. En action, elle forme une courbe et se redresse mais jamais en étant portée sur le dos.
Allures
Il a des allures qui reflètent sa force ; l'amplitude est grande et les mouvements fluides.
Taille et poids
Le mastiff peut avoir un poids supérieur à 100 kg mais qui est d'environ 80 à 90 kg. La taille du mâle varie de 76 à 85 cm et de 66 à 75 cm pour la femelle. Il ne doit pas être trop haut sur ses pattes.
Caractère et éducation
Le mastiff est un chien équilibré, très bon, qui recherche l'affection. Il est digne et courageux. Il est placide et ne prend pas beaucoup de place mais a besoin d'exercices quotidiens. Il ne supporte pas la solitude. Il est extrêmement loyal, c'est un bon gardien et il se méfie des inconnus. Il peut être un gardien redoutable lorsqu'il s'agit de défendre les membres de la famille. Il apprend très vite mais il ne faut jamais hausser le ton. Seule la douceur peut lui permettre de progresser efficacement. Il doit être habitué très jeune à marcher en laisse, car sa force physique énorme peut être difficile à maîtriser.
Alimentation
La grande masse de ce chien en fait un gros mangeur. L'alimentation industrielle sèche de très bonne qualité adaptée à son âge est recommandée. Il est préférable de lui donner deux repas quotidiens et éviter tout effort physique avant et après pour limiter les risques de retournement de l'estomac.
Santé
La consanguinité a fragilisé cette race. C'est un chien qui a une durée de vie assez limitée. Sa santé est à surveiller particulièrement lors de la croissance et il faut éviter tout effort violent. Une fois adulte, c'est un chien robuste qui n'a pas de problèmes particuliers. Il doit avoir un endroit confortable pour dormir afin d'éviter la formation de cals. Espérance de vie : environ 11 ans
Cadre de vie
Le mastiff a besoin d'exercice mais sans excès, surtout lors de sa croissance. Il est très grand mais se fait facilement oublier dans une pièce. Toutefois, le plus important est qu'il ne reste pas seul car il a énormément besoin de la présence de sa famille.
Avec les enfants
Le mastiff adore les enfants. Toutefois il ne maîtrise pas toujours sa force et peut facilement faire tomber les plus jeunes sans le vouloir.

Pointer anglais

112

Le pointer anglais est un chien d'arrêt athlétique. Il est très docile avec les enfants et affectueux.
Origines et histoire
Le pointer anglais aurait été créé il y a deux siècles avec du sang de braque italien, de fox-hound, de bull-terrier, de setter... Il tire son nom de sa capacité à tenir l'arrêt.
Caractéristiques physiques
Le pointer anglais allie puissance et souplesse. Il a un corps athlétique aux muscles longs. Son poil est fin, court, dur de couleur blanc et jaune, blanc et orange, blanc et foie ou blanc et noir. Il peut aussi être uni ou tricolore.
Caractère et éducation
C'est un chien affectueux, intelligent, passionné à la chasse. Il sait être sage et réservé à la maison. Il est facile à éduquer, mais a besoin d'un maître ferme et doux.
Alimentation
Il faut surveiller la ligne du pointer qui ne doit pas prendre trop de poids.
Santé
C'est un chien robuste. À la chasse, sa peau fine peut être irritée. Ses oreilles doivent être nettoyées régulièrement. Espérance de vie : 13 ans
Cadre de vie
Il peut vivre en appartement s'il a la possibilité de courir chaque jour.
Avec les enfants
Il est très patient avec les enfants.

Poitevin

113

Le poitevin est un chien de chasse de grande taille, distingué et sportif. Il est infatigable et très doux.
Origines et histoire
Cette race fut obtenue en 1692 par le marquis François de Larrye qui croisa plusieurs variétés de chiens courants avec le fox-hound.
Caractéristiques physiques
Le poitevin est un chien courant de grande taille, élégant et fort. Le poil est court et lustré, tricolore à fond blanc avec des taches noires et orange.
Caractère et éducation
C'est un chien infatigable, courageux et doux. Il a besoin de se dépenser chaque jour et ne supporte pas la solitude. Il aime vivre en meute ou avec son maître. Il s'adapte à tous les terrains et possède un excellent flair.
Alimentation
Son alimentation ne pose pas de problèmes particuliers.
Santé
C'est un chien infatigable et très résistant. Il est peu sujet aux maladies.Espérance de vie : 13 ans
Cadre de vie
Ce chien n'est pas adapté à la vie en appartement. Il a besoin de faire beaucoup d'exercice physique.
Avec les enfants
Il est très affectueux avec les enfants et les protège.

Rottweiler

114

Le rottweiler appartient au groupe des molossoïdes ; c'est un chien de garde et de défense. De taille moyenne, il a un corps massif et vigoureux. S'il est bien éduqué, il est un compagnon agréable pour la famille.
Origines et histoire
Le rottweiler est une race très ancienne qui descendrait des dogues du Tibet. Pendant la Rome antique, il gardait les troupeaux et les camps. Avec les Romains, il arriva à Rottweil dans le Wurtemberg. Le rottweiler (ou bouvier allemand) défendait les bouchers et leurs biens. Par la suite, il devint chien de police et auxiliaire militaire. Il est vraiment présent en France depuis les années 1970.
Caractéristiques physiques
Le rottweiler a un corps grand, massif et vigoureux, ni lourd ni léger. Il donne une impression de force, de souplesse et d'endurance. La tête est ronde, le crâne très large entre les oreilles, le museau bien proportionné. Les yeux sont sombres avec une expression de fidélité et de douceur. Les oreilles sont de forme triangulaire, portées vers l'avant. Les mâchoires sont puissantes et larges.
Sa robe
La robe est noire avec des taches feues bien délimitées sur les joues, le museau, le dessous du cou, le poitrail et les pattes. Des taches brun-roux sont aussi présentes au-dessus des yeux et en dessous de la racine de la queue.
Qualité et longueur du poil
Le poil est court, dense et dur au toucher. Il est lisse et bien serré.
Queue
La queue est parfois très longue et peut être écourtée (la codectomie est interdite)dans les cinq jours suivants la naissance. Elle est horizontale mais peut être pendante au repos.
Allure
Le rottweiler est un trotteur. Son dos reste ferme, l'allure est harmonieuse, franche et avec une bonne amplitude.
Taille et poids
Le mâle mesure de 60 à 68 cm pour un poids d'environ 50 kg. La femelle est légèrement plus petite avec une taille de 56 à 63 cm pour un poids d'environ 42 kg.
Caractère et éducation
C'est un chien calme et obéissant mais il doit avoir un maître qui sait se faire respecter. Il doit être socialisé et éduqué dès son plus jeune âge. C'est un défenseur redoutable qui peut être un excellent chien de compagnie lorsqu'il est mené par un maître énergique et fiable. Depuis la loi du 6 janvier 1999, les rottweilers doivent être obligatoirement identifiés et être déclarés en mairie. Leur propriétaire doit être titulaire d'un permis de détention, d'un certificat d'aptitude ainsi que d'une attestation d'assurance responsabilité civile. Sur la voie publique, il doit être tenu en laisse et porter une muselière. Certaines personnes ne sont pas autorisées à posséder un rottweiler et cette race de chien n'est pas du tout adaptée aux profanes. C'est un chien têtu dont l'éducation doit être poursuivie tout au long de sa vie.
Alimentation
Les aliments secs de bonne qualité sont adaptés à ce chien. S'il est particulièrement actif, il peut être nourri deux fois par jour avec un repas principal le soir. Il ne faut jamais lui donner à manger avant ou après un effort.
Santé
Il est robuste et rustique mais la forte demande a poussé certains éleveurs à la surproduction. Il faut donc être particulièrement attentif lors du choix du chien. Espérance de vie : 12 ans environ.
Cadre de vie
S'il n'est pas correctement sociabilisé et éduqué le rottweiler peut avoir des difficultés à vivre avec d'autres animaux. Il peut vivre en appartement s'il est sorti longuement chaque jour. Toutefois, il est recommandé de lui laisser de l'espace à l'extérieur.
Avec les enfants
Il peut vivre avec des enfants s'il a été éduqué et socialisé dès son plus jeune âge.

Saint-bernard

115

Le saint-bernard est un chien appartenant au groupe 2, celui des chiens Pinschers, Schnauzers, Molossoïdes et Bouviers suisses. Très affectueux et joueur, il peut être soit à poil long, soit à poil court, avec une tête imposante et un corps vigoureux et musclé.
Origines et histoire
Au milieu du XVIIe siècle, les moines de l’hospice culminant au sommet du col du Grand-Saint-Bernard prirent l’habitude de s’entourer de grands chiens pour la garde et la défense ; ces chiens étaient eux-mêmes issus des anciens molosses asiatiques, et notamment du Dogue du Tibet. Bientôt, on utilisa ces derniers pour retrouver les personnes perdues dans le brouillard et la neige. La renommée du saint-bernard se répandit rapidement dans toute l’Europe, notamment grâce aux récits des soldats de Bonaparte. Si le club suisse du saint-bernard fut fondé en mars 1884, il faut attendre le 2 juin 1887 pour voir la race reconnue officiellement.
Caractéristiques physiques
Le saint-bernard est un chien vigoureux et musclé. Sa tête est massive, avec une peau qui forme sur le front des plis épais et marqués. Les yeux sont en forme de losange, de couleur brun foncé. Les oreilles pendent. Membres et tronc sont puissants, avec une queue lourde et longue.
Sa robe
Sa robe peut être panachée, c'est-à-dire avec un fond blanc et des plaques de couleur brun-rouge ; elle peut être dite à manteau, ou à manteau déchiré (les plages de couleur brun-rouge sont émaillées de blanc). On tolère également le rouge-brun bringé, le jaune-brun ainsi que du noir léger sur le tronc. Mais l’on n’admet ni les robes unicolores ni celles dépourvues de blanc.
Qualité et longueur du poil
Pour la variété à poil court, le poil de couverture est dru, lisse, brillant et adhérant, avec un abondant sous-poil ; il est plus dense au niveau de la queue. Pour la variété à poil long, le poil de couverture est de moyenne longueur et droit, là aussi avec un abondant sous-poil. Vers les hanches et sur la croupe, le poil est légèrement bouclé et frangé au niveau des antérieurs. La queue est dense.
Queue
La queue a une attache large et forte. Longue et lourde, elle est soit tombante, soit légèrement recourbée vers le haut quand elle est au repos ; elle est portée plus haute quand le chien est en situation d’éveil.
Allure
La démarche est harmonieuse, majestueuse et noble, les enjambées se font avec une grande amplitude. Le dos est bien ferme, sans important déplacement vertical.
Taille et poids
Les mâles font entre 70 et 90 cm, les femelles entre 65 et 80 cm. Le poids varie entre 50 et 90 kg.
Caractère et éducation
Le saint-bernard est un chien très doux qui a naturellement des aptitudes de sauveteur. Il est très joueur, voire espiègle. Très affectueux, il n’apprécie rien de mieux que se coucher aux pieds de ses maîtres. S’il les côtoie dès son plus jeune âge, il s’entend bien avec les autres animaux. Il est plutôt facile à éduquer, à condition de s’y prendre dès son plus jeune âge, dès 2 ou 3 mois, pour l’empêcher de prendre de mauvaises habitudes. Vigilant, il se révèle un excellent gardien. Caractère : affectueux, joueur, calme, intelligent, facile à éduquer
Alimentation
La croissance du saint-bernard est impressionnante. Il fait entre 500 et 700 g à la naissance ; deux ans plus tard, il fera entre 60 et 90 kg. Il est important de lui donner une bonne alimentation dans cette période de croissance, laquelle ne doit pas être trop rapide. Il doit en effet garder un corps mince jusqu’à ses 18-24 mois, avant d’acquérir son poids de forme, qu’il gardera tout au long de sa vie. Des croquettes industrielles sont parfaitement adaptées pour son alimentation, en divisant la quantité quotidienne en deux prises, son estomac étant sujet aux torsions. À l’âge adulte, 950 g de viande sont nécessaires, répartis en plusieurs fois.
Santé
Le saint-bernard est un chien très robuste et rustique. Son seul point faible est ses yeux qui peuvent présenter des larmoiements excessifs. Sa croissance doit être surveillée de près ; il lui faut, dans son jeune âge, un exercice des plus modérés, pour ne pas nuire au bon développement de ses articulations. Espérance de vie : 9-11 ans
Cadre de vie
En raison de sa stature imposante, le saint-bernard a besoin de beaucoup d’espace ; il lui faut donc un jardin, idéalement ombragé pour lui permettre de ne pas souffrir de la chaleur durant les chaudes périodes. N’appréciant pas la solitude, il se morfondra rapidement s’il est laissé seul dans un appartement.
Avec les enfants
Le saint-bernard est un compagnon idéal pour les enfants; dépourvu de toute agressivité, il se montre très obéissant et très doux avec eux, jusqu’à être considéré comme un parfait baby-sitter. Proche de ses maîtres, il sera tendre et complice avec les plus jeunes.

Saluki

116

Le saluki est un lévrier très harmonieux au pelage clair et court excepté au niveau des oreilles, des pattes et de la queue. Il est affectueux, sensible et ami des jeunes enfants.
Origines et histoire
Il serait issu de croisements entre les lévriers égyptiens et les lévriers asiatiques. C'est une race extrêmement ancienne.
Caractéristiques physiques
C'est un chien très harmonieux aux oreilles tombantes et bien fournies de poils soyeux. Le poil est clair, court sauf sur les pattes, la queue et les oreilles. Toutes les couleurs sont admises.
Caractère et éducation
C'est un chien affectueux, réfléchi, sensible qui ne supporte pas la solitude même de courte durée. Il a gardé son instinct de chasseur et peut facilement fuguer. C'est un bon gardien calme à l'intérieur et très facile à éduquer.
Alimentation
Il peut être nourri avec une alimentation sèche de bonne qualité.
Santé
C'est un chien résistant peu sujet aux maladies.Espérance de vie : 15 ans
Cadre de vie
Il peut vivre en appartement, car c'est un chien qui sait être calme, mais il doit pouvoir faire beaucoup d'exercice chaque jour.
Avec les enfants
Il peut vivre avec des enfants et a tendance à les protéger. Toutefois, il aime être au calme.

Setter anglais

117

Le setter anglais est un chien d'arrêt ainsi qu'un chien de compagnie. C'est un animal très élégant, puissant à l'excellent flair. Il est infatigable et très amical.
Origines et histoire
Le premier type de setter fut créé en France en 1500 avec du sang de braque italien et de braque français. Ce n'est qu'au XIXe siècle que l'on commença à l'importer en Angleterre. L'éleveur Edward Laverack pratiqua une sélection judicieuse dont le setter anglais est l'heureux résultat. C'est la race de chien d'arrêt la plus fréquente en France.
Caractéristiques physiques
C'est un chien racé, noble et puissant de taille moyenne. La tête est longue et sèche, avec un stop bien marqué. Le museau est droit, long et large. Les mâchoires sont assez fortes et les babines jamais pendantes. Les yeux sont grands, brillants, doux et intelligents. Les oreilles sont minces et souples, bien collées contre les joues.
Sa robe
La robe peut être noire et blanche, blanche et citron, blanche et orange, blanche et marron ou tricolore avec du noir, du feu et du blanc. Les robes unicolores existent mais sont peu recherchées. Les mouchetures peuvent être plus ou moins nombreuses et les taches plus ou moins larges.
Qualité et longueur du poil
Le poil est soyeux, fin et brillant. Il est très ras sur la tête sauf sur les oreilles. Il est plat, jamais frisé ni trop ondulé et forme de longues franges sur la nuque, les membres et les fesses.
Queue
La queue est légèrement incurvée, garnie de soies formant une frange. Elle est de longueur moyenne et s'attache quasiment au niveau du dos.
Allure
Son allure est toujours belle, harmonieuse. Au galop, le port de tête est rigide et tendu sans effet de balancier. La foulée est souple et longue.
Taille et poids
La taille idéale varie de 65 à 68 cm pour le mâle et de 61 à 65 cm pour la femelle. Le poids du mâle est compris entre 18 et 23 kg, celui de la femelle entre 18 et 22 kg.
Caractère et éducation
Le setter anglais est un chien particulièrement actif, très doué pour la chasse et amical. C'est un animal joyeux, proche de son maître mais qui peut être craintif. Son tempérament très doux en fait un excellent chien de compagnie mais qui a besoin de se dépenser quotidiennement. C'est un chien très amical et joueur qui fait un excellent compagnon. Il doit être éduqué de manière rigoureuse et ferme. Il est discipliné mais exubérant. Son éducation doit se faire de manière progressive, avec tact, doigté et patience.
Alimentation
Il est doté d'un fort appétit et a tendance à grossir lorsqu'il ne chasse pas ou qu'il ne peut se dépenser quotidiennement. Il a besoin d'une alimentation équilibrée et de bonne qualité. Il ne doit pas faire d'efforts physiques avant ou après les repas.
Santé
Le setter anglais est un chien robuste. Il ne souffre pas de problèmes particuliers. Ses oreilles sont à surveiller de manière régulière car des corps étrangers peuvent s'y loger. Son poil a besoin d'être souvent brossé. Les franges peuvent être taillées. Espérance de vie : environ 14 ans
Cadre de vie
C'est un grand sportif qui pourra difficilement vivre dans un appartement à moins d'être sorti longuement chaque jour. Il préfère une maison avec un jardin. Le besoin d'exercice étant presque vital, il n'hésitera pas à sauter par-dessus les clôtures ou à creuser un tunnel pour s'octroyer quelques heures de liberté complète.
Avec les enfants
Le setter anglais s'entend parfaitement avec les enfants même lorsqu'ils sont petits. Ce chien très doux et particulièrement sociable est facile à vivre.

Setter gordon

118

Le setter gordon est un chien de chasse à l'arrêt. Il est facilement reconnaissable par sa robe noire et feu. C'est un chien extrêmement agréable et très intelligent.
Origines et histoire
La race du setter gordon fut créée en Ecosse à la fin du XVIIIe siècle par le duc Alexander Gordon. Elle est certainement issue de croisements entre des setters anglais, des colleys, mais aussi des setter irlandais et des chiens de Saint-Hubert. Il fut longtemps appelé Setter Black and Tan en référence à sa robe.
Caractéristiques physiques
Le setter gordon est plus massif et plus lourd que ses cousins anglais et irlandais. Il se distingue aussi de ces derniers par une tête plus volumineuse et par la couleur de son poil soyeux et ondulé. Les yeux sont brillants, vifs et intelligents, les oreilles légèrement pointues sont bien collées à la tête et aux joues. La robe est noire brillant avec des marques acajou.
Caractère et éducation
Le setter gordon est un chien extrêmement intelligent, diligent, serviable, de bonne tenue et toujours très agréable. Son flair affûté en fait un excellent rapporteur de gibier. Il travaille sur tous les terrains et excelle à la chasse à la bécasse. C'est un chien naturellement gentil, calme et sociable. Toutefois, il a du caractère et peut se montrer têtu. Il doit être éduqué fermement, mais sans brutalité. Il peut se révéler un bon chien de garde.
Alimentation
Le setter gordon est un chien très actif et qui a besoin de beaucoup se dépenser. Son alimentation doit donc être de bonne qualité et adaptée à ses besoins énergétiques. Des croquettes premium sont tout à fait adaptées. Il faut éviter les efforts physiques avant et après les repas pour limiter les risques de retournement de l'estomac.
Santé
C'est un chien robuste qui ne souffre pas de problèmes de santé particuliers. Toutefois, il est sujet à la dysplasie de la hanche. Son long poil soyeux doit être entretenu de façon très régulière. Espérance de vie : environ 13 ans.
Cadre de vie
C'est un chien particulièrement actif, qui doit se dépenser tous les jours. Il peut vivre en appartement s'il court quotidiennement.
Avec les enfants
Excellent chien de compagnie, le setter gordon est très complice avec les enfants.

Sloughi

119

Le sloughi ou lévrier arabe est un chien de chasse et un gardien de troupeau. Il a une musculature très fine. C'est un chien docile, affectueux et discret.
Origines et histoire
Il est peut-être issu des chiens royaux égyptiens. Il a été utilisé par les bédouins pour garder les troupeaux et chasser. Il peut atteindre la vitesse de  55 km/h sur 300 mètres.
Caractéristiques physiques
C'est un chien à l'ossature très accentuée, à la musculature fine avec une tête modérément allongée. Le poil est ras, fin de couleur sable, fauve, blanc délavé, tigré, noir et feu.
Caractère et éducation
Il est docile, obéissant, discret, affectueux. C'est un chien très rapide et intelligent, réservé avec les inconnus.
Alimentation
Il n'est pas difficile en matière d'alimentation.
Santé
Il est très robuste, mais la race est sujette à l'atrophie progressive de la rétine. Il peut être sensible aux vaccins, vermifuges et à l'anesthésie. Il craint le froid.Espérance de vie : 12 ans
Cadre de vie
Il est discret en appartement, mais il a besoin de faire beaucoup d'exercice chaque jour.
Avec les enfants
Il est peu adapté aux enfants, car il reste très froid.

Terre-Neuve

120

Le terre-neuve  est un grand chien de sauvetage à l'eau. Il a une épaisse fourrure noire et des pattes "palmées". C'est un animal docile, doux et bienveillant.
Origines et histoire
Le terre-neuve aurait été introduit sur l'île de Terre-Neuve par les Vikings au XIe siècle. Dès la fin du XVIIIe siècle, il était utilisé pour tirer des troncs d'arbres, mais il faisait également partie des équipages des bateaux de pêche. Il remontait les filets à bord ou sauvait les personnes tombées à l'eau.
Caractéristiques physiques
Le terre-neuve est un chien de grande taille qui impressionne par sa force, sa souplesse et son élégance. La tête est large et massive, le museau court et carré. Les yeux sont petits et sombres. Les oreilles sont de longueur moyenne, et pendantes. Il a la particularité d'avoir les pattes palmées. Le corps est puissant, les membres droits et musclés.
Sa robe
Le terre-neuve peut être noir, marron, ou bien noir et blanc.
Qualité et longueur du poil
Le poil est double avec une sous-couche isolante qui lui permet de lutter contre le froid de l'eau. Le poil de surface résiste parfaitement à l'eau ce qui lui permet de nager longuement sans avoir froid. Le poil est plat, long, légèrement ondulé, de texture rugueuse et de nature huileuse.
Queue
La queue est de longueur moyenne et pendante. Elle est portée basse au repos et se relève dans l'action. Elle sert de gouvernail.
Allure
Les allures sont puissantes et faciles, l'amplitude est bonne. On constate un léger roulis de la ligne du dessus.
Taille et poids
La taille idéale pour un mâle est de 71 cm. Elle est de 66 cm pour une femelle. Le poids moyen d'un mâle est de 68 kg contre 54 kg pour la femelle.
Caractère et éducation
Le terre-neuve est un chien courageux sans être féroce, il a un tempérament exceptionnel. C'est un chien doux, généreux, intelligent, dévoué, affectueux et patient. C'est un chien particulièrement doux avec un fort instinct pour le sauvetage. Il s'entend bien avec tout le monde comme avec les autres animaux. C'est un chien calme et obéissant mais il doit avoir un maître ferme et patient. Même s'il n'est pas destructeur, il peut être têtu et ne sera adulte que vers l'âge de quatre ans.
Alimentation
L'alimentation durant la croissance est particulièrement importante. Elle doit être de très bonne qualité, ne pas être trop grasse ni trop riche en protéines. Jusqu'à six mois, il peut prendre trois repas par jour, puis deux jusqu'à au moins un an. Dans tous les cas, il ne faut pas lui donner d'eau très froide ni en plein effort. Évitez les efforts physiques avant et après le repas.
Santé
Le terre-neuve adulte est robuste mais il est fragile durant sa croissance. Il faut lui éviter de trop gros efforts au moins jusqu'à l'âge de 18 mois. La race est sujette à la dysplasie de la hanche et du coude, à la cystinurie et à certaines malformations congénitales. C'est un chien qui bave beaucoup. Espérance de vie : environ 11 ans.
Cadre de vie
Avec sa forte masse, le terre-neuve a du mal à vivre en appartement mais il peut s'y adapter. Il n'aime pas être seul et même s'il vit à l'extérieur, il doit pouvoir rentrer souvent avec ses maîtres. Il adore nager et doit avoir l'occasion de le faire régulièrement, que ce soit dans un lac, une rivière ou dans la mer.
Avec les enfants
Le terre-neuve est un gros chien mais très doux, très patient et affectueux avec les enfants. Il faut être prudent lorsqu'il est jeune car il a du mal à maîtriser sa force.

Tosa

121

Le tosa est un chien de défense et un chien de compagnie. Il doit être déclaré en mairie et porter une muselière dans les lieux publics. Il ne peut avoir un maître qui n'a pas d'expérience canine préalable.
Origines et histoire
Le tosa tire son nom de sa région d'origine. La race est relativement récente, puisqu'elle a été créée entre 1868 et 1912. Elle résulte des croisements entre kochis, bull-terriers, bulldogs, dogues allemands et saint-bernard. Le tosa appartient à la catégorie 2 ; toutefois, s'il n'a pas de pedigree, il est automatiquement classé en catégorie 1. Il doit donc être déclaré en mairie, être assuré et porter une muselière dans les lieux publics.
Caractéristiques physiques
Le tosa est un grand chien robuste et vigoureux, doté de mâchoires puissantes. Il a des yeux petits et brun-rouge. Ses oreilles sont minces et pendantes, son cou musclé est pourvu d'un fanon. Le poil est très court, dense, ferme. Toutes les couleurs sont admises, mais elles doivent être marquées de rouge.
Caractère et éducation
C'est un chien courageux, parfois menaçant mais sage et obéissant. Il doit avoir un maître averti, qui lui impose des règles strictes. La socialisation doit être faite très tôt. Querelleur mais patient, il se révèle un agréable chien de compagnie, méfiant vis-à-vis des inconnus. Caractère : calme, combatif, protecteur, prudent.
Alimentation
Ce grand chien a besoin d'une alimentation adaptée à sa corpulence sans qu'il soit pour autant suralimenté. Comme tous les chiens de grande taille, il peut être sujet au retournement de l'estomac. Il est donc recommandé d'éviter les efforts avant et après le repas.
Santé
Le tosa est un chien très résistant qui ne craint pas grand-chose. Il est rarement malade et ne souffre pas de problèmes particuliers. Espérance de vie : environ 12 ans.
Cadre de vie
Le tosa est un chien calme, qui n'a pas besoin de faire beaucoup d'exercice. Il doit néanmoins faire des promenades régulières. Malgré sa grande taille, il peut s'adapter à la vie urbaine s'il est socialisé très jeune.
Avec les enfants
Lorsque son maître est à la hauteur et qu'il est sociabilisé très jeune, le tosa est un bon compagnon pour les enfants. Un adulte doit toutefois rester présent.